Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 18 Juil 2018 15:21



Répondre au sujet  [ 84 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante
 Le web c'est pas que des conneries 
Auteur Message
Skeleton In The Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Aoû 2006 22:56
Messages: 9663
Localisation: Au fond à gauche
Répondre en citant le message
Message Le web c'est pas que des conneries
En complément du topic "Le web en folie", je propose que l'on poste ici les trucs "intelligents" que l'on a pu glaner sur le net, ici ou là.
Cet a/m je glande et je suis tombé sur les rubriques d'Albert Jacquard diffusées sur "La chaîne parlementaire".
Quelques minutes consacrées à une "définition" ou quelques idées sur des thèmes très différents.

http://www.lcpan.fr/-L-Abecedaire-d-Alb ... uard-.html

_________________
If we keep our pride / Though paradise is lost / We will pay the price / But we will not count the cost.
Inoxydable - Blog hard // punk // rock


17 Aoû 2010 14:29
Profil Site Internet
Crimson Idol
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Juin 2004 11:29
Messages: 2172
Localisation: Merignac
Répondre en citant le message
Message 
J'étais tombé la dessus aussi. Interessant. Je ne sais pas si ces petites interviews ont déjà été diffusées a la TV mais elles devraient pouvoir remplacer les interludes genre 'c'est ma terre'. Tout le monde y gagnerait un peu de QI.

Je n'ai pas mieux mais pour ceux qui aime l'espace en général et Mars en particulier, un site sympa :
http://www.nirgal.net/main.html

_________________
Vous êtes ici => .


17 Aoû 2010 19:03
Profil Site Internet
Skeleton In The Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Aoû 2006 22:56
Messages: 9663
Localisation: Au fond à gauche
Répondre en citant le message
Message 
Suite à l'écoute du "Radioscopie" avec Hergé (émission radio de Jacques Chancel dans les 70/80ies) j'ai écouté celle consacrée à Brel. Une putain de leçon. Pour tous ceux qui se posent des questions sur la chanson art majeur / mineur, le talent, et tout un tas d'autres considérations pas forcément musicales...
J'ai trouvé ça via la mule sans problème : radioscopie / brel, ça doit être suffisant comme mots clés. Si vous avez 55 minutes à consacrer à un peu d'intelligence et d'élégance. On a oublié qu'à une époque les interviews c'était des mecs intelligents interrogés par d'autres gars qui l'étaient tout autant.

_________________
If we keep our pride / Though paradise is lost / We will pay the price / But we will not count the cost.
Inoxydable - Blog hard // punk // rock


27 Sep 2010 22:10
Profil Site Internet
Long Distance Runner
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mar 2004 14:14
Messages: 3288
Localisation: METZ
Répondre en citant le message
Message 
L'interview d'Hergé par Jacques Chancel existe d'ailleurs sur un cd :

Image

Le 2ème cd de cette compilation contient aussi des interviews divers d'Hergé.
Je vais essayé de choper ça...

_________________
Quand les volcans d'Auvergne en eurent marre de cracher du feu, ils se mirent à vendre de l'eau minerale.

http://rateyourmusic.com/~monstermetal


28 Sep 2010 12:45
Profil
Crimson Idol
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Mai 2005 18:11
Messages: 2590
Répondre en citant le message
Message 
une itw de John Sculley, PDG de Apple entre 83 et 93 qui présente bien la politique de Steve jobs

http://www.macgeneration.com/unes/voir/ ... -ur-ouvert

_________________
J'ai compris qu'un amour platonique peut exister entre 2 hommes adultes et responsables.
Les cimetières sont remplis de gens qui se croyaient indispensables


20 Oct 2010 11:39
Profil
Crimson Idol
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Sep 2008 18:53
Messages: 2866
Répondre en citant le message
Message 
Je suis tombé là dessus: http://www.pcworld.fr/2009/03/04/televi ... vue/29081/

En gros l'article raconte que si on fait le test au casque sans donner l'origine de la musique, les jeunes plébiscitent le mp3. Outre le fait qu'un tel résultat soit assez déprimant, ça m'a rappelé une notion que je connaissais pas et que j'ai découverte y'a quelques temps: Loudness War.

Cette notion raconte que la compression actuelle de la gamme dynamique (en gros la gamme dynamique c'est la différence entre le son le plus fort et le son le moins fort) n'est pas un hasard. Cela permet de donner une impression d'homogénéité sonore (dans le sens 'volume') qui donne une impression de puissance au dépend évidemment d'éléments essentiels à la fidélité vis à vis de la performance musicale (contraste entre les volumes, espace sonore aeré, etc...).

