Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 24 Oct 2020 12:26



Répondre au sujet  [ 20 messages ] 
 Ian GILLAN - I can't hear you !!!! 
Auteur Message
Heavy Metal Lawyer

Inscription: 21 Juin 2005 0:55
Messages: 1982
Localisation: Saint-Denis
Répondre en citant le message
Message Ian GILLAN - I can't hear you !!!!
Topo sur la carrière solo de Ian Gillan.

Un lien vers le blog que j'avais monté sur la carrière solo de Ian Gillan :
http://iangillan.over-blog.com/

Avant Deep Purple, Ian Gillan et Roger Glover jouaient avec Episode Six, un groupe dans la lignée de Jefferson Airplane. Roger Glover, c'est le bassiste barbu aux lunettes de soleil.
A noter que le batteur Mick Underwood jouera plus tard dans ce groupe Episode Six, le même Mick Underwood qui jouera plus tard avec… GILLAN (le monde est petit !).

I hear trumpets blow : https://youtu.be/ODDp5n3Mma8
Morning Dew : https://youtu.be/or6N3Uaxsm0

1969 : Ian Gillan et Roger Glover rejoignent Deep Purple. Là, tout le monde connaît, pas la peine de s'attarder.

1973 : Ian Gillan et Roger Glover quittent Deep Purple. Ian Gillan arrêtera de sortir des disques pendant un bon moment et partira vivre quelques temps à Paris.
En 1975, lorsqu'il se voit proposer une participation à Jesus Christ Superstar, c'est là où le virus de la musique lui reprendra. Entre temps, il avait enregistré en 1974 des sessions acoustiques qui sortiront bien plus tard sur l'album Cherkazoo & other stories.

Un extrait ici « à la Beatles » - Monster In Paradise :
https://youtu.be/Lv0quTVjrMw

1ère période : Ian Gillan Band (1975 - 1978)

Ian Gillan sortira 3 albums à cette époque : Child in time, Clear air turbulence et Scarabus, sans oublier un album live, Live At The Budokan en 1978. Ian Gillan et son groupe était très créatif, n'hésitant pas à mélanger rock progressif, jazz, funk et hard rock. Cette période n'est pas toujours très appréciée des fans de Deep Purple, car elle est assez spéciale, très expérimentale.

CHILD IN TIME (1976)

Child in time est un peu la suite logique du décrié Who do we think we are de Deep Purple, en plus rythmé, moins hard, plus rock et un peu jazzy aussi. Ian Gillan garde la même voix ultra rauque que sur Who do we think we are. C'est juste un bon album, les compos ne sont pas extraordinaires. Ian Gillan Band sera vite éclipsé par le premier album de Rainbow, davantage conforme à ce que les fans de Deep Purple attendent !

Child In Time reprise par Ian Gillan Band :
(relecture façon « rock progressif » et ballade guimauve... j'ai du mal à accrocher même si c'est très bien foutu et que ça joue méchamment, avec un solo de flute très beau en intro, joué par le claviériste Colin Towns) :
https://youtu.be/W7QWHxvEwLg

Lay Me Down, le titre le plus proche de Deep Purple sur ce disque, on n'est vraiment pas loin de l'esprit de Who Do We Think We Are ici, surtout pour le chant :
https://youtu.be/1_HKzsQNU-s

Down The Road, très belle ballade : https://youtu.be/Ut6elIZT5gI

CLEAR AIR TURBULENCE (1977)

Là les choses sérieuses commencent. Clear air turbulence est le plus expérimental de tous, le plus technique et le plus éloigné de Deep Purple, et très influencé par le jazz-rock. Et le rock progressif aussi.
Un album très technique, Ian Gillan utilise une voix très rauque dessus en adéquation avec les rythmiques syncopées de la section basse-batterie. Sa voix peut être vue comme un instrument supplémentaire contribuant au rythme, plus que comme un véritable chant.
Très bon disque, des passages sublimes là dedans, même si certains solos de claviers ou de guitares peuvent laisser de marbre.

