Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 16 Déc 2018 20:38



Répondre au sujet  [ 402 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 14, 15, 16, 17, 18, 19, 20, 21  Suivante
 Intégrale Kaamelott en DVD 
Auteur Message
Skeleton In The Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mar 2004 23:12
Messages: 8814
Localisation: Savigny sur orge (91)
Répondre en citant le message
Message 
Pas mal de scènes fortes, mais 2 derniers épisodes mou du genou...toujours ces problèmes de rythme et d'équilibre entre humour et drame.

En revanche ça laisse augurer une bonne trame pour les films.

Edit : pour étoffer un peu quand même, j'ai trouvé que le dernier épisode se rapprochait énormément de Excalibur, le film..et ça par contre, ça ne me botte pas énormément. Pas sur également qu'Astier parvienne à obtenir les crédits qu'il veut pour ses films, car la série a connu une baisse d'audience.


01 Nov 2009 10:56
Profil Site Internet
Skeleton In The Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Aoû 2006 22:56
Messages: 9663
Localisation: Au fond à gauche
Répondre en citant le message
Message 
La lente et patiente construction des 6 premiers épisodes amène à ces trois derniers : le puzzle s'achève via de grandes scènes (César et..., Arthur / Tcheky Karyo, Venech, Perceval, etc.)
Même si les débuts du Livre VI ont des défauts, ils sont complètement gommés par ce final. Tous les personnages se "révèlent", les relations se mettent en place (ou se désagrègent). Y compris pour un personnage comme Venech. Venech le tordu, Venech l'avide, Venech le bouffon, qui, dans une scène de deux minutes, gagne en épaisseur et en profondeur.
On apprend pas mal de choses (sur Perceval notamment...) et Astier n'hésite pas à partir dans les extrêmes (Lancelot et ses "Jedï assasin's creed"... après le camp des losers, là, ça ne fait plus rire).
L'attente pour la suite va être très longue.

_________________
If we keep our pride / Though paradise is lost / We will pay the price / But we will not count the cost.
Inoxydable - Blog hard // punk // rock


01 Nov 2009 12:22
Profil Site Internet
Heavy Metal Lawyer
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Déc 2005 11:15
Messages: 1781
Localisation: Nantes
Répondre en citant le message
Message 
http://video.fnac.com/a2714821/Kaamelot ... &Nu=2&Fr=0

Le livre VI en précommande.

_________________
AERIS // post metal


01 Nov 2009 12:34
Profil Site Internet
Skeleton In The Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Aoû 2006 22:56
Messages: 9663
Localisation: Au fond à gauche
Répondre en citant le message
Message 
Vaut mieux passer par Amazon, il est 10 euros moins cher :
http://www.amazon.fr/Kaamelott-Livre-VI ... 530&sr=8-1

_________________
If we keep our pride / Though paradise is lost / We will pay the price / But we will not count the cost.
Inoxydable - Blog hard // punk // rock


01 Nov 2009 12:39
Profil Site Internet
Skeleton In The Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mar 2004 23:12
Messages: 8814
Localisation: Savigny sur orge (91)
Répondre en citant le message
Message 
Je crois qu'au final ce qui m'a vraiment le plus déçu et ou gonflé, c'est les longueurs : Arthur qui attend dans la patio, arthur qui pense, arthur qui dort...etc...Pfiou, le récit aurait gagné à raccourcir tous ses passages à être moins centré sur Arthur.

Les pistes pour les films me semblent assez clair : le conflit Lancelot/Méléagant/Arthur, puis le conflit Arthur/Mordred.


01 Nov 2009 12:59
Profil Site Internet
Long Distance Runner
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mai 2004 11:50
Messages: 3352
Localisation: Paris
Répondre en citant le message
Message 
Ah bin, moi ce final m'a saoulé. Un vraie purge.
Il se passe pas grand chose et les quelques infos nécessaires à l'intrigue glanés ça et là ne justifiait vraiment pas un épisode de 40 minutes. Qu'est-ce qu'on s'est fait chier avec ce pauvre Arthur sur son lit, roulant des yeux de manière si caractéristique alors qu'il est à l'article de la mort.

Bon, sinon, j'ai peut-être un problème de comprenette mais est-ce qu'on a tous les éléments pour comprendre la scène entre Méléagan et César?


