Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 18 Juin 2018 18:22



Répondre au sujet  [ 66 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
 Semaine Death Angel sur H&H 
Auteur Message
Prêtre de Judas
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2010 23:38
Messages: 809
Répondre en citant le message
Message Semaine Death Angel sur H&H
Vous l'attendiez tous avec impatience (ou pas), voici enfin les débuts des semaines H&H avec comme premier invité d'honneur Death Angel, le cultissime groupe Thrash.

En tout bien tout honneur, je vous conseille de jeter un oeil sur la discographie pas dégueulasse concoctée par Canardo Himself il y a quelques années.

Et ci-dessous, la version rédigée par moi-même. C'est parti :

Parfois j’ai du mal à piger les vieux hardos. Ceux qui ont connu et vécu la fameuse grande époque des années 80. Il est assez amusant d’observer que les gardiens du temple flinguent souvent le death, le black ou le neo metal pour leurs absences de mélodies et leur côté bourrin mais curieusement je n’ai jamais ressenti de ce type de ce type pour le thrash, style vite adopté par les mecs de l’époque. Si l’esprit « metal » marque sa volonté d’aller toujours plus dans le bruit, dans la violence et l’agression, les « tabasseurs » ont radicalisé l’approche de l’époque. En piquant quelques ingrédients à l’épicerie punk/hardcore, ils ont définitivement marqué une évolution durable de la sphère hard : cavalcades hachoirs supersoniques, disparition presque totale des lignes de chant, une sensation d’étouffement omniprésente, beuglements et récitatifs haineux sur des riffs de plus en plus tendus et de moins en moins mélodiques… Les débuts de l’extrême en somme toute, l’alpha de l’oméga.
Il n’est pas question de faire le procès du thrash, genre qui a su faire exploser bien des barrières et s’inscrire dans la lignée logique du « toujours plus fort ». Cette doctrine a bien entendu ses limites pour les groupes concernés : beaucoup de groupes de thrash sont maintenant largement dépassés en termes d’intensité sonore et rythmique par les formations death, black et neo même si certains albums ont su traverser les années et garder leur nervosité et leur violence intacte, preuve que l’agression n’est pas qu’une question de son (on citera évidemment le fameux Reign In Blood, le big bang de l’extrême violence). Cependant, certains fins artisans ont su contourner ces commandements et au lieu de succomber au durcissement général, ont préféré prendre le meilleur de leurs influences et élargir leurs horizons musicaux afin de produire une petite chapelle fort séduisante et originale, résistant avec brio aux assauts du temps et au caprice des changements urbains.

Son of a Baytch
Les Californiens (aux origines Philippines) sortent leur première démo « Kill As One » en 1986, présentant les titres « Thrashers », « Kill As One » et « The Ultra-Violence », produit par Kirk Hammett (Metallica) en personne, s’il vous plait. A l’écoute de ces 3 titres, repris ensuite dans leur premier album « The Ultra-Violence », l’influence des aînés se fait nettement sentir. Riffs effrénées et cavalcades speedées sous fond de guitare hachoir, morceaux à tiroirs plutôt techniques, production très crue et son tranchant comme des lames de rasoir des guitares (lorgnant bien plus du petit côté garage de Kill’Em All que des productions plus lisses de Ride The Lightning ou Master Of Puppets), autant dire que ça tabasse pas mal et annonce le premier album sous les meilleures auspices.

The Ultra-Violence 1987
Image
Le premier essai des californiens est à l’avenant de son titre et de la première démo. The Ultra-Violence est assez classique et ne marque pas de réelles innovations par rapport aux autres disques thrash de l’époque mais se révèle très homogène et plaisant, sans jamais pomper ou citer les maîtres. Le groupe digère parfaitement ses influences thrash et propose des riffs assassins et des plans de gratte assez tordus que n’aurait pas reniés le Megadeth des belles années, des passages plus saignants et tendus Slayeriens ("Evil Priest", "Voracious Souls") et des clins d’œil à Mötorhead (break avec une grosse basse saturée sur Evil Priest, double pédale sur "Voracious Souls", etc…). Les Californiens lèvent parfois le pied et dispersent également quelques passages très mélodiques préfigurant les expérimentations futures de leur carrière, comme le break acoustique de "Voracious Souls", la mélodie en delay de "The Ultra Violence" ou l’introduction acoustique (très Fight Fire With Fire) et la base groovy de "I.P.F.S.".