Five Moons, superbe ballade "70's" et "hippie" : https://youtu.be/qeVoRiMn-jU

Angel Manchenio, un superbe titre planant et "reggaïsant", avec l'arpège sur l'intro planante qui n'est pas sans rappeler le Genesis de la période Steve Hackett :
https://youtu.be/GJKrhPfu-bo

SCARABUS (1978)

Moins complexe, plus accessible et plus rock que Clear air turbulence, Scarabus se veut rassurant. Les musiciens se sont un peu calmés dans les délires techniques, et des chansons comme Twin Exhausted ou Mercury High possèdent un groove formidable, ça dépote à fond, place à l'essentiel. Scarabus est également superbe, plus mélodique, peut-être même psychédélique.

Twin Exhausted, ou quand Ian Gillan chante comme James Brown, ça déchire :
https://youtu.be/ezXgtPTJbfc

Mercury High : https://youtu.be/ZjIykxGjlvA

2ème période : Gillan (1978 - 1982)

Après le Live At The budokan, Ian Gillan abandonnera l'idée de devenir un chanteur de jazz et il choisira de modifier complètement son line up. Ne restera que le claviériste Colin Towns. Les 5 albums qui vont suivre s'inscrivent dans la meilleure période de Ian Gillan en solo, et de loin !!!
De toutes les carrières solos qui ont émergé après le split de Deep Purple en 1977, Gillan (le groupe) est certainement celui qui a réussi à conserver le mieux l'esprit du Deep Purple mark 2.

Même si Scarabus et Clear Air Turbulence du Ian Gillan Band ont toutes mes faveurs, Gillan (le groupe), c'était quand même de la balle (même si c'est moins original que le Ian Gillan Band, plus classique). Et Gillan en live, j'en parle même pas !!! L'enchainement Mr Universe, Glory Road, Future Shock, Double Trouble et Magic sur 4 ans, je m'en suis jamais remis. Sans parler des inédits et faces B de cette époque qui étaient parfois aussi excellents que les albums

Les albums de Gillan étaient difficilement trouvables jusqu'aux rééditions récentes, il était facile de passer à côté de GILLAN. De plus, le groupe a essentiellement axé sa carrière sur l'Angleterre à l'époque, c'est là où ça marchait... la notoriété de Deep Purple y était pour quelque chose.

MR UNIVERSE (1979)

Ian Gillan a éprouvé les pires difficultés à se trouver un nouveau label pour son groupe Gillan. Plus personne ne voulait de lui puisque le Ian Gillan Band était commercialement peu rentable.
Finalement, il signera chez Virgin. Mr Universe est la première tuerie de Gillan : en 1979, Lemmy n'a pas le monopole du speed, Gillan savait aussi accélérer la sauce... et pas qu'un peu !

Le retour aux sources vers le mark 2 de Deep Purple est en marche !
L'album Mr Universe, sorti en 1979, moderne et pêchu, est également complètement en phase avec la New Wave Of British Heavy Metal tout juste naissante :

Secret Of The Dance - attention ça tue : https://youtu.be/2_2vbPhIkqE
Roller - attention ça tue : https://youtu.be/Sb8AxmdiIIk
Fighting Man (sa plus belle ballade - souvent comparée à Child In Time pour les cris de Ian Gillan - mais musicalement, rien à voir avec Child In Time) :
https://youtu.be/03zRt5my9Ak

GLORY ROAD (1980)

Avec Bernie Tormé à la guitare (qualifié de guitar-hero punk... !!!), Gillan continue d'exceller dans un heavy rock moderne et sévèrement burné. Bernie Tormé et le gros bassiste John McCoy commencent à prendre de l'importance au niveau des compos ce qui fait de Glory Road un album très varié, passant joyeusement du heavy metal au blues, rock progressif et hard rock.
Le meilleur album de Gillan : indispensable !

Sleeping On The Job - un titre très proche du Deep Purple mark 2 :
https://youtu.be/ExLpZxKpUJU
Unchain Your Brain : https://youtu.be/abTnkLEg8Kk
Are You Sure : https://youtu.be/6TlahNJqFJw
Abbey Of Thelema : https://youtu.be/REzXGUke5_k

FUTURE SHOCK (1981)

Gillan était hyper productif et il arrivera bien un moment où un léger manque d'inspiration se fera sentir. Future Shock n'apporte rien de bien nouveau par rapport aux 2 albums précédents, les titres speeds ne sont pas toujours très inspirés. Gillan est en roue libre, mais ça n'empêche pas Future Shock d'être un bon album. On sent l'apparition des synthés dessus même si le propos reste encore très direct et burné. A l'inverse de Rainbow qui sonnait surtout comme le projet de Blackmore + guests musicians, Gillan a toujours sonné comme un vrai groupe uni et soudé.
Enfin, cette redite finira quand même par lasser le guitariste Bernie Tormé qui quittera le groupe pour se lancer dans une carrière solo.

