Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 24 Jan 2018 10:31



Répondre au sujet  [ 93 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5
 SKYCLAD [Discographie commentée et en construction] 
Auteur Message
Crimson Idol
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mar 2004 15:50
Messages: 2034
Localisation: The disenchanted forest
Répondre en citant le message
Message 
Sont encore en studio, je pense. Les salauds prennent leur temps.

_________________
"Pour passer de 100 à 83, nous n'utilisons pas, nous, scientifiques, la règle civile de 3 parce que bon voilà. On utilise une règle un petit peu à nous qui est la règle de : 3 [(3^1 x 1) / 3]. On obtient des résultat sensiblement équivalents."


26 Nov 2008 10:59
Profil
Heavy Metal Lawyer
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juin 2007 15:57
Messages: 1911
Répondre en citant le message
Message 
Le début de the Answer Machine déchire tout (Building a Ruin, Single Phial, Helium...). Après, c'est vrai que c'est un peu en deça, plus hétérogène, mais ça reste bon.

J'aime beaucoup Isle of Jura, moi aussi. C'est mélodique, c'est beau, c'est mélancolique.


26 Nov 2008 11:33
Profil Site Internet
Crimson Idol
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Mar 2004 14:55
Messages: 2961
Localisation: lost in Necropolis
Répondre en citant le message
Message 
Je réécoute "No Daylights Nor Heeltaps" là... Y'a pas à dire, la version de "Sins of Emission" est à pleurer, je la préfère même à l'originale.
En général la relecture des morceaux est vraiment réussie, dans un style + folk/acoustique à la Answer Machine/OuiAvantGarde, la voix de Kevin est parfaite dans ce registre moins "gueulard".

REM, toi qui voulait piocher dans les "moins bourrins", tu l'as écouté?

_________________
http://www.last.fm/user/Ashlar/


01 Fév 2009 0:07
Profil
Crimson Idol
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mar 2004 15:50
Messages: 2034
Localisation: The disenchanted forest
Répondre en citant le message
Message 
J'aime bien No Daylights Nor Heeltaps aussi... MAAAAIS l'impardonnable a été commis : il n'y a plus l'intro à pleurer de Single Phial et c'est un scandale ! A part ça, oui, globalement la relecture est réussie, comme tu dis, mention spéciale pour Sins of Emission, Inequality Street et A Great Blow for a Day Job.

_________________
"Pour passer de 100 à 83, nous n'utilisons pas, nous, scientifiques, la règle civile de 3 parce que bon voilà. On utilise une règle un petit peu à nous qui est la règle de : 3 [(3^1 x 1) / 3]. On obtient des résultat sensiblement équivalents."


01 Fév 2009 9:11
Profil
Skeleton In The Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Aoû 2006 22:56
Messages: 9663
Localisation: Au fond à gauche
Répondre en citant le message
Message 
Non pas écouté. J'ai acheté The answer machine ? et Oui avant-garde a chance.

_________________
If we keep our pride / Though paradise is lost / We will pay the price / But we will not count the cost.
Inoxydable - Blog hard // punk // rock


01 Fév 2009 11:12
Profil Site Internet
Heavy Metal Lawyer
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juin 2007 15:57
Messages: 1911
Répondre en citant le message
Message 
Je réécoute pas mal les vieux albums en ce moment, histoire de m'aider à oublier la dernière daube. J'aurais 2-3 choses à dire sur chaque album. Voyons si la théorie des 4-5 albums se vérifie.

Wayward Sons of Mother Earth

Pas génial, mais j'aime bien. Skyclad n'a pas encore trouvé son style, et joue un thrash metal assez rugueux avec des touches folk encore assez timides. Seul le bon The Widdershins Jig évoque (en plus rugueux tout de même) le folk metal que le groupe jouera à l'avenir. Martin Walkyer ne chante pas, et mélodiquement tout ça est assez fruste. Skyclad enquille les riffs et compose davantage des pièces musicales assez complexes que des chansons. Maintenant, on a quelque chose d'assez original (du thrash avec violon et synthé, ça devait pas courir les rues en 1990), l'ensemble est énergique, ça riffe dur (Trance Dance, Cradle Will Fall...), les ambiances sont prenantes (Terminus, Moongleam and Meadowsweet...), les solos sympathiques. Difficile de retenir grand chose à la fin de l'album, mais l'écoute n'en est pas moins plaisante, et on a sa dose de bons riffs efficaces. 2.5/5