L’album pêche surtout à cause de ses lignes de « chant » un peu approximatives et un manque de prise de risque artistique. Si le thrash n’est pas votre tasse de thé, vous pouvez passer outre ce sympathique premier essai. Une bonne entrée en matière pour les autres et un classique du thrash ayant plutôt bien vieilli.

Frolic Through The Park 1988
Image
L’album de transition par excellence et peut être l’album le plus controversé des Californiens. Un peu de l’équivalent des « So Far So Good So What » de Megadeth ou le « South Of Heaven » de Slayer : des albums, pris entre 2 références, ayant permis aux groupes respectifs d’ouvrir de nouveaux horizons et franchir un palier supplémentaire dans leur carrière avec quelques passages à vide compréhensibles. C’est pourquoi je me propose de réhabiliter ce Frolic, où la patte Death Angel s’affirme et permet au groupe de sortir des dogmes thrash. Le contraste par rapport à « The Ultra Violence » est visible dès le premier titre : au riff sanglant, aux cris saccadés et à la nervosité de « Thrashers » se substitue « 3rd Floor » et son intro surprenante (bruits d’ascenseur, de gosses, puis de piafs) aux lignes de chant plus affirmées et, grande première, un court break de basse funky. Tout en gardant les éléments de leurs débuts (les cavalcades speedées, les morceaux à tiroir et la complémentarité habituelle des guitares), l’influence d’Anthrax et les quelques apports funky, groovy, bien qu’encore assez timides, aèrent les compos du groupe et apportent un peu de fun et de souplesse dans leur tambouille.
Revers de la médaille, le groupe parait globalement moins inspiré sur les phases les plus thrash, les riffs sont moins fluides, les morceaux les plus « Slayerien » ont du mal à convaincre et à décoller. On aurait pu aisément se passer de « Confused » malgré son break funky sympa et du très quelconque « Guilty Of Innocence », ventre mou assez pénalisant de notre « Frolic » ainsi que de la conclusion assez décevante « Mind Rape ».
Paradoxalement, le groupe s’avère bien plus à l’aise dans ses expérimentations, le funky et entrainant « Open up » donne envie de bouger son popotin, l’intro ambiancé et glauque de « Shores Of Sin » prend aux tripes, avec un putain de refrain ultra mélodique en sus et « Cold Gin », reprise sympathique mais très proche de l’original de la bande de Genne « je suis une merde » Simmons (Kiss), électrisent une fin d’album absolument détonante.

« Frolic Through The Park », disque un peu le cul entre 2 chaises et hétérogène, parvient quand même à relever le pari de renouveler les ambitions artistiques du groupe et d’annoncer la couleur pour la tuerie qui va suivre.


Dernière édition par LTF le 15 Sep 2010 18:30, édité 2 fois.



13 Sep 2010 17:17
Profil
Prêtre de Judas
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2010 23:38
Messages: 809
Répondre en citant le message
Message 
ActIII 1990
Image
ActIII marque le coup et radicalise totalement l’approche de l’Ange Mort. Premier choc, 2 morceaux totalement acoustiques et très réussies « Veil Of Deception » et « A Room In A View », une petite révolution dans l’univers du Thrash. Loin des slows langoureux et dégoulinants de Scorpions, Aerosmith and co, ces ballades symbolisent la mélancolie digne et froide du groupe, une facette plus douce et émouvante qu’on ne leur connaissait pas. Les Californiens se sont presque totalement libérés de leurs influences Thrash et proposent un mélange heavy/fusion très original et mélodique, un peu dans la lignée des Suicidal Tendencies ou Faith No More. Difficile d’extraire un titre en particulier tant l’ensemble est homogène, cohérent, chiadé, que ce soit au niveau des lignes de chant, des chœurs emmêlés, des soli ou des mélodies, bien plus aboutis que sur les disques précédents. En foutant le frein à main et ne cherchant pas à speeder ou à tout déchirer à tout prix, Death Angel a réussi à attendre une forme d’absolu et à réussir le mix quasiment parfait entre les titres plus ambiancés (Stop, The Organization et les 2 ballades), les plus accrocheurs, funky (Discontinued, Disturbing The Peace) et les douches à l’écossaise : une petite mélodie boîte à musique suivie d’une cavalcade thrashy furibarde pour « Falling Asleep » et le bluffant « Stagnant » où le groupe parvient à caser une intro acoustique, des guitares crunchy heavy et quelques funkeries sautillantes en gardant une fluidité et une souplesse remarquable. A l’image de ce titre, « ActIII » transporte par sa maitrise et sa cohérence totales, tout s’enchaîne de façon à ce que le fan ne remarque même pas le passage d’un titre à l’autre.