La finalité de cette boucherie, c'est qu'il semblerait que l'oreille humaine réponde mieux aux forts volumes (donc aux fortes compressions de la gamme dynamique), étant alors capable de se concentrer sur plusieurs fréquences, comme l'indique à peu près ce graphique. Marrant d'ailleurs de voir que dans les disques accusés de faire la guerre du volume, on retrouve... Death Magnetic. La production désastreuse du disque serait donc tout à fait voulue et pensée pour accrocher la jeune génération.

Je suis pas forcément expert et j'aurais du mal à exploiter tous ces détails techniques, mais à première vue, le mot qui me vient à l'esprit est "gavage". Pour avoir une perception satisfaisante, le levier n'est plus l'organisation des sons via les arrangements, les contrastes dans les compos, etc, mais plutôt dans une richesse sonore forcée, monolithique, qui permet un rendu sympa pour l'auditeur sans effort.

Pour exprimer ça, je prend l'exemple de mon voisin: un de nos sujets de dispute favoris, c'est les Keepers: lui il préfère the Legacy. Je le traite de sourd etc... Si on s'attarde sur le son de The Legacy, on comprend qu'on puisse préférer: c'est puissant et ça sonne bien (je pense par exemple au break de Invisible Man). D'ailleurs, moi, c'est bien le son de The Legacy qui m'a intéressé à Helloween, à la sortie du disque. Derrière y'a bien sûr le mix, les compos, etc qui sont pas forcément au niveau... Mais l'écoute est sympa pour ce son. Peut-être est-ce moins le cas pour les plus âgés, mais pour moi ce serait de la mauvaise foi que de dire le contraire (si on parle du niveau 0 de l'analyse bien sûr).

J'ai été assez effaré de constater que même au niveau du son, on pouvait faire du nivellement par le bas (tout le monde peut compresser). Si quelqu'un est "expert" sur le sujet pour clarifier ou a des remarques sur ce que je raconte ici, ça m'intéresse grandement.

_________________
His hope was to remind the world that fairness, justice, and freedom are more than words, they are perspectives.


28 Nov 2010 14:03
Profil
Skeleton In The Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mar 2004 23:12
Messages: 8803
Localisation: Savigny sur orge (91)
Répondre en citant le message
Message 
Bah on en avait déjà parlé il y a 2 ou 3 ans au moins. Ce type de son est devenu la norme depuis les 2000's, et ouais c'est assez saoulant... tout est dans la puissance désormais : un autre bon exemple c'est blind guardian, dans le genre gavage ils en tiennent une couche. Le son maiden (et oui encore et toujours!) me semble nettement plus dynamique.

Ca m'étonne pas que dans un tel contexte il y'en a plus que pour le metal extrême et les trucs de bourrins.


Dernière édition par Dark Schtroumph le 28 Nov 2010 16:45, édité 1 fois.



28 Nov 2010 15:47
Profil Site Internet
Skeleton In The Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Aoû 2006 22:56
Messages: 9663
Localisation: Au fond à gauche
Répondre en citant le message
Message 
S'intéresser aux compos permet de passer outre ce phénomène : son pourri ou pas, le morceau est-il bon ? Et au travers de ce prisme, peu de groupes néo-trucs passent le test. Ils ne sont que du "son". C'est d'ailleurs le cas de la plupart des groupes qui renient la mélodie. Quand on a enlevé ça et qu'il ne reste que l'harmonie (souvent nulle de toutes façons), finalement on n'écoute que du "son".
Dernière remarque, si on s'attarde sur les mots, sur le vocabulaire des plus jeunes, ils parlent de "bon son", pas de "bonne musique". J'avais entendu cette expression dans la bouche de fans de techno (au sens large) ce qui avait eu tendance à confirmer mon idée de musique "utilitaire" (si le son est bon, je vais pouvoir danser et / ou me défoncer dessus). Comme un cadre pour faire autre chose.
Simple phénomène d'appropriation de langage ou même état d'esprit, je ne sais pas, mais d'autres "groupes sociaux" utilisent aussi cette expression (de merde... parce qu'elle n'a pas de sens). Je l'ai même lue ici. Je ne demande pas l'écartèlement public de ceux qui disent ça, mais je m'interroge quant au sens profond de ce qu'ils veulent dire ou pensent vraiment.