Bernie Tormé au chant, ça donne ce boulet de canon punk :
https://youtu.be/RYl6QiMw1Tg

If I Sing Soflty : https://youtu.be/ZUn9A_XGAPk
For Your Dreams : https://youtu.be/lWrf8F0gLOo
Mutually Assured Destruction (superbe ballade qui sortira en single et qui n'apparait pas sur l'album - ici superbe version live Reading 81 avec Gers) : https://youtu.be/NtLJnIE4124
New Orleans, version live TV 82 avec Gers : https://youtu.be/8oJeBgFs2AY

DOUBLE TROUBLE (1981)

Bernie Tormé est remplacé au pied-levé par... le désormais célèbre Janick Gers (ex White Spirit et futur Iron Maiden) au style plus « blackmorien » et moins crado-punk.
Double Trouble est un album mi-live mi-studio ! La partie studio marque une évolution vers un style plus édulcorée, teinté de FM par moments (mais pas autant que le Rainbow période Joe Lynn Turner, heureusement), et ce bol d'air frais fait un bien fou à toute la troupe.
A noter aussi que le son devient bien meilleur, moins crade, et plus travaillé que sur les 3 albums précédents.
Ian Gillan hurle comme un possédé sur tout l'album, c'est avec son groupe Gillan que l'on trouve ses lignes de chant les plus mélodiques (on est loin du chant monocorde de In Rock). Et il se lâche aussi sur un long morceau de rock progressif de 10 minutes (Born to kill).
Quant à la partie live (concert du festival Reading 1981), elle est fantastique, elle rivalise sans problème en intensité avec Made In Japan.
Double Trouble est, avec Glory Road, le meilleur album studio de GILLAN.

Men Of War : https://youtu.be/tx1Ag5IVJCI
Hadely Bop Bop : https://youtu.be/GK1zZ8Ph09w
Nightmare : https://youtu.be/I_UJ8YSgWuQ
Restless : https://youtu.be/czFfOE-y_Rw

MAGIC (1982)

2ème et dernier album de Gillan avec Janick Gers, il voit le retour vers un style plus heavy que la partie studio de Double Trouble, tout en gardant une musique très colorée avec les claviers de Colin Towns (qui influenceront Eddie Van Halen sur 1984).
Une reprise poignante de Stevie Wonder (Living for the city), du progressif (Demon driver) et 2 compos de Janick Gers, les plus heavy, comme par hasard (le speed What's the matter et son riff Blackmorien, ainsi que le très heavy Bluesy blue sea).
Encore du tout bon... même si légèrement inférieur à Double Trouble, Glory Road et Mr Universe.

Living For The City : https://youtu.be/ozb8Pdzlwd8
Bluesy Blue Sea - très heavy, sur ce titre, écoutez bien, quelques plans que Janick Gers réutilisera plus tard sur... Fear is the key d'Iron Maiden : https://youtu.be/eDRUrY3AGT0
Long Gone (Eddie Van Halen dira s'être influencé des claviers de celle là pour 1984 – Jump) : https://youtu.be/vod3Mbm5yio

L'aventure du groupe GILLAN se terminera mal ! Pour résumer, Ian Gillan est contraint d’annuler la fin de la tournée Magic à cause de ses problèmes de cordes vocales. Donc pendant neuf mois, les autres musiciens sont priés de patienter, le temps que Ian Gillan récupère. Pour un groupe habitué à des tournées intensives et à sortir un album par an, devoir attendre neuf mois apparaît comme une éternité. A ce moment-là, le groupe n’a toujours pas splitté officiellement. Et même si une reformation de Deep Purple apparaît inévitable depuis plusieurs années, le succès des carrières respectives de chacun (Ritchie Blackmore et Roger Glover avec Rainbow, Jon Lord et Ian Paice avec Whitesnake) ne fait que la retarder. Lorsque ses musiciens apprendront à travers la presse que Ian Gillan a rejoint Black Sabbath, sans jamais avoir été contacté directement, ils l’auront mauvaise, c’est le moins qu’on puisse dire. Ils essayeront même de continuer le groupe... sans Ian Gillan, mais ils ne trouveront jamais de remplaçant à la hauteur.