A Burnt Offering for a Bone Idol


Pas de grande révolution sur cet album. L'ensemble est un peu plus contrôlé, un peu moins speed, et le violon commence à se tailler une place plus importante. Sinon, c'est à peu près la même tambouille que le précédent, on a toujours notre dose de thrash sauvage, de bons riffs (A Broken Promised Land, R'vannath...), d'ambiances (AIDS...), de bons solos mélodiques. 2.5/5

Jonah's Ark

L'album charnière. Changement de style et de look pour le premier "vrai" album de Skyclad. Fini le thrash metal avec quelques touches folk, place au heavy folk. Ralentissement considérable des tempos, simplification des structures, Skyclad va désormais droit à l'essentiel et nous propose une série de titres courts, concis et extrèmement variés. Comment comparer des titres comme Thinking Allowed (heavy, hargneux, intro et break folks avec violon et mandoline), Cry of the Land (superbe ballade folk, dominée par le violon, alternant couplets mélancoliques et refrains plus hargneux), Schadenfreude (alternant couplets agressifs et refrains plus éthérés, appuyés par une voix féminine), A Near Life Experience (étrange et expérimental), Earth Mother machin (folk, enjoué et tubesque), A Word to the Wise (ultra-heavy, pesant, limite doom et tout en ambiance), et It Wasn't Meant to End this Way (ballade pleine de mélancolie)? L'album lance plein de pistes que le groupe développera davantage à l'avenir : Cry of the Land et It Wasn't Meant to End this Way évoquent les expérimentations folk de Oui Avant Garde A Chance et the Answer Machine, tandis que le heavy folk mélodique de Earth Mother, the Son and the Furious Host aurait certainement eu sa place sur Irrational Anthems, et que A Word to the Wise, ultra-heavy et rampant, annonce quant à lui l'album suivant, Prince of the Poverty Line. Jonah's Ark me semble être une sorte de mine d'or folk-metal, dans laquelle Skyclad puisera à loisir pendant la suite de sa carrière.

Le groupe s'applique désormais à composer de vraies chansons, efficaces et mémorisables, et, si Jonah's Ark n'a pas l'aisance mélodique des albums plus récents du groupe, pas mal de titres de l'album possèdent de vraies accroches mélodiques (Thinking Allowed, Cry of the Land, Schadenfreude, Earth Mother, The Ilk of Human Blindness...). Les mélodies, bien que bien présentes, sont plus "secrètes" que sur les albums récents, qui sont davantage tubesques, et demandent quelques écoutes avant de se faire une place dans le cerveau. Mais on finit par mémoriser la plupart des titres de cet album. L'album contient même le premier "tube" du groupe, Earth Mother, the Son and the Furious Host. Le problème est que, dans son foisonnement, Jonah's Ark nous perd parfois en route, la grande variété de styles de l'album fait qu'il est difficile d'accrocher à l'ensemble des chansons. Personnellement, A Near Life Experience, The Wickedest Man in the World et A Word to the Wise, lourds, ambiancés et peu mélodiques, continuent à me résister (Earth Mother... fait un bien fou après deux titres lourdingues). Pas un sans-faute, donc, mais l'album qui pose les bases de ce que Skyclad sera les 10 prochaines années, doublé d'un foutu bon disque original et inspiré, ce qui en fait un album incoutournable dans la discographie du groupe. 3.5/5