Sinon pour ce qui concerne le "nivellement par le bas" dont parle Zoso, je crois que ce que tu racontes rentre dans la tendance de notre civilisation (moderne, consumériste et décadente) qui cherche une maximisation, une efficacité en tout domaine. Les goûts sont travaillés dans le même ordre d'idée : l'industrie ne cherche pas à créer de nouvelles saveurs mais bien à trouver les saveurs les plus addictives (via le sel notamment) pour satisfaire immédiatement l'envie basique (salé, sucré) et donc l'envie d'en consommer davantage.

_________________
If we keep our pride / Though paradise is lost / We will pay the price / But we will not count the cost.
Inoxydable - Blog hard // punk // rock


28 Nov 2010 16:13
Profil Site Internet
Heavy Metal Lawyer
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Aoû 2008 23:09
Messages: 1492
Localisation: Avignon ou Massy
Répondre en citant le message
Message 
Euh non, à mon avis, pour eux dire "son" c'est juste une manière (peu élégante) de parler de musique. Donc pas de rapport avec la définition assez précise que nous avons du "son" (de toute façon je doute fortement qu'ils puissent saisir cette subtilité, pour la plupart).

_________________
We live only to discover beauty. All else is a form of waiting.
Khalil Gibran


28 Nov 2010 16:25
Profil
Skeleton In The Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Avr 2004 14:18
Messages: 5056
Localisation: Atlantis
Répondre en citant le message
Message 
3 petites remarques :

- Mélodies et harmonies sont qd même des termes totalement subjectifs. Du coup se baser la dessus pour faire une règle de jugement me semble totalement biaisé.
- Qd on parle de bon son dans la musique électronique on parle bien souvent de sample et pas de morceau. Faut qd même sortir un peu de chez soit et se rendre compte que bon nombres de musiques actuelles (electro / rap par exemple) sont qd même entièrement basé sur l'appropriation de sample et donc "de son".
Tu ne va pas récupérer une mélodie, ou un passage mais tu récupères bel et bien un son qui t'as tapé à l'oreille.
Je ne vois vraiment pas le problème de parler de cela à l'image d'un bon riff ou d'une batterie à contre temps. Ce sont des moments prit sur un morceau qui sont bien éloignées des considérations globales sur le titre.
- Cette nouvelle production des albums n'est rien d'autre qu'une mode. On va qd même pas me faire croire que c'est la 1ere fois que cela arrive dans l'histoire de la musique. Au meme titre qu'en cuisine y avait encore pas si longtemps tu ne pouvais pas aller au restau sans te taper un plat sucré/salé ou avec le fameux combo asiatique (nuoc-mâm, citron vert, sucre). Ce sont des effets de mode, ca vient ca va. Pleurez pas je suis sur que dans un an on va repasser aux enregistrements crados en 4 pistes, prises directs, avec super effet vynil au montage.
Y a pas de quoi fouetter un chat. De toute façon si t'as pas ton ampli de la mort qui tue à 4000€ avec des enceintes faites par un luthier, dans une pièce cathédrale ou l'acoustique a été étudiée pour tu verra à peine la différence (j'exagère à peine).
Du coup oui sur un mp4, ogg, aac la notion de "puissance sonore" et pratiquement un des seuls paramètres de différenciation. De la à dire qu'on écoute de la boucherie sonore...Y a un grand pas que je ne vais pas franchir.

(sur ce je me lance un deezer, même si j'ai peur que mes oreilles explosent)


28 Nov 2010 16:43
Profil
Crimson Idol
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Sep 2008 18:53
Messages: 2866
Répondre en citant le message
Message 
Cleymor a écrit:
- Cette nouvelle production des albums n'est rien d'autre qu'une mode. [...]

Je te trouve bien optimiste. Tu te base sur quoi ?

Comme REM, j'ai l'impression très forte que cette idée de maximisation, optimisation, et tout les termes possible pour éviter de dire "profit" va crescendo. Les codes vestimentaires, les nouvelles technologies (Iphone 1, Iphone 2, Iphone 3... Iphone 12), les médias (avec la multiplication des chaines débiles ou des pseudo sites d'information)... Même le mode de gestion des entreprises qui est passé de managérial à actionnarial (le profit tout de suite maintenant) privilégie une vision court terme/consommation, au dépend de la qualité, de l'efficacité, et de la vision stratégique.

