Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 19 Juil 2018 18:15



Répondre au sujet  [ 109 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Watchmen adapté au cinéma 
Auteur Message
Skeleton In The Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Aoû 2006 22:56
Messages: 9663
Localisation: Au fond à gauche
Répondre en citant le message
Message 
Le bouquin est identique.
Tu as raison, le mec déformé est vivant au départ parce que ses parents l'ont fait quitté Sparte à sa naissance. L'épisode dont je parle le concerne adulte. Et du coup ils s'opposent finalement, c'est vrai.
Quant au "on va les cramer ces cons de nègres", je ne l'attendais pas parce que ce n'est pas le propos.

_________________
If we keep our pride / Though paradise is lost / We will pay the price / But we will not count the cost.
Inoxydable - Blog hard // punk // rock


28 Jan 2010 15:09
Profil Site Internet
Skeleton In The Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Mar 2004 23:51
Messages: 5368
Localisation: Saint Ganton
Répondre en citant le message
Message 
Reste qu'on a un film en noir (barbarie) et blanc (civilisation), et que ça la fout mal. Symboliquement, historiquement, même pour le fun, ça n'a aucun intérêt, et ça fait pencher la balance.
Je comprend qu'on puisse dire que ce n'est pas le sujet de ce genre de film et en rester justement au fun, mais il faut aussi comprendre qu'on puisse être très frappé négativement par tous ces éléments.

_________________
Je veux bien laisser Ziggy partir en envolées lyriques sur du black-métal norvégien en spandex léopard, mais Pet Sounds faut pas déconner.

En fait ton metal est à mon metal ce que mon café est à ton café.


28 Jan 2010 15:20
Profil Site Internet
Skeleton In The Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Aoû 2006 22:56
Messages: 9663
Localisation: Au fond à gauche
Répondre en citant le message
Message 
1- j'en reste pas au fun comme je l'ai exposé plus haut dans ma première réponse.
2- L'empire conquérant est bien présenté comme une culture et une civilisation différente et pas comme un peuple barbare. C'est un choc entre deux cultures dont une, dominante et massive, veut prendre le pas sur l'autre. Si les Spartiates se moquent des Athéniens et de leurs pratiques sexuelles c'est dans le cadre d'une sorte de rivalité macho, mais ils ne font pas ce genre de remarques sur l'empire Perse. Ils ne font d'ailleurs AUCUN justement culturel. Ils veulent juste ne pas plier, ne pas courber l'échine. C'est ça le propos du film. La résistance.
Au delà de ça, je ne vois pas la société spartiate telle qu'elle est présentée dans le film comme un modèle personnel.

_________________
If we keep our pride / Though paradise is lost / We will pay the price / But we will not count the cost.
Inoxydable - Blog hard // punk // rock


28 Jan 2010 15:25
Profil Site Internet
Skeleton In The Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mar 2004 23:12
Messages: 8803
Localisation: Savigny sur orge (91)
Répondre en citant le message
Message 
Ce que tu vois dans ce film (résistance à l'envahisseur, tout ça), je le vois également, pas de problème avec ça.
Mais pour moi ce n'est certainement pas le propos principal du film (même s'il en fait indéniablement partie).

Ziggy parle de Barbarie vs civilisation, je suis moyennement d'accord, ce n'est pas si simple : on est pas dans Conan le barbare (je pense aux bouquins, pas au film).

Pour moi il s'agit plus d'une opposition entre deux civilisations : l'une glorifié, l'autre raillé. L'une clairement supérieure, mais noyé par l'autre à cause du nombre (symbole d'une démographie galopante?). Et c'est vraiment appuyé par des propos de Miller qui considère la civilisation américaine supérieure à l'orient. Ni plus ni moins. 300 est l'illustration de sa pensée raciste. Ca va largement au delà du thème de la résistance.


28 Jan 2010 16:04
Profil Site Internet
Crimson Idol
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Sep 2008 18:53
Messages: 2866
Répondre en citant le message
Message 
Bon j'ai vu le film (3/4 fois) en VOST.