Un putain de bon disque qui dépasse largement le cadre du thrash voire du metal. Bien loin des conventions ou des étiquettes, un amalgame parfait d’influences diverses et de l’équilibre entre mélodie, ambiance, énergie et léger groove.

The Organization
Un coup du sort a empêché le groupe de confirmer à grande échelle le succès de son nouvel album, fort bien accueilli. En effet, le batteur s’est blessé assez gravement dans la tournée suivant la sortie d’ActIII, compromettant fortement l’avenir du groupe. Le chanteur n’a quitté le groupe assez rapidement, confirmant le split du groupe. Le line-up original, amputé de son chanteur, s’est reformé sous le nom de The Organization pour sortir 2 albums.
Je ne possède que le premier album que j’ai découvert assez récemment. Il est dans la ligne d’ActIII et plutôt réussi. Il va encore plus loin dans l’esprit funk et ambiances que ce dernier mais un poil moins homogène et accrocheur. Je détaillerai avec plus de détails celui-ci après quelques écoutes supplémentaires. Je n’ai pas écouté le 2ème par contre, parait qu’il est moins réussi, à voir.

The Art Of Dying 2004
Image
Personne ne les attendait et ils décident de se reformer en 2002 (sans un des frères Pepa). Autant dire que le pari était plutôt osé pour un petit groupe à la discographie courte mais sans tâche. Mes premières écoutes ont été difficiles. La première partie est plutôt étouffante, le groupe alterne aux cavalcades Thrash des premiers amours (Thrown To The Wolves, le terrible Spirit chanté par Galeon il me semble, Thicker Than Blood) et enchaine sur des titres très ambiancés/heavy typés Black Sabbath (The Devil’s Incarnate, Famine et Never Me), pas mes titres préférés pour ces derniers. Heureusement, la deuxième partie de l’album partie de l’album, inaugurée par le tonitruant « No », vient remettre les pendules à l’heure. Le groupe retrouve la hargne et l’énergie habituelles avec des morceaux courts et percutants limites punk (le fameux No ou Lamb Of Blood), Never Me s’en tire mieux que la plupart des titres plus heavy grâce à un refrain plus catchy. La power ballade World To The Wise chantée par Cavestany clôture joliment un album assez aventureux et varié mais un peu trop long.

Killing Season 2008
Image
Après The Art Of Dying l’album ambiancé et varié, voilà le parpaing dans la gueule. Une intro acoustique le temps de faire chauffer la machine puis destruction massive. Restez pas sur le chemin si vous voulez pas rentrer chez vos mères la queue entre les jambes et les fesses toutes rouges. Death Angel durcit nettement le ton, Osegueda hurle sa rage sous fond de guitares tronçonneuses, pas de répit, peu de respiration, quelques intros acoustiques vite oubliées sous le déluge et une ballade finale. La linéarité est compensée par une urgence de toutes les secondes, des riffs en bêton armé et des refrains à tout casser. De loin l’album le plus intense et le plus violent de Death Angel (même si le petit dernier n’est pas loin à ce niveau là), un véritable mètre-étalon de la haine exacerbée. L’album le moins original également, Death Angel reprend les ingrédients Thrash/Heavy avec des relents Motörheadien, pour les cris et la double pédale, sans les références rock du patron. Les morceaux sont nettement plus courts et dépouillés que dans « The Art Of Dying », laissant de côté les structures alambiquées et la diversité pour ne garder que le muscle : des riffs et des refrains ultra directs et accrocheurs.
« Killing Season » renoue avec une certaine efficacité et un sens de la composition indéboulonnable. C’est déjà pas mal.


Dernière édition par LTF le 15 Sep 2010 18:40, édité 2 fois.