Cleymor a écrit:
Y a pas de quoi fouetter un chat. De toute façon si t'as pas ton ampli de la mort qui tue à 4000€ avec des enceintes faites par un luthier, dans une pièce cathédrale ou l'acoustique a été étudiée pour tu verra à peine la différence (j'exagère à peine).

T'entend pas la différence entre Keeper I et Keeper Legacy ? Entre Death Magnetic et Kill Em All ?


Ta remarque sur les samples et les sons dans les musiques actuelles me fait penser à un truc: l'autre jour, dans mon école, j'étais dans le truc machin qui nous sert de foyer avec un pote. Là y'a quelques minettes qui s'amènent et branchent leur ipod/pc à la sono de la pièce pour mettre un peu de musique. On a fait gaffe avec mon pote, aucun morceau n'a tenu plus de 30sec. Chacun y allait de son envie, de sa petite expérience sonore etc. C'était souvent de la musique de clubber, effectivement à base de samples ect, mais j'étais quand même frustré à chaque 'zapping'.

J'ai entendu des trucs d'électro bien fait qui m'ont laissé pensé que la compression moche n'est pas inhérente au style de musique mais bien au mode de consommation de la musique. Pour le rap, je me souviens avoir écouté le premier Wu-Tang Clan et le son était très aéré. C'est sans doute pas représentatif des ces styles que je connais assez mal, mais tout ça pour dire que l'idée de REM de parler de qualité pour éviter le nivellement par le son est sans doute transposable aux autres styles.

_________________
His hope was to remind the world that fairness, justice, and freedom are more than words, they are perspectives.


28 Nov 2010 17:18
Profil
Heavy Metal Lawyer
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Mai 2009 18:33
Messages: 1503
Répondre en citant le message
Message 
Citation:
Les codes vestimentaires

je ne comprends pas pourquoi tu utilises cet exemple, je n'avais pas remarqué que les modes vestimentaires changeaient plus vite qu'avant.. pour les téléphones & affiliés, oui, par contre, on est dans la caricature complète.

_________________
What you see, is what you get
This is me - hey you - if you want me don't forget
You should take - me as I am
But I promise you
Baby what you see is what you get !


28 Nov 2010 18:09
Profil
Crimson Idol
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Sep 2008 18:53
Messages: 2866
Répondre en citant le message
Message 
Je n'ai pas connaissance de véritables phénomènes de mode avant la société de consommation (donc en gros le début des 60's), si ce n'est pour des raisons fonctionnelles ou culturelles (au sens fort, pas au sens micro courants). Aujourd'hui, des trucs apparaissent de nul part (le look tektonik), reviennent à la mode (converses), et plus généralement y'a une véritable saturation du marché du vêtement (suffit de penser à Adidas qui passe du statut d'équipementier au statut de vendeur de fringue). Autre exemple tout bête: l'essor de la Chine dont l'économie repose pas mal sur le textile quand même.

Autre caractéristique de la consommation de masse dans le monde des codes vestimentaires et des accessoires: l'essor du luxe. Inutile de rappeler le poids d'une boite comme LVMH. Aujourd'hui, n'importe qui achète un sac Louis Vuitton (j'exagère à peine). Impensable il y a quelques années ou les consommateurs étaient plus facilement compartimentés.

L'idée derrière tout ça qui permet de connecter au sujet, c'est que pour répondre au même besoin (se fringuer, être à peu près accepté socialement), on peut faire cracher plus de fric aux gens.

_________________
His hope was to remind the world that fairness, justice, and freedom are more than words, they are perspectives.


28 Nov 2010 18:45
Profil
Skeleton In The Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Aoû 2006 22:56
Messages: 9663
Localisation: Au fond à gauche
Répondre en citant le message
Message 
Je ne suis pas certain que les modes durent moins longtemps. On est dans un revival 60/70 depuis pas mal de temps : les coupes Beatles, les pantalons slim, les converses effectivement, les pulls marins pour les filles, les bottes, les mèches épaisse sur le front etc. Ça changera bien entendu mais ça fait déjà un an ou deux non ? Dans le souvenir de mes années lycée ça durait autant. Ceci dit, un an ou deux c'est un cycle court quand même : faut que le machin se répande, soit consommé au maximum puis retombe (me souviens pas du nom de cette courbe en éco).