Et la suite tout le monde la connaît... à suivre.

Est sorti plus récemment un triple live de GILLAN, intitulé Triple Trouble, avec des concerts datant de 1981 !!! Un concert avec Bernie Tormé à la gratte, l'autre avec Janick Gers. Vocalement, Ian Gillan est au top comme jamais, avec des screaming en veux tu en voilà ! Y'a moyen de le choper pour 15 euros à l'aise.
Foncez, c'est une tuerie, c'est le meilleur album live officiel de GILLAN !!!
La preuve avec ce No Easy Way du feu de dieu :
https://youtu.be/2OO3i6dbROg

En 2007, j'avais interviewé 2 anciens musiciens de GILLAN, Bernie Tormé (décédé en 2019, RIP) et John McCoy, interview sur laquelle ils parlaient beaucoup de Ian Gillan :
http://iangillan.over-blog.com/interview-bernie-tormé-et-john-mccoy-2007


Dernière édition par Fishbowlman le 02 Mai 2020 9:47, édité 2 fois.



29 Avr 2020 23:44
Profil
Heavy Metal Lawyer

Inscription: 21 Juin 2005 0:55
Messages: 1982
Localisation: Saint-Denis
Répondre en citant le message
Message 
GILLAN était la tête d'affiche du festival Reading pour la journée du 29 août 1981, et avant lui était déjà passé SAMSON, ROSE TATTOO et... TRUST !!! Autrement dit, il y avait là trois musiciens qui n'imaginaient sûrement pas qu'ils seraient amenés plus tard à jouer ensemble : Nicko McBrain chez TRUST, Bruce Dickinson chez SAMSON et Janick Gers chez GILLAN. Une configuration inédite, et les groupes s'enchainent, c'est ça le pire ! Hasard du calendrier ?

Durant ce fameux concert, "Bite The Bullet" est donc dédicacé avec humour à TRUST pendant ce concert ; Ian Gillan évoque vite fait les problèmes qu'ils ont eu avec les Français juste avant. Pour la petite histoire, TRUST avait conquis sans mal le public de Reading et avait réclamé un rappel. Mais GILLAN refusera ce rappel, estimant que le timing était déjà dépassé. Du coup, Bernie Bonvoisin, fidèle à lui-même, interprétera ce refus par la peur que TRUST vole la vedette à GILLAN. Sacré Bernie, si on l'écoute parler, TRUST a volé la vedette à IRON MAIDEN, à GILLAN, et bientôt à AC/DC et aux ROLLING STONES si ça continue ! On voit mal comment, en pleine Angleterre, terre conquise pour GILLAN, TRUST pourrait lui voler la vedette ! Surtout quand on écoute l'ambiance dingue qui règne pendant tout le concert de GILLAN !


29 Avr 2020 23:46
Profil
Heavy Metal Lawyer

Inscription: 21 Juin 2005 0:55
Messages: 1982
Localisation: Saint-Denis
Répondre en citant le message
Message 
1983 : l'aventure Black Sabbath

La version "officielle" de leur rencontre : la fameuse cuite entre Tony Iommi, Geezer Butler et Ian Gillan est la version qui revient le plus souvent, soirée à la suite de laquelle ils auraient décidé d’enregistrer le plus grand album de heavy de tous les temps.

BORN AGAIN (1983)  

Cette association improbable donnera lieu à Born Again, album à la fois curieux, malsain, heavy et caricatural... oui, tout cela à la fois. Indispensable, même si loin de figurer parmi les meilleurs du Sab (avec un son pourri de chez pourri)... Ian Gillan est déchainé vocalement et Iommi sort les gros riffs bien lourds pour la dernière fois avant très longtemps. Il faudra attendre Dehumanizer pour avoir un album aussi heavy.