02 Nov 2009 9:25
Profil
Skeleton In The Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Aoû 2006 22:56
Messages: 9663
Localisation: Au fond à gauche
Répondre en citant le message
Message 
César a fait son temps, il faut parier sur d'autres chevaux et Méléagan le pousse au suicide. Je pense qu'il l'a aidé à devenir général (dans les épisodes précédents, César dit qu'il ne se sentait pas à sa place non plus quand il a été promu). On peut se demander d'où vient la fameuse bague magique également…
Pas d'intérêt dans le rêve d'Arthur raconté à Perceval, dans certaines phrases ("les rêves ça ne se compare pas"), dans l'intervention de Venech (putain Venech !), etc. je te trouve bien difficile. La dernière scène avec Arthur enfant qui rit dans la neige, putain… Et puis il y a des échanges assez marrants également (avec sa mère, sa tante, etc.)
Cela dit tu l'as peut être vu en VF ? Paraît que c'est moins bien.

_________________
If we keep our pride / Though paradise is lost / We will pay the price / But we will not count the cost.
Inoxydable - Blog hard // punk // rock


02 Nov 2009 13:08
Profil Site Internet
Long Distance Runner
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mai 2004 11:50
Messages: 3352
Localisation: Paris
Répondre en citant le message
Message 
L'intérêt dur rêve raconté à Perceval est quand même limité (tout ça pour arriver à une formule qui claque, mouais....).

J'ai l'impression que, pour cet épisode, seuls l'entretien avec Lancelot et les scènes finales se justifient.

Le reste, c'est de l'enrobage. On peut apprécier, mais moi, j'ai trouvé ça super long. Bon, j'étais bien claqué aussi....


02 Nov 2009 13:40
Profil
Crimson Idol
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Avr 2006 11:38
Messages: 2094
Localisation: Sud Landes
Répondre en citant le message
Message 
J'ai bien accroché perso. Bon c'est vrai qu'au final ce Livre pêche assez sérieusement au niveau de la construction et du rythme et il est un peu "bancal" au final, dans le sens où tous les autres Livres étaient assez géniaux de A à Z. Mais il faut avouer qu'un épisode moins bandant pénalisait pas le reste. C'est vrai que sur certains passages je me suis fait un peu chier.

A côté de ça, y'a des scènes assez phénoménales, notamment celle avec Venec et Arthur (ce qui m'a le plus marqué je crois, vraiment époustouflant).

_________________
I live my life free of compromise, and step into the shadows without complaint or regret.


02 Nov 2009 13:46
Profil
Skeleton In The Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Mar 2004 23:51
Messages: 5369
Localisation: Saint Ganton
Répondre en citant le message
Message 
Heavy REM a écrit:
César a fait son temps, il faut parier sur d'autres chevaux et Méléagan le pousse au suicide. Je pense qu'il l'a aidé à devenir général (dans les épisodes précédents, César dit qu'il ne se sentait pas à sa place non plus quand il a été promu). On peut se demander d'où vient la fameuse bague magique également…

Sans compter que ça complète l'explication de la raison d'être de Méléagan, il pousse les puissants au suicide... Y'a comme une logique qui se répète.

_________________
Je veux bien laisser Ziggy partir en envolées lyriques sur du black-métal norvégien en spandex léopard, mais Pet Sounds faut pas déconner.

En fait ton metal est à mon metal ce que mon café est à ton café.


02 Nov 2009 13:56
Profil Site Internet
Heavy Metal Lawyer
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Déc 2005 11:15
Messages: 1781
Localisation: Nantes
Répondre en citant le message
Message 
Akron a écrit:
Bon c'est vrai qu'au final ce Livre pêche assez sérieusement au niveau de la construction et du rythme et il est un peu "bancal" au final, dans le sens où tous les autres Livres étaient assez géniaux de A à Z. Mais il faut avouer qu'un épisode moins bandant pénalisait pas le reste. C'est vrai que sur certains passages je me suis fait un peu chier.


Pas d'accord. Dans le Livre V, l'épisode où Arthur part chercher ses gosses et se pointe chez Guéthenoc est d'une chiantise pas permise. C'est long, c'est répétitif, lourdingue, ça gueule tout le temps et c'est pénible. Je le passe toujours quand je regarde cette saison.

_________________
AERIS // post metal


02 Nov 2009 14:25
Profil Site Internet
Crimson Idol
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Avr 2006 11:38
Messages: 2094
Localisation: Sud Landes
Répondre en citant le message
Message 
Akron a écrit:
Mais il faut avouer qu'un épisode moins bandant pénalisait pas le reste.