Pour le zapping de tes camarades de classe, c'est un truc commun à tous les gens qui n'écoutent pas de musique. Qui ne sont pas passionnés par le sujet. Ils écoutent un refrain et hop, on passe à autre chose.

_________________
If we keep our pride / Though paradise is lost / We will pay the price / But we will not count the cost.
Inoxydable - Blog hard // punk // rock


28 Nov 2010 20:05
Profil Site Internet
Crimson Idol
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Sep 2008 18:53
Messages: 2866
Répondre en citant le message
Message 
Heavy REM a écrit:
(me souviens pas du nom de cette courbe en éco).

Product Life Cycle (c'est un terme plus orienté marketing ou strategie d'entreprise - les économistes purs peuvent avoir un terme différent mais comme ça je vois pas).

On nous apprend aussi qu'ils tendent à se raccourcir, et surtout à s'enchainer plus rapidement (dès qu'un produit commence à redescendre il faut que le suivant ait commencé à monter).

_________________
His hope was to remind the world that fairness, justice, and freedom are more than words, they are perspectives.


28 Nov 2010 20:12
Profil
Skeleton In The Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Aoû 2006 22:56
Messages: 9663
Localisation: Au fond à gauche
Répondre en citant le message
Message 
C'est ça.

_________________
If we keep our pride / Though paradise is lost / We will pay the price / But we will not count the cost.
Inoxydable - Blog hard // punk // rock


28 Nov 2010 20:14
Profil Site Internet
Skeleton In The Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Mar 2004 23:51
Messages: 5368
Localisation: Saint Ganton
Répondre en citant le message
Message 
Aeronth a écrit:
Euh non, à mon avis, pour eux dire "son" c'est juste une manière (peu élégante) de parler de musique. Donc pas de rapport avec la définition assez précise que nous avons du "son" (de toute façon je doute fortement qu'ils puissent saisir cette subtilité, pour la plupart).

Faux. Pas dans tous les cas, les cons existent, j'en ai même vu, mais souvent faux quand on cause techno et electro au sens large comme l'évoquait REM, ou hiphop. J'ai entendu le mot dans la bouche de gens dotés de connaissances et pratique musicale et tout à fait capables d'un autre vocabulaire, et même si le choix de ce mot est sans doute inconscient, je suis convaincu que dans ces cas il témoigne bien d'une différence d'approche. Quand un pote musicien de jazz me dit "on a fait du bon son" à propo d'une répétition pour un projet hiphop, il parle bien d'une approche qui met en avant les arrangements, les possibilités de production, mixage (dans le cas d'un enregistrement) plutôt que la composition vue au travers de la mélodique et de la structure du morceau. Le "son" est une expérience esthétique comme l'est le riff de la mort qui fait headbanguer, sans tous les à côtés issues des musiques populaires "traditionnelles" (issues du blues et des Beatles quoi), c'est l'édition de données sonores plus que composées qui fait sa qualité, un truc peut être un peu moins évident à théoriser mais en lui même pas plus con que l'approche pop et mélodie - je dirai que le but de cette musique est le soutiens de quelque chose d'autre, un texte ou la danse, plutôt qu'une fin en soit, sa qualité dépend de sa capacité à servir ces choses plutôt que d'éléments analysables hors propos. D'ailleurs, même dans un groupe pratiquant la forme plus classique à laquelle nous sommes habitués, qui n'a pas un jour flashé dès la première note d'un disque, ou soutenu un groupe au delà de la qualité de ses compositions par la manière dont ces quelques musiciens sonnent lorsqu'ils jouent ensemble ? Autant nous sommes tous convaincus et conscient qu'une bonne compo transcende n'importe quel son, donc n'importe quelle qualité de production, autant il me semble que sans l'exprimer aussi clairement, nous pratiquons également assez régulierement le voyage inverse, témoignant de ce qu'un bon son peut sauver un morceau (en "accrochant bien l'auditeur") ou même être le témoin d'un degré d'ambition des musiciens qui se retrouvera à travers tous les traits de leurs musique. Ce "son" est une motivation, un effet assez primitif (et donc d'autant plus efficace) produit sur l'auditeur. Le côté gamin du hard, l'insistance sur le bruit, l'approche too much, relèvent d'un phénomène voisin. Ce n'est pas parce qu'on ne théorise pas sur le fait qu'un morceau ne fait pas headbanguer et jouer de l'air guitare que ça ne joue pas dans notre appréciation - ça compte moins que dans d'autres musiques, mais c'est présent.
Je peux me planter dans la mesure où tout cela est avant tout vrai pour moi, mais il me semble que ça l'est pour bon nombre d'entre nous.