Prince of the Poverty Line

Un album franchement paradoxal, à la fois pas en avant et retour en arrière, que j'ai un mal fou à appréhender, et que je trouve complètement à part dans la discographie du groupe. Pas en avant, car le groupe continue à expérimenter, à proposer des choses nouvelles, et se réinvente même en proposant quelque chose de différent de tout ce qu'il a fait jusque là. Retour en arrière, car le groupe revient à quelque chose de plus metal et moins folk, et surtout, abandonne en partie les acquis mélodiques de Jonah's Ark. Je me suis référé à la très bonne chronique de notre ami Canard (http://metal.nightfall.fr/index_4339_-prince-poverty.html), et je suis d'accord avec l'ensemble de sa description de l'album, sauf sur un point précis, et crucial. L'argument de Canard, en gros, est : Skyclad joue un heavy metal moins folk que sur les autres albums, plus classique et moins typé, et par conséquent plus accessible pour le métalleux lambda. Moins folk et plus heavy, c'est vrai, plus accessible, c'est plus discutable. Car certes, cet album est plus heavy, mais il est heavy au sens sabbathien du terme : lourd, pesant, presque doom par moments, parfois étouffant (Womb of the Worm), pas toujours très mélodique... Alors que Jonah's Ark était essentiellement composé de "chansons", Prince est davantage constitué de "morceaux", qui jouent davantage sur l'ambiance que sur l'accroche directe. Cet album est donc certainement très accessible pour le fan de Black Sabbath, de Cathedral ou de My Dying Bride. Par contre, pour le métalleux lambda, ça reste à prouver. Prince demande un réel investissement de la part de l'auditeur pour être "apprivoisé", peut-être même davantage que Jonah's Ark.

Pour moi, autant la première moitié de l'album est absolument fabuleuse, autant la suite de l'album a parfois du mal à passer selon mon humeur. The One Piece Puzzle est surement la plus belle chanson du groupe, The Truth Famine est également superbe, et l'efficacité de Civil War Dance, Cardboard City et de l'excellente Land of the Rising Slum devraient pouvoir mettre à peu près tout le monde d'accord. Pour le reste (A Dog in the Manger, Gammadion Seed, Womb of the Worm...), il faut pouvoir accrocher à ce heavy pesant, sombre, tout en ambiances et manquant parfois de réelles accroches et d'aération. Question de goût et de sensibilité, certainement. Question d'humeur et d'état d'esprit, aussi, parfois je suis "dedans" et parfois non. Au final, on a un disque vraiment unique dans la discographie du groupe, réellement intéressant et original, à l'ambiance prenante mais qui n'arrive pas à totalement me convaincre. Ca reste un album marquant, et rien que la présence de l'extraordinaire The One Piece Puzzle le rend indispensable. 3/5

La suite au prochain numéro.


21 Juil 2009 23:40
Profil Site Internet
Crimson Idol
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Déc 2004 10:57
Messages: 2682
Localisation: France
Répondre en citant le message
Message 
Comme chuis un aventurier, un vrai, avec des poils et l'ignorance en bandouillère, j'ai aussi écouté du Skyclad cet après-midi. folkemon même que. Je connaissais déjà Polkageist, écouté il y a des années plus tôt, le réentendre m'a flanqué une bouffée de nostalgie, tiens. Sinon, c'est le genre d'album qui s'écoute fleur au fusil et sourire au lèvres, un assez bon niveau général, mais j'ai craqué sur "The Disanchanted Forest", vraiment fameuse, les touches folks sont utilisées de façon remarquable.

Bon, encore un groupe à creuser, en somme.

_________________
zut, qu'esse j'ai foutu avec les balises encore ?


28 Juil 2009 21:43
Profil
Skeleton In The Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mar 2004 15:58
Messages: 7215
Localisation: près de Chartres
Répondre en citant le message
Message 
Tout à fait Max.
;)


28 Juil 2009 21:48
Profil
Heavy Metal Lawyer
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juin 2007 15:57
Messages: 1911
Répondre en citant le message
Message 
Folkemon estun bon disque, oui (comme presque tous les albums du groupe, en fait). C'est un des albums les plus heavy et les moins folk du groupe, en fait. Sur cet album (ainsi que sur son prédécesseur, Vintage Whine), le groupe a un peu mis de côté ses expérimentations folk/pop/rock pour revenir à l'essentiel : des riffs, des mélodies, et des chansons. D'où un album peut-être moins original et typé que d'autres albums du groupe, mais à l'effiicacité indéniable.

La suite de la disco viendra quand j'aurai le courage.