13 Sep 2010 17:22
Profil
Prêtre de Judas
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2010 23:38
Messages: 809
Répondre en citant le message
Message 
Relentless Retribution 2010
Image
Le petit nouveau pour finir en beauté. J’en ai un peu parlé dans le topic consacré. Dennis Pepa (basse) et Andy Galeon (batterie) se sont barrés, laissant seulement 2 membres issus du line-up des premières années (Mark Osegueda, le chanteur principal, et Rob Cavestany, le lead guitariste et deuxième chanteur) et laissant Cavestany comme seul et unique compositeur, Pepa et surtout Galeon ayant écrit ou coécrit pas mal de chansons dans le groupe. Death Angel a voulu s’orienter vers un Thrash plus technique, complexe et alambiqué. Le son est plus froid, clinique et synthétique. L’album est assez hétérogène, certains titres ne décollent pas fautes de mélodies ou de riffs vraiment marquants et plombent le ventre de l’album (Into The Arms Of Righteous Anger, River Of Rapture, Absence Of Light et Death Of The Meek). C’est beaucoup, surtout pour Death Angel dont les albums brillent justement par leur homogénéité (à l’exception notable de Frolic). Heureusement, le reste du disque est vraiment d’un très haut niveau, mêlant technique et émotion comme le sublime Claws In So Deep et son break manouche assuré par Rodrigo Y Gabriella, Opponents At Sides, I Chose The Sky ou l’acoustique Volcanic et quelques titres plus violents fonctionnant à l’énergie et aux riffs killers (Relentless Distrubution, Truce ou Where They Lay).
Un album plutôt rassurant si l’on considère le contexte de l’album et la prise de position artistique plus que casse-gueule.

Sonic German Beatdown – Live In Germany
Image
Je plaide coupable, je n’ai pas ce DVD. J’ai regardé quelques extraits du concert de Rock Hard (le premier) sur youtube. Pas mal de titres de « The Art Of Dying » (pas mes préférés en plus) et une grosse pincée d’ActIII. Assez peu de différences par rapport au studio, si ce n’est une agressivité renforcée (surtout pour les morceaux d’ActIII) et quelques fausses notes (joli la voix harmonisée sur The Devil’s Incarnate, dommage que ce ne soit pas volontaire ahahah) mais globalement le groupe a l’air sympa et ça dépote pas mal. La setlist du 2ème DVD me conviendrait à priori mieux mais j’ai pas trouvé d’extrait. A vous de détailler le contenu.

De quoi ça parle ?
Les plus perspicaces et attentifs d’entre vous auront remarqué que je n’ai pas évoqué les textes du groupe. C’est un tort. Honnêtement j’ai eu un mal fou à déchiffrer la plupart des textes, assez mystiques et alambiqués surtout pour un non. De ce que j’ai pu comprendre, le groupe évoque souvent le rapport aux autres et soi même, la nature (dans ses ballades notamment) et quelques trips mystiques, maléfiques. S’il y a des spécialistes, je suis preneur.


13 Sep 2010 17:27
Profil
Prêtre de Judas
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2010 23:38
Messages: 809
Répondre en citant le message
Message 
Un petit quizz pour finir (honteusement pompé sur Odin).

1. Où situez-vous Death Angel dans un "classement Thrash" ? Ténors du genre ? Bon outsider ? Putain de groupe dont on ne parle pas assez ? Trouvez vous que le groupe se démarque de la scène Thrash de l'époque ? Si oui, sur quels points ?
2. Points Forts ? Points faibles ?
3. Vos réactions par rapport à la reformation ? Bon retour aux affaires ou CDLM par rapport à ActIII ? Votre période préférée ? Comment classeriez vous les disques de Death Angel ?
4. Vos doutes ou vos inquiétudes à propos de leur changement de line-up et du dernier album. Est-ce que le groupe a raison de continuer sous le même nom alors que seuls 2 des membres du line-up originel sont toujours présents ? Le groupe arrivera-t-il à se renouveler sur la longueur ?
5. Un best of de 15 titres ?

Bonne lecture, je dois foncer à un concert (Dead To Me, joli transition), je viendrai regarder tout ça en revenant.


Dernière édition par LTF le 14 Sep 2010 12:06, édité 1 fois.



13 Sep 2010 17:38
Profil
Skeleton In The Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Avr 2004 14:18
Messages: 5056
Localisation: Atlantis
Répondre en citant le message
Message 
Bon ben je pars sur "Kill As One" histoire de voir ce que ca donne car j'ai jamais accroché le peu que j'avais écouté.
Du coup c'est peut être ma solution de prendre le groupe par son coté le plus "simple". Ca peut sembler dommage à priori qd je lis ta chro mais vaut qd même mieux pour moi que je reparte sur quelque chose qui semble mieux me correspondre.

Puis après, on verra bien...