_________________
Je veux bien laisser Ziggy partir en envolées lyriques sur du black-métal norvégien en spandex léopard, mais Pet Sounds faut pas déconner.

En fait ton metal est à mon metal ce que mon café est à ton café.


28 Nov 2010 21:44
Profil Site Internet
Heavy Metal Lawyer
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Aoû 2008 23:09
Messages: 1492
Localisation: Avignon ou Massy
Répondre en citant le message
Message 
M'est avis qu'on ne cause pas de la même "tranche" de population.

_________________
We live only to discover beauty. All else is a form of waiting.
Khalil Gibran


28 Nov 2010 22:15
Profil
Skeleton In The Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Mar 2004 23:51
Messages: 5368
Localisation: Saint Ganton
Répondre en citant le message
Message 
C'était implicite. Ah non, explicite, c'était dans ma première phrase.
Hinhinhin.

_________________
Je veux bien laisser Ziggy partir en envolées lyriques sur du black-métal norvégien en spandex léopard, mais Pet Sounds faut pas déconner.

En fait ton metal est à mon metal ce que mon café est à ton café.


28 Nov 2010 22:32
Profil Site Internet
Skeleton In The Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Avr 2004 14:18
Messages: 5056
Localisation: Atlantis
Répondre en citant le message
Message 
ZoSo a écrit:
Je te trouve bien optimiste. Tu te base sur quoi ?


Sur le fait qu'on a absolument aucun recul pour dire que cela sera autre chose qu'un phénomène de mode.
La production d'un album c'est super versatile comme truc. Et qu'on vienne pas me dire que dans les 60's ou 70's y avait pas des albums qui se produisaient exactement sur les même critères "de gouts" que tu évoques.
En prime tu laisse penser que tout le monde est passé du coté obscure. Alors qu'on sait très bien qu'il s'agit la d'une tendance de la musique dite commerciale et comme à chaque fois la musique commerciale tend à s'uniformiser (ca coute moins cher et ca rapporte plus).
Mais dans ce cas la on peut pousser les choses un peu plus loin. Est ce que tu n'as pas l'impression que le "son concert" est de partout pareil? (qd il est fait un peu près correctement).
Moi si, les gens aiment les grosses basses qui pètent, entendre un ou deux break de batterie et toute la sauce sur le riff de grattes.
C'est une mode, une tendance, ca passera le jour ou t'aura un mec important qui petera plus haut que son cul en décrétant que y a que l'élitisme sonore qui est bien. Du coup on aura à nouveau des prod aux petits oignons avec une profondeur de son que ton oreille ne pourra même pas exploiter.

La merde comme la qualité c'est qu'une histoire de mode même si t'as tjr quelques poissons à contre courant qui continuerons tjr de faire leur propre sauce.
Actuellement nous sommes dans une ère du transportable et comme nous ne sommes pas encore assez développer pour transporter une chaine hifi dans la main on se contente de matos limité. Du coup on mange gras hamburger / frites avec des docks pour ipod limites passables niveau son et qui coutent 200€ de plus que la 1ere mini hifi Denon qui sera de qualité mille fois supérieur. Et bien un jour tout cela sera fini, il suffit que le support ne soit plus une limite à la qualité et cela reviendra. Le son walkman bas de gamme passera à la trappe et on recommencera un nouveau cycle de qualité.
Mais nul doute que dans 10 ans le son ipod / mp3 mal encodé reviendra à la monde. On lui trouvera du charme, y aura bien un daft punk pour faire mumuse avec sa sonorité si sèche. Ca sera le nouveau polaroids (qui n'a jamais ete autant à la mode qu'actuellement).
Du coup, je me base uniquement sur mon expérience et mon pif pour dire ca.


ZoSo a écrit:
Comme REM, j'ai l'impression très forte que cette idée de maximisation, optimisation, et tout les termes possible pour éviter de dire "profit" va crescendo. Les codes vestimentaires, les nouvelles technologies (Iphone 1, Iphone 2, Iphone 3... Iphone 12), les médias (avec la multiplication des chaines débiles ou des pseudo sites d'information)... Même le mode de gestion des entreprises qui est passé de managérial à actionnarial (le profit tout de suite maintenant) privilégie une vision court terme/consommation, au dépend de la qualité, de l'efficacité, et de la vision stratégique.