Putain, les clips tuent  lol :pet':

Zero The Hero : https://youtu.be/brqwnOSUCT8
Trashed : https://youtu.be/xFJkNk6z3OE
Disturbing The Priest - Rob Halford n'a qu'à bien se tenir - un des titres les plus démoniaques et malsains du Sab : https://youtu.be/FuOqw5P7uFo

Superbe version live démoniaque du classique Black Sabbath - la meilleure version de ce classique est avec Ian Gillan ici : https://youtu.be/CxnlgH5xtC8

La tournée sera très spéciale : effrayante (la version de Black Sabbath plus haut terrorisera la gent féminine - le Sab cartonne encore à l'époque, après l'époque Dio et Ozzy) et bien kitsch, avec des décors en carton-pâte à la Star Trek (les effets pyrotechniques inspireront Spinal Tap). On sent Ian Gillan pas toujours à son aise avec le Sab, obligé de planquer les paroles des vieux titres derrière un ampli. On le voit secouer les cheveux de temps en temps, tout en lisant discrètement les paroles.

Ian Gillan rejoindra finalement la reformation de Deep Purple en 1984.

Ah et sinon, Paulo Jr de Sepultura porte un tee shirt Born Again dans le clip de Roots Bloody Roots.

Cette pochette de Born Again, c'est tout un art, je fais un c/c de son histoire : 

Black Sabbath, alors à la limite du split, fut en fait remonté de toutes pièces par le manager de l'époque (Don Arden), fâché que Sharon, sa fille, se soit mariée à Ozzy Osbourne sans son accord et malgré son interdiction.

Pris dans une rage sans borne, Don Arden décida d'aider Tony Iommi à remonter Black Sabbath afin de ridiculiser le Blizzard Of Ozz en faisant de Sabbath le plus grand groupe de Metal du monde. Le line-up de Born Again a en fait été monté de toutes pièces par Don Arden ; le batteur et le bassiste venaient en fait d'être auditionnés par Ozzy Osbourne et Don Ardel les avait engagés sous gros cachet pour paralyser Ozzy (je n'invente rien ! Pour ceux qui ne me croient pas, allez voir sur black-Sabbath.com !). Afin de dessiner la pochette, Don Arden fait appel à Steve Joule.

Seulement Steve Joule a alors un gros deal avec Ozzy pour la création de sa tenue de scène et il ne veut pas le perdre. Steve Joule décide donc de faire la pochette la plus merdique possible, il prend un photo de bébé provenant d'un magazine, grossit les ongles, pose des cornes et choisit les couleurs les plus acides possibles pour couvrir le tout. Ironiquement, le groupe adore et lui propose un cachet énorme pour dessiner le reste de l'album. Steve Joule va acheter du Jack Daniel, de la poudre blanche et bâcle le tout en une nuit avec l'aide de son voisin (!!!).

Ian Gillan déteste le résultat mais il est trop tard pour faire demi tour et le travail de Steve est adopté. A noter que Max Cavalera et Glen Benton clameront que cette pochette les a énormément inspirés et considèrent aujourd'hui l'artwork comme l'un des meilleurs de tous les temps.


Autant Ian Gillan était un vrai metal-god en herbe sur Black Sabbath (l'hymne, cf lien plus haut), autant sur d'autres titres de la période Ozzy, c'était vraiment la cata.
A commencer par Supernaut.
Iron man, Paranoid, c'était pas trop des titres pour lui. Par contre, Ian Gillan assurait sur War Pigs. Pour la période Dio, même chose, Heaven and hell et Neon Knights, bof.
Étrange aussi comme Born Again est un album oublié, alors qu'à l'époque, c'était l'album le plus vendu du Sab (oui, plus que les 2 avec Dio) depuis Sabbath bloody sabbath. 