J'ai évidemment beaucoup aimé, même si c'est pas parfait. La BD m'a énormément marqué, très rapidement (c'est la première fois que j'accepte une œuvre étrangère aussi rapidement). Je vous fais le c'est bien/pas bien en spoiler.

Spoiler: révéler
C'est bien:
- Le plus beau générique que j'ai vu. Où comment s'enlever une énorme épine du pied en beauté (tout le background 'Minutemen') en faisant un énorme bras d'honneur aux spectateurs qui suivent pas. Et le morceau de Dylan... parfait.
- L'ambiance générale, les couleurs. On sens l'idée de coller à l'esprit de la BD, et surtout à l'esprit de l'uchronie (puisque l'ambiance ne renvoie pas à une époque en particulier, mais bien au monde de la BD).
- Le Hibou est pour moi LE perso gagnant de l'adaptation. Émouvant, il résume à lui seul l'impuissance des Watchmen. Son vaisseau qui gèle et s'écrase comme une mouche aux portes du complexe d'Ozymandias montre bien qu'il n'est 'pas dans le coup'. Pourtant on ressent chez lui une certaine puissance (la très belle image où il saute d'Archie derrière le Comédien), qui malgré tout ne sers à rien puisqu'il ne voit pas le tableau d'ensemble (contrairement à Rorschach, au Comédien, à Veidt...). D'ailleurs dans la scène citée il enchaine direct en se faisant expliquer la vie par le Comédien.
- La récupération de scènes de la BD marche très bien (le coup de pied dans la porte, le dezoom du début, avec Rorschach en civil, Archie au dessus des manifestants...).
- Le tri dans les trucs gardés est bien fait à quelques exceptions près: l'histoire avec Kitty Genovese et le masque*, la mort d'Hollis Mason... Bonne idée par exemple de virer la BD pirate, trop risquée à adapter, pour un résultat qui n'aurait sans doute pas valu le coup.
- Le film est bien mené d'un point de vue émotionnel. Jamais le pathos n'empêche de réfléchir, pourtant il est présent. J'ai bien aimé les musiques par exemple ('Sound of Silence' dans le cimetière [la scène de l'enterrement est d'ailleurs excellente]).
- Les références à Veidt son conservée (la pub pour Nostalgia passe quand le Comédien se fait buter).
- J'ai beaucoup aimé Doc Manhattan, sa voix et surtout ses yeux qui trahissent parfaitement son éloignement vis-à-vis de l'humanité (en ne fixant jamais vraiment personne).

C'est moins bien:
- Veidt/Ozymandias. Trop 'méchant', pas assez beau. Dommage, du coup la scène finale perd en intensité (j'attendais notamment le dialogue avec Manhattan, après, où Veidt fait preuve d'une certaine humilité ce qui rend son geste encore plus fou et démesuré). D'ailleurs modifier son plan pourquoi pas (les aliens, c't'un peu has-been), mais passer de New York à une dizaine de villes... c'est étrange. C'est des morts inutiles pour le coup (une ville de plus ou de moins... quels sont les critères ?). Je trouve que ça participe à détruire la sensibilité de Veidt et donc la complexité du perso.
- La scène de la désintégration de Jon. Un peu baclée, 3/4 minutes pour expliquer aurait pas été du luxe. Dommage que ce point soit bâclé car sinon l'exil sur Mars (la scène qui rendait la BD inadaptable je crois) est pas mal réussi.
- Le background de Rorschach, l'histoire du masque donc, mais aussi le tueur de petite fille qu'est pas brulé. Dommage.

_________________
His hope was to remind the world that fairness, justice, and freedom are more than words, they are perspectives.