C'est juste la philosophie du choix, sans aucune rationalité derriere. C'est en effet la politique actuelle mais avec les tuiles qui commencent à nous tomber sur la gueule cette surconsommation va vite prendre fin.
Reste que c'est un phénomène qui depuis les années 50 a tjr existé. La mode que tu le veuilles ou non était surement aussi forte et changeante dans les années 30. C'etait d'ailleurs bcp plus un vecteur social qu'aujourd'hui (ou les matières premières et les prix tendant à se restreindre).
Reste que ca ne fait qu'abonder dans mon sens. Tout n'est qu'une question de mode.
Je me souviens que dans les années 90's et début 2000 les années 80 en prenaient plein leur gueule. C'etait kitsh, c'etait ringard, c'etait le grand satan de la fin de la musique conventionnelle, tué par l'électronique.
Aujourd'hui y a plus que cela, on vit les 80's. Même le look est totalement 80's alors même que les 90's avaient totalement réagit en opposition en ramenant sur le tapis les bonnes vielles références des 70's.
Franchement tu m'aurais dit en 96 que dans 10 ans les 80's seraient de retour pour un bon moment j'aurai prit ca pour une blague tout simplement parce qu'à l'époque c'etait :
- 90's on prend tout ce qui avait de mieux avant. Donc les 70's, les 80's étant le pire de tout ce qu'on avait fait.
Tu vois ca change trop vite, sans aucune raison logique ou rationnelle. La dessus nous ne sommes que des couillons parmi tt d'autres incapables de voir arriver des choses qui nous dépassent.



ZoSo a écrit:
Entre Death Magnetic et Kill Em All ?


J'entends que Death Magnetic ca ressemble à n'importe quel groupe actuel. Donc oui au niveau de la prod mais je pense aussi que c'est un choix totalement volontaire. Death Magnetic c'est un pot pourri de tout ce qui a deja été fait. On prend le meilleur de chaque groupe qui nous intéresse et on le mélange en espérant que cela donne quelque chose. Du coup que c'est un choix global d'un album sans ambition qui est une copie au lieu d'etre fondateur.

Tout l'inverse de Kill Em All....en gros.

ZoSo a écrit:
J'ai entendu des trucs d'électro bien fait qui m'ont laissé pensé que la compression moche n'est pas inhérente au style de musique mais bien au mode de consommation de la musique. Pour le rap, je me souviens avoir écouté le premier Wu-Tang Clan et le son était très aéré. C'est sans doute pas représentatif des ces styles que je connais assez mal, mais tout ça pour dire que l'idée de REM de parler de qualité pour éviter le nivellement par le son est sans doute transposable aux autres styles.


Le son Wu, c'est le son Brooklyn du debut 90's. Ils ont tous le même son, la même influence, la même recherche d'effet (en gros). Que ca soit Wu, Nas, DASFX, Mobb Deep, Redman, Jeru j'en passe et des meilleurs.
Au même titre qu'avant les Public, Run-DMC, EPMD, etc avaient eux aussi un son en commun.

Au même titre qu'on peut dire que le Seattle du début 90's, le LA de la fin 80's, le Manchester du début 80's et ainsi de suite c'est tjr le même style de prod.

Du coup soit ca te plait et tu trouves ca génial, soit t'adhère pas et forcement tt est de la merde. Dire qu'un "son" est bon en fonction uniquement de sa qualité de compression c'est pour moi vachement limité.
Tu peux avoir des choses encodés comme de la merde qui par accident (ou non) trouvent une réelle identité.

Voila pourquoi moi je trouve que toute cette histoire n'est pas bien grave. Cet espèce de respect quasi religieux d'une certaine forme de musique de certains codes qu'ils ne faut absolument jamais franchir, ca me fait chier.
La prod actuelle ne te convient pas? c'est de la bouillie pour les oreilles? Ben passe ton chemin dans 10 ans on fera autre chose.
Moi j'ai arrêté de me limiter à quoique que ce soit au niveau musical. Parfois faut même faire un travail pour habituer son oreille à autre chose, pour adhérer à de nouvelles constructions musicales. Ca ne veut pas dire qu'on doit tt aimer, Harikrishna et ont se fait des bisous. Mais de la à avoir peur pour la musique. Bof....


29 Nov 2010 15:35
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 84 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by STSoftware for PTF.
Traduction par: phpBB-fr.com