28 Juil 2009 23:53
Profil Site Internet
Angel of Death
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mai 2004 14:53
Messages: 3647
Répondre en citant le message
Message 
theshaman a écrit:
Prince of the Poverty Line

Je me suis référé à la très bonne chronique de notre ami Canard (http://metal.nightfall.fr/index_4339_-prince-poverty.html), et je suis d'accord avec l'ensemble de sa description de l'album, sauf sur un point précis, et crucial. L'argument de Canard, en gros, est : Skyclad joue un heavy metal moins folk que sur les autres albums, plus classique et moins typé, et par conséquent plus accessible pour le métalleux lambda. Moins folk et plus heavy, c'est vrai, plus accessible, c'est plus discutable.


Tu m'as lu un peu vite. Je trouve Prince plus accessible parce que plus accrocheur. Jonah's Ark était très typé, très Folk et plus hétérogène. Prince me semble plus équilibré et doté pour chaque morceau d'une porte d'entrée.

Tiens allez hop je m'auto-cite parce que c'est la classe :

Mais ce qui fait que « Prince of the Poverty Line » est mon préféré réside dans le fait que toutes les chansons ont un « truc », ce petit « plus » irrésistiblement accrocheur. C’est parfois une très belle mélodie (« The One Piece Puzzle »), un riff bien Heavy (« Sins of Emission »), une ambiance prenante (« Land of the Rising Slum ») ou encore une rythmique du tonnerre (« Civil War Dance »)… et parfois un peu de tout ça à la fois (« The Truth Famine »). « Prince of the Poverty Line » est au final un album terrible : il y a de l’audace (réécoutez-moi « Cardboard City »), de l’inspiration et un tour de force – celui de rendre accessible la musique de SKYCLAD au Metalleux lambda.

Evidemment, je dis pas que j'ai raison, c'est juste mon avis qui n'engage que moi et ma voisine de palier, tout est très relatif blabla..

_________________
"Moi je croyais que cette cassette ç'allait être un sujet de conversation, tu vois. J'allais te demander ton palmarès des disques pour les lundis matins quand il pleut, tout ça. Et toi t'as tout gâché"


03 Aoû 2009 13:33
Profil
Heavy Metal Lawyer
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juin 2007 15:57
Messages: 1911
Répondre en citant le message
Message 
Le truc, c'est que je ne le trouve pas cet album "accrocheur", justement. Je trouve Prince tout aussi difficile d'accès que Jonah's Ark, même si ce n'est pas pour les mêmes raisons. Comme tu dis, Jonah's Ark est très typé et très folk, très diversifié, parfois difficile à suivre, et il faut une putain d'ouverture d'esprit pour adhérer à toutes les tentatives du groupe (c'est d'ailleurs le problème récurrent chez Skyclad). Prince est moins folk, moins foisonnant et plus homogène, mais tape dans un heavy sabbathien pesant et pas forcément très mélodique (demande à Rem ce qu'il pense de l'album). Un titre comme Civil War Dance, par exemple, fonctionne grace à son riff mortel, mais pas vraiment par ses mélodies. Je trouve Jonah's Ark globalement plus mélodique (un truc comme Earth Mother... est vraiment tubesque par exemple). Au final, le résultat est le même : deux très bons disques, aux qualités indéniables mais pas forcément "évidentes", qui demandent un certain nombre d'écoutes pour rentrer dedans. Les deux albums ont des "portes d'entrée", mais pas forcément à chaque morceau. Sur Prince, des trucs comme Womb of the Worms ou Dog in the Manger me paraissent toujours hermétiques. J'arrive à les apprécier selon l'humeur, mais je dois être "dans le trip" (pareil pour A World to the Wise et un ou deux autres trucs sur Jonah's Ark). Personnellement, je vois Prince comme un album un peu "à part" dans la discographie du groupe, et d'autant plus intéressant que Skyclad n'a jamais réellement renouvelé l'expérience. Silent Whales, bien que conservant quelques traces de son prédécesseur, est davantage dans la continuité de Jonah's Ark, les suivants accentueront le côté folk puis reviendront à quelque chose de plus heavy, mais totalement différent de Prince.