Pour préciser ma pensée : les autres Livres étaient dans leur globalité une réussite malgré la présences de quelques épisodes moins intéressants dont on pouvait faire abstraction du fait du découpage en épisodes justement.

_________________
I live my life free of compromise, and step into the shadows without complaint or regret.


02 Nov 2009 14:57
Profil
Skeleton In The Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mar 2004 23:12
Messages: 8814
Localisation: Savigny sur orge (91)
Répondre en citant le message
Message 
Comme Joc : j'ai piqué du nez a pas mal de reprises. Le dernier épisode étaient bourré de longueurs... Le problème de rythme est vraiment handicapant. J'en viendrais à croire que Astier a un peu le melon a autant centré son récit sur Arthur, bien tôt il va se filmer aux chiottes (remarquez il l'a fait mais avec césar). A la base la série s'appelle Kaamelot quand même, pas Arthur..


02 Nov 2009 16:52
Profil Site Internet
Skeleton In The Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Aoû 2006 22:56
Messages: 9663
Localisation: Au fond à gauche
Répondre en citant le message
Message 
Même dans la forme j'ai trouvé ce dernier épisode bon. Unité de lieu et de temps ce qui rappelle que Kaamelott c'est au départ du théâtre filmé). On rejoint la forme tragique du théâtre antique. Le contraste entre les couleurs romaines et le gris / vert de ce dernier épisode est violent. C'est un épisode de purgatoire. Arthur vient de l'enfer du désespoir, mais il a survécu. Et pour renaître, connaître à nouveau un avenir coloré, il passe par ce purgatoire où la mort se refuse à lui et où, accablé de fatigues il doit supporter les babillages parfois insipides de son entourage. Une dernière fois. Il doit expier son geste pour renaître.

On peut presque imaginer que certaines visites sont rêvées (outre celle des femmes bien entendu). J'ai trouvé super la visite de Perceval qui reste hors champ pendant toute la tirade d'Arthur. Même si on comprend rapidement à qui il s'adresse, on peut se demander s'il ne pense pas tout haut finalement. Et je ne pense pas que la scène soit faite pour amener la réplique finale, même si elle est bonne. A mon sens elle renvoie à l'interrogation de la nature même du Graal. Comme le bien ou le mal, il est en chacun de nous. Rien de bien nouveau dans ce concept, mais il est formulé pour la première fois dans la série.
Arthur avait déjà parlé du Graal en tant que prétexte à une réunification (l'épisode sur les routes non pavées de Carmélide) : la quête étant plus importante que le trésor lui même.

Le dialogue avec Guenièvre est très bon aussi. Cette gourdasse se fait de plus en plus maligne au fil des saisosn (ce n'est pas évident de rendre les gens plus intelligents au crous d'une histoire). Et son analyse sur le moyen utilisé par Arthur pour se suicider me semble assez fine : "vous avez voulu que tout le monde se sente coupable en montrant votre sang..." (de mémoire).

Et je me répète mais Venech est génial. Ce type n'a jamais été motivé que par l'argent. Pourtant il fait le voyage jusqu'à Taintagel (Tintagel ?) pour le sauver. Il ne vient pas pour lui présenter ses hommages ou autre puisque Lancelot a déjà lancé sa cabale mais bien pour lui sauver la vie. Le geste est forcément désintéressé (dans l'absolu Venech devrait plutôt essayer de s'attirer les faveurs du nouveau roi, comme il l'a fait avec Arthur au départ). On en vient donc à cette capacité phénoménale d'Arhtur qui est de fédérer autour de lui des gens qui devraient être ses ennemis (même son beau-père se range un peu à sa cause et évolue au fil de la série). Il touche toute les couches sociales grâce à son exemplarité (qu'il rappelle avec l'histoire du bandage et qui est une référence au premier épisode sérieux / poignant de la série, "Les puppis"). Et de branques il peut faire des héros : Venech risque sa vie pour lui et n'en tirera rien à court terme (le long terme n'étant pas vraiment envisageable vu l'état d'Arthur).
C'est le destin d'Arthur que de fédérer. C'est aussi son fardeau. Il est condamné à ça. Depuis qu'il a retiré l'épée, enfant insouciant riant dans la neige. Et c'est la conclusion de la saga : Arthur n'a été vraiment heureux que là. Quand il ne comprenait pas ce qui l'attendait. On l'a vu assez morose à Rome, puis nerveux et de plus en plus amer à Kaamelott, perdant à chaque étape de sa vie, ceux qu'il aime.