29 Avr 2020 23:59
Profil
Heavy Metal Lawyer

Inscription: 21 Juin 2005 0:55
Messages: 1982
Localisation: Saint-Denis
Répondre en citant le message
Message 
1988 - 1992 : le retour de Ian Gillan en solo

GILLAN/GLOVER : Accidentally On Purpose (1988)  

Après un The House Of Blue Light en demi-teinte pour Deep Purple en 1987, Ian Gillan s'accorde une petite récréation avec Accidentally On Purpose, sorti sous le nom GILLAN/GLOVER avec son ami Roger "Corbier" Glover. Accidentally On Purpose est un album "pop-rock" au sens large, une farce, une parfaite BO du Club Med. On y trouve du blues "piano-bar" basique, à peine du niveau d'un groupe amateur et même un reggae hilarant (Cayman Island) ou quelques titres pop "électro" typés années 80, genre Peter Gabriel, le talent en moins. Lonely Avenue est même apparue dans la BO du film Rainman. 

She Took My Breath Away : https://youtu.be/_4l9bv5rEmk
Superbe clip du très "cocotier" She Took My Breath Away… Phillipe Lavil n'a qu'à bien se tenir. 

Clouds and rain, une prestation TV très variété : https://youtu.be/LiWd465CTrA

Lonely Avenue - c'est pas mal, une reprise rigolote de Ray Charles, figure dans la BO de Rain Man : https://youtu.be/Dtcxtm1WCps

Cayman Island - le reggae le plus débile jamais enregistré : https://youtu.be/E75gSFePt6g
Evil Eye - quand Ian Gillan se la joue "sous-Peter Gabriel" : https://youtu.be/R1idcKAS_MM

1988, Ian Gillan sera viré sans ménagement de Deep Purple et ses anciens collègues ne seront pas très tendres envers lui, notamment à cause de ses mauvaises prestations scéniques. Un épisode douloureux sur lequel Deep Purple préfère ne pas trop s'attarder maintenant. Livré à lui-même pour la seconde fois (la première étant après son départ de Deep Purple en 1973), Ian Gillan sortira 2 excellents albums solos (Naked Thunder et Toolbox). Il était même hors de question pour lui de réintégrer Deep Purple. 

NAKED THUNDER (1990)  

Un très bon album de hard FM sur lequel Ian Gillan se montre étonnamment à l'aise et très en voix. Encore une preuve qu'il est capable de toucher à tous les styles avec brio. Tout n'a pas hyper bien vieilli (quelques claviers/synthés bien ancré dans l'époque), mais l'énergie et la qualité d'écriture compense largement. 

No Good Luck - clip sur lequel Ian Gillan joue les pop-stars à la Steve Hogarth : https://youtu.be/-W8WIWkRBdM

Talking To You : https://youtu.be/qtBBm1nypGQ

Love Gun - excellent titre, le plus speed et heavy du disque, avec quelques pirouettes "à la Van Halen/Steve Vaï", énorme boulot de Simon Phillips là dessus : https://youtu.be/7PhOgs1YCCk

Moonshine, la plus "Deep Purple" de l'album : https://youtu.be/WXop5LBh-2U

TOOLBOX (1991)  

La maison de disque trouvait qu'il n'y avait pas assez de guitares sur Naked Thunder. Alors en réponse, Ian Gillan a décidé d'en foutre de partout sur Toolbox. Le seul album de Gillan dans sa carrière où il n'y a pas de claviers, une première !
Gillan se met au gros hard rock américain, celui qui tâche et qu'on écoute en boucle sur la Highway 66, ça tue. Van Halen, David Lee Roth et Sammy Hagar sont visiblement passés par là et n'ont pas laissé Ian Gillan indifférent.
Encore une fois très convainquant dans ce style, il en fait des tonnes et pousse ici les screamings les plus aiguës de toute sa carrière... on a du mal à croire que c'est le même chanteur qu'on retrouvera 2 ans plus tard sur le poussif The Battle Rages On. 

Hang me out to dry : https://youtu.be/HJfxURxkOZY

Toolbox - on prend la Harley et screamiiiiiiiiiiiiiiing : https://youtu.be/1AqGLse0k3c 

Pictures Of Hell - quand Ian Gillan joue les metal-god, ce qu'il n'avait plus fait depuis Born Again du Sab'... Primal Fear et Judas Priest n'ont qu'à bien se tenir !!! : https://youtu.be/IsspYYR0aU8


30 Avr 2020 9:23
Profil
Ce mec a floodé, je l'ai vu !
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mar 2004 20:49
Messages: 23538
Localisation: Cambrai
Répondre en citant le message
Message 
Ouah belle idée et gros travail msieur!