09 Mai 2010 22:17
Profil
Crimson Idol
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Juin 2004 11:29
Messages: 2172
Localisation: Merignac
Répondre en citant le message
Message 
Je rebondis (je me le re-regarde en ce moment):
Spoiler: révéler
- Que Rorschach tue l'assassin plutot que de le laisser choisir de cramer m'a egalement déçu, et je ne vois pas trop pourquoi il ont changé la BD sur ce point. A mon sens Rorschach n'est pas né en tuant quelqu'un, mais en réalisant jusqu'ou l'humanité peut aller dans sa propre auto-destruction.
- Le perso de Veidt ne m'a pas géné (ayant lu la BD avant, de toute maniere je n'avais pas de suspens) meme s'il parait plus hautain que dans mon souvenir. Le détachement, la froideur sont bien là. Le perso de la BD n'est pas spécialement beau, d'ailleurs. Il faut voir ce qu'en pensent ceux qui ont vu le film avant la BD.

_________________
Vous êtes ici => .


09 Mai 2010 22:37
Profil Site Internet
Crimson Idol
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Sep 2008 18:53
Messages: 2866
Répondre en citant le message
Message 
Spoiler: révéler
Ouais c'est dommage concernant le background de Rorschach, d'autant plus que ça n'aurait pas pris longtemps puisque son histoire n'est pas mélée aux Minutemen ou quoi que ce soit du genre. C'était jouable, notamment via la scène avec le psy qui est largement sous-employé ici. Par exemple toute la partie avec sa femme et la scène que j'attendais à mort, quand il est penché sur le dossier avec "C'est vous qui êtes enfermés avec moi. C'était vrai. Irréfutable." (de tête).

Pour Veidt, je trouve juste qu'on ne doute pas assez. Le méchant est campé, et c'est renforcé par la réaction du Hibou qu'est très mécontent que Rorschach meure, alors que dans la BD il s'en fout et se tape Laurie. Le truc c'est qu'à la fin de la BD tu doutes, parce que Veidt ne fait pas 'méchant', il fait Héros. Et tout le monde (sauf R) semble se contenter de ça...

_________________
His hope was to remind the world that fairness, justice, and freedom are more than words, they are perspectives.


10 Mai 2010 8:13
Profil
Crimson Idol
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Juin 2004 11:29
Messages: 2172
Localisation: Merignac
Répondre en citant le message
Message 
Spoiler: révéler
Effectivement la fin de la BD est plus ambigue, trop pour une adaptation ciné peut-etre. En fait le Hibou ne sait pas sur le moment que R s'est fait tué. Et conclure par une scene de sexe a ce moment là du film aurait été bizarre. Pour Veidt ils auraient pu mettre la scene finale ou Jon le rejoint et lui dit "Rien ne finit jamais" avant de disparaitre, le laissant dans le doute.

_________________
Vous êtes ici => .


Dernière édition par meft le 10 Mai 2010 21:33, édité 1 fois.



10 Mai 2010 12:14
Profil Site Internet
Crimson Idol
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Sep 2008 18:53
Messages: 2866
Répondre en citant le message
Message 
Spoiler: révéler
Moi je trouvais ça intéressant dans la BD que le Hibou s'en tape. C'est son perso un peu. Il est juste dépendant (du premier Hibou, de son costume, d'Archie, de Rorschach, de Laurie...) tout du long, et la disparation de Rorschach est atténuée vu qu'il peut se rattacher à quelqu'un d'autre (Laurie). Laurie est un peu pareil, et c'est pas étonnant que les deux finissent ensemble (Le Hibou "II", le Spectre Soyeux "II", ils n'ont pas de vrai personnalité et leur conviction est plus corruptible).

Tout à fait d'accord pour la dernière scène et la dernière réplique de Jon. Il met Veidt en face de sa puérilité en quelque sorte (puérilité latente dès le début avec l'histoire des jouets, et les références aux pharaons et à Alexandre le Grand). Veidt n'a fait que 'retarder le bordel', au prix que l'on connait. D'ailleurs, la sauce sur le t-shirt du bonhomme à la fin montre que le compte à rebours est reparti tout de suite (enfin, c'est comme ça que je l'ai pris).

_________________
His hope was to remind the world that fairness, justice, and freedom are more than words, they are perspectives.


10 Mai 2010 20:29
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 109 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by STSoftware for PTF.
Traduction par: phpBB-fr.com