Silent Whales me semble globalement plus "accrocheur" que ses deux prédécesseurs. L'album est davantage dans l'esprit de Jonah's Ark, avec une grande diversité et un mélange de titres "accrocheurs" et de titres "étranges/expérimentaux", mais en plus abouti. Les titres "accrocheurs" le sont davatage que sur Jonah's Ark, ce qui fait qu'on rentre plus facilement dans l'album. Par contre, curieusement les titres "étranges" le sont encore plus que sur Jonah's Ark. L'enchainement Jeopardy/Bristone Ballet/A Stranger in the Garden plombe un peu l'album à mon sens. J'ai des frissons de terreur rien qu'en repensant à Jeopardy, curieusement le morceau de l'album qui marque le plus les esprits (tu parlais de l'anti-mélodie à propos du premier album d'Artillery, je trouve qu'avec Jeopardy on est plein dedans). On ne même pas dire que ces titres sont mauvais, y a de bonnes idées, de la recherche, une certaine originalité, Jeopardy est vocalement horrible mais musicalement intéressante, et Brimstone Ballet a un superbe break. Je parlais d'un défaut récurrent du groupe, on retrouve aussi ce "problème" sur The Answer Machine (la fameuse deuxième partie de l'album) et A Semblance of Normality (sauf que curieusement les titres les plus "bizarres" sont les plus heavy et les moins folk). Oui Avant Garde a Chance, pourtant l'album censé être le plus "folk" du groupe, est curieusement épargné (peut-être parce que cet album est pop jusqu'au bout des ongles), tout comme Vintage Whine et Folkemon (heavy et maideniens jusqu'au bout des ongles).

En parlant de Vintage Whine et Folkemon, il s'agit, avec Prince, des albums les plus heavy et les moins folk du groupe (surtout Folkemon, particulièrement riffu et avec un violon très en retrait). Sauf qu'il s'agit d'une approche du heavy plus "classique", disons "maidenienne" et non "sabbathienne", avec options mélodies, tempos enlevés et refrains qui tuent. C'est surement vers ces deux albums que je dirigerais le metalleux lambda qui veut découvrir le groupe.


04 Aoû 2009 4:54
Profil Site Internet
Angel of Death
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mai 2004 14:53
Messages: 3647
Répondre en citant le message
Message 
Je suis d'accord pour dire que Silent Whales est plus équilibré que Prince et fait le lien entre les deux précédents albums. Le "truc" comme tu dis, c'est que pour moi le terme "accrocheur" ne signifie pas "mélodique". Accrocheur est plus générique et engloble plus de choses que le terme "mélodique". Un riff peut être accrocheur et pas mélodique (SLAYER est un bon exemple de cette nuance). "One Piece Puzzle" sur cet album est à ce titre plus mélodique qu'accrocheuse selon moi. Un titre comme "Land of the Rising Slum" boxe un peu dans les deux catégories, de même un titre comme "Cicil War Dance" me semble hyper marquant. Par ailleurs, il y a aussi une part de subjectivisme dans ce que j'avance, car soyons honnête je n'aime pas les froufrous Folk d'un point de vue général. Je préfère quand SKYCLAD sort du riff Heavy avec éventuellement un bout de violon ou de clavier derrière que l'inverse. C'est d'ailleurs ce qui fait que mes deux préférés de chez SKYCLAD sont justement Prince et Silent Whales.

_________________
"Moi je croyais que cette cassette ç'allait être un sujet de conversation, tu vois. J'allais te demander ton palmarès des disques pour les lundis matins quand il pleut, tout ça. Et toi t'as tout gâché"


04 Aoû 2009 12:39
Profil
Minstrel In The Gallery
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Sep 2009 22:03
Messages: 247
Répondre en citant le message
Message 
Pareil, "Prince of The Poverty line" et "The Silent Whales of Lunar Sea", sont très bon, bien heavy avec cette touche folk qui illumine le tout. SKYCLAD est incontestablement un bon groupe et mérite d'être salué pour son travail. j'adore le lutin Martin Walkyier, une bonne gouaille en plus.


13 Sep 2009 23:45
Profil Site Internet
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 93 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by STSoftware for PTF.
Traduction par: phpBB-fr.com