J'en ai pas mal racheté de sa disco ces derniers temps, Double trouble, future shock, glory road,mr universe, child in time, scarabus et accidentally on purpose!

Le dernier je l'ai trouvé très médiocre, pour le reste j'ai trouvé ça varié et riche!

Je vais lire tranquillement tout çà, regarder aussi et affiner tout ça niveau avis!

_________________
It's the nexus of the crisis and the origin of storms


30 Avr 2020 11:50
Profil Site Internet
Heavy Metal Lawyer
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2004 10:17
Messages: 1112
Localisation: Saint Locdu (Calvados)
Répondre en citant le message
Message 
Superbe historique!!

Grand merci a toi! Moi qui croyais connaitre Gillan...

quelques achats en perspective.

:ok:

_________________
Ni true, ni false, lucide seulement...


30 Avr 2020 11:57
Profil
Ce mec a floodé, je l'ai vu !
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mar 2004 20:49
Messages: 23538
Localisation: Cambrai
Répondre en citant le message
Message 
Pour Born Again c'est l'album maudit par excellence! Sa pochette, merci pour son histoire d'ailleurs, n'a pas aidé! Le disque est sympa en effet, bien heavy et méchant et il mérite de l'attention!

Par contre en live le désastre a du être très fort!

_________________
It's the nexus of the crisis and the origin of storms


30 Avr 2020 15:01
Profil Site Internet
Heavy Metal Lawyer

Inscription: 21 Juin 2005 0:55
Messages: 1982
Localisation: Saint-Denis
Répondre en citant le message
Message 
Accidentally on purpose est une farce. Bon, c'est de la grosse daube, mais y'a un côté décontracté et "déconne" qui le rend agréable à l'écoute malgré tout. Même si il est - objectivement - nul lol

Je terminerais également sur quelques albums solos publiés plus récemment.
Mais on a fait le tour du gros de carrière solo.


30 Avr 2020 15:34
Profil
Ce mec a floodé, je l'ai vu !
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mar 2004 20:49
Messages: 23538
Localisation: Cambrai
Répondre en citant le message
Message 
Oui dans les récents, le petit dernier même je crois, j'avais bien aimé One Eye To Morocco même si c'est assez pepère!

_________________
It's the nexus of the crisis and the origin of storms


30 Avr 2020 19:15
Profil Site Internet
Heavy Metal Lawyer

Inscription: 21 Juin 2005 0:55
Messages: 1982
Localisation: Saint-Denis
Répondre en citant le message
Message 
J'ai été déçu perso de One Eye To Morocco : quelques bons titres, et belle voix de Ian Gillan sur les titres calmes et blues.
Mais je n'aime pas trop le line-up de cette époque - et encore moins en concert sur le live qui était sorti. Disque vite oublié pour ma part.
Mais bon, c'est quand même plus sérieux et travaillé qu'Accidentally On Purpose, c'est sur :D


30 Avr 2020 19:53
Profil
Heavy Metal Lawyer

Inscription: 21 Juin 2005 0:55
Messages: 1982
Localisation: Saint-Denis
Répondre en citant le message
Message 
Par contre, j'aime bien son avant-dernier album solo, Dreamcatcher, sorti en 1997, calme et pépère lui aussi.
Mais avec pas mal de bons titres, plus pop et de bonnes mélodies. Et Ian Gillan chante très bien dessus.

Ce disque est passé complètement inaperçu par contre : il est sorti entre Purpendicular et Abandon, en pleine "Morse-mania" pendant les tournées de Deep Purple.
C'est un bon disque, c'est l'anti-Abandon en quelque sorte (j'aime bien Abandon aussi).


30 Avr 2020 19:56
Profil
Ce mec a floodé, je l'ai vu !
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mar 2004 20:49
Messages: 23538
Localisation: Cambrai
Répondre en citant le message
Message 
Ah oui Dreamcatcher je l'ai zappé totalement je dois dire! C'est vrai qu'à cette époque là Purple avait retrouvé des couleurs!