Sinon je comprends ce que vous n'avez pas aimé. Moi aussi j'ai senti le rythme lent. Il ne m'a pas gêné, étant suspendu au récit et aux échanges entre les personnages, mais je comprends que ça puisse saouler.

_________________
If we keep our pride / Though paradise is lost / We will pay the price / But we will not count the cost.
Inoxydable - Blog hard // punk // rock


02 Nov 2009 22:42
Profil Site Internet
Skeleton In The Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Aoû 2006 22:56
Messages: 9663
Localisation: Au fond à gauche
Répondre en citant le message
Message 
Dans le coffret du livre VI, l'un des bonus (outre le reportage sur les chevaliers) c'est un making of. Deux heures. J'ai été plutôt surpris par cette durée... et par la forme... Astier ne faisant décidément pas les choses comme tout le monde, il a fait filmer le tournage et... c'est tout. Pas de commentaire, pas de vannes face caméra, pas d'interviews en complément... que dalle. Premières dix minutes j'ai failli crier au scandale, CDLM, toussa. Et puis et puis... et puis j'ai vu le boulot des acteurs. C'est cela que ce making-of atypique montre, loin des auto-congratulations habituelles, on voit les gens bosser. Répéter. La mise en scène, le timing des répliques, les intentions. Et on voit quels bons acteurs on a là. Et on voit ce que c'est que d'être acteur. Et on voit à quel point Astier à penser toutes ses scènes, son futur montage, etc. Et on voit qu'il travaille avec des casse-couilles. Et on voit Karadoc l'aider dans l'organisation du bordel. Etc. Bref, c'est passionnant et intelligent. Et ça prend pas les gens pour des cons. Comme d'hab.

_________________
If we keep our pride / Though paradise is lost / We will pay the price / But we will not count the cost.
Inoxydable - Blog hard // punk // rock


28 Nov 2009 21:25
Profil Site Internet
Prêtre de Judas
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Sep 2009 15:19
Messages: 678
Répondre en citant le message
Message 
Je viens de me commander les 4 premiers livres sur CDiscount : 1 coffret acheté, 1 gratuit.


29 Déc 2009 22:15
Profil
Skeleton In The Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Aoû 2006 22:56
Messages: 9663
Localisation: Au fond à gauche
Répondre en citant le message
Message 
Merlin et Perceval font de la pub pour HP (8 spots).

Interview d'Astier pour des sites internet (en 10 parties... je mets que le premier vous êtes grand...)
http://www.dailymotion.com/video/xau0e8 ... shortfilms

_________________
If we keep our pride / Though paradise is lost / We will pay the price / But we will not count the cost.
Inoxydable - Blog hard // punk // rock


30 Déc 2009 14:10
Profil Site Internet
Skeleton In The Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Aoû 2006 22:56
Messages: 9663
Localisation: Au fond à gauche
Répondre en citant le message
Message 
Quelques machins récoltés ici et là :

Petit reportage dans les studios de Lyon
http://www.dailymotion.com/video/x918iy ... l_creation

Sketch d'Astier au Festival de Montreux
http://www.youtube.com/watch?v=PDkVwCACWB8

Toujours à Montreux, sketch avec Rollin
http://www.dailymotion.com/video/xbhetu ... rollin_fun

Interview avec Rollin dans un lit : du n'importe quoi pendant 7 minutes
http://www.dailymotion.com/video/xbhd2m ... et-fra_fun

_________________
If we keep our pride / Though paradise is lost / We will pay the price / But we will not count the cost.
Inoxydable - Blog hard // punk // rock


30 Déc 2009 16:51
Profil Site Internet
Heavy Metal Lawyer

Inscription: 14 Mar 2004 19:41
Messages: 1160
Répondre en citant le message
Message 
L'intégrale des dialogues pour le Livre II vient de sortir.

_________________
-Si les chefs de clan arrivent et qu'y a pas de gonzesses, on va passer pour des...
-Pour des quoi?
-Ben pour des qu'on peut pas se permettre de passer pour.


13 Jan 2010 11:28
Profil
Heavy Metal Lawyer
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Déc 2005 11:15
Messages: 1781
Localisation: Nantes
Répondre en citant le message
Message 
Mon interview d'Astier est lisible ici : http://tinyurl.com/interviewastier

_________________
AERIS // post metal


24 Jan 2010 15:31
Profil Site Internet
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 402 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 14, 15, 16, 17, 18, 19, 20, 21  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by STSoftware for PTF.
Traduction par: phpBB-fr.com