_________________
It's the nexus of the crisis and the origin of storms


30 Avr 2020 20:10
Profil Site Internet
Heavy Metal Lawyer

Inscription: 21 Juin 2005 0:55
Messages: 1982
Localisation: Saint-Denis
Répondre en citant le message
Message 
Ben ouais, les tournées Purpendicular et Abandon, ça envoyait du bois - le concert Total Abandon est très bon par exemple, le live at Olympia aussi.
C'était l'époque où aller voir Deep Purple en concert était sacrément excitant… avant les tournées best-of routinières pour les papys.
Bref, Deep Purple sans Jon Lord, ce n'est plus ce que c'était, faut bien le dire.


30 Avr 2020 21:24
Profil
Ce mec a floodé, je l'ai vu !
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mar 2004 20:49
Messages: 23538
Localisation: Cambrai
Répondre en citant le message
Message 
Tiens en 2013 y a Glover qui a un disque solo et pareil passé totalement inaperçu, tu l'a écouté?

_________________
It's the nexus of the crisis and the origin of storms


01 Mai 2020 20:46
Profil Site Internet
Heavy Metal Lawyer

Inscription: 21 Juin 2005 0:55
Messages: 1982
Localisation: Saint-Denis
Répondre en citant le message
Message 
J'étais même pas au courant, figure toi.
Le seul album solo de Roger Glover que j'écoute, c'est The Butterfly Ball qui est très agréable, avec tous ces excellents chanteurs.


09 Mai 2020 21:31
Profil
Ce mec a floodé, je l'ai vu !
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mar 2004 20:49
Messages: 23538
Localisation: Cambrai
Répondre en citant le message
Message 
Je connais que le tube de cet album, je l'ai en vinyle même!

_________________
It's the nexus of the crisis and the origin of storms


13 Mai 2020 14:21
Profil Site Internet
Heavy Metal Lawyer
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2004 10:17
Messages: 1112
Localisation: Saint Locdu (Calvados)
Répondre en citant le message
Message 
Qui a la chance, comme moi, d'etre assez vieux et d'avoir, etant gamin, vu et revu le dessin aniné de Buterfly Ball a la télé? J'avais entre 4 et 8 ans je crois me souvenir. Et ben c'est pas impossible que ce morceau se soit incrusté loin dans mon ciboulot au point d'avoir 10 ans plus tard autant accroché à ce genre de voix et donc a tout ce qui s'en suis. Mais enfin, de Deep Purple à Maiden, de Maiden à Metalica, puis à Helloween, puis (gros saut je sais, du aux années 90ies en Afriques) à Therion, puis In flame et maintenant Kvelertak. Y'a comme un continuum quand on y pense.

Bise,

Ceusse qui connaissent pas le dessin animé devrait le chercher. Qi j'ai le temps je le ferai.

_________________
Ni true, ni false, lucide seulement...


13 Mai 2020 14:58
Profil
Heavy Metal Lawyer
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Jan 2005 17:27
Messages: 1277
Localisation: Hier Houilles, aujourd'hui qui sait ?
Répondre en citant le message
Message 


1974 d'après IMDB, un peu avant mon temps ; mais bien sur, pour les générations suivantes, la réutilisation pour une marque (de sirop je crois) a bien marqué également.

_________________
“Not all heavy metal is about Satan. Much of it is about Sauron.”


13 Mai 2020 15:09
Profil
Long Distance Runner
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Mar 2004 18:45
Messages: 4472
Localisation: 92
Répondre en citant le message
Message 
Sironimo évidemment :fete:

_________________
On t'a promis la mer et tu patauges dans une flaque

Trust - Promesse Osée


13 Mai 2020 15:15
Profil
Heavy Metal Lawyer

Inscription: 21 Juin 2005 0:55
Messages: 1982
Localisation: Saint-Denis
Répondre en citant le message
Message 
Hé oui, j'ai découvert Johnny avec les Guignols de l'Info.
Et à la même époque, Love Is All avec la pub Sironimo.

La voix sur Love Is All me faisait halluciner, j'ai longtemps cru que c'était une femme qui chantait.
Je n'aurais jamais pensé que le chanteur était un futur metal-god :horn:


18 Mai 2020 9:51
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 20 messages ] 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by STSoftware for PTF.
Traduction par: phpBB-fr.com