13 Sep 2010 19:14
Profil
Skeleton In The Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Aoû 2006 22:56
Messages: 9663
Localisation: Au fond à gauche
Répondre en citant le message
Message 
C'est pas vraiment le topic mais je vois vraiment pas en quoi So far so good... so what ? est un album contesté.

Citation:
Parfois j’ai du mal à piger les vieux hardos. Ceux qui ont connu et vécu la fameuse grande époque des années 80. Il est assez amusant d’observer que les gardiens du temple flinguent souvent le death, le black ou le neo metal pour leurs absences de mélodies et leur côté bourrin mais curieusement je n’ai jamais ressenti de ce type de ce type pour le thrash, style vite adopté par les mecs de l’époque.

Ben, y avait du riff déjà. Pas comme... et ils avaient des jeans serrés... pas comme... et ils faisaient des solos... pas comme... Bref.

1. Où situez-vous Death Angel dans un "classement Thrash" ? Ténors du genre ? Bon outsider ? Putain de groupe dont on ne parle pas assez ? Un fer de lance de la scène fusion ?
Dans le peloton de tête selon mes goûts, premier de la seconde génération selon l'Histoire.
Fer de lance de la scène fusion, je pense que t'as fumé la moquette. Oui y a de la basse slappée et quelques plans funky. Mais on peut pas parler de fusion (en face y avait Urban Death Squad, RHCP ou Fishbone...).

2. Points Forts ? Points faibles ?
Au départ, Osegueda avait une voix claire. Ce qui n'était pas commun (y avait Eric AK de Flotsam). Et il gueulait moins qu'aujourd'hui. Et il a le sens du slogan. Point fort donc.
Y a du riff qu'on retient. Point fort aussi.
Ils ont innové et ont explosé la "barrière" "Fade to black" avec les deux titres acoustiques. C'était juste IMPOSSIBLE qu'un groupe fasse ça. Ils l'ont fait. C'était un choc. Le truc impensable. Point super fort.
Ils sont sympas. Pas de frime, pas de look de merde. Pas d'idées de merde. De l'énergie, de la sueur et des sourires. Super point fort.
Z'ont jamais fait du prog ou foutu un orchestre. Méga point fort.
C'est parfois le bordel parce qu'ils sont en démonstration. Notamment sur les deux premiers albums. Point faible.
Parfois on se régale de l'énergie et du son, de la joie du riff, mais c'est un peu faible (Killing season ou le premier album). Point faible.


3. Vos réactions par rapport à la reformation ? Bon retour aux affaires ou CDLM par rapport à ActIII ? Votre période préférée ? Comment classeriez vous les disques de Death Angel ?
Comme ils m'ont toujours été extrêmement sympathique, que j'étais fan d'Act III et du premier The O, j'ai été ravi qu'ils reviennent. Globalement, le résultat est plutôt bon (Art of dying notamment).
Act III (largement au dessus de tout)
Art of dying / Relentless retribution (les bons passages tuent, à voir sur la longueur)
The ultra violence / Killing season
Frolic through the park



4. Vos doutes ou vos inquiétudes à propos de leur changement de line-up et du dernier album. Est-ce que le groupe a raison de continuer sous le même nom alors que seuls 2 des membres du line-up originel sont toujours présents ? Le groupe arrivera-t-il à se renouveler sur la longueur ?
J'en sais rien. Perso ces changements me dérangent pas vu que l'album tient la route et que c'est surtout la gratteux qui me semble être l'âme du truc (et la deuxième voix). Quant au renouvellement... Je ne trouve pas qu'il se soit jamais renouvelé à part avec Act III. Depuis ils mélangent leur machin sans rien apporter de plus. Mais ça me va, c'est leur truc.

5. Un best of de 15 titres ?
En suivant les disques...
01- Bored
02- A room with a view
03- Veil of deception
04- Stop
05- Falling asleep
06- Stagnant
07- Ex-TC
08- No
09- Thrown to the wolves
10- Thicker than blood
11- Lord of hate
12- Steal the crown
13- Claws in so deep
14- This hate
15- Opponents at sides
16- I Chose the sky

Y en a un de trop et j'aurais aimé mettre tout Act III...

_________________
If we keep our pride / Though paradise is lost / We will pay the price / But we will not count the cost.
Inoxydable - Blog hard // punk // rock


13 Sep 2010 23:49
Profil Site Internet
Heavy Metal Lawyer
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Oct 2007 10:57
Messages: 1564
Localisation: Nogent le Rotrou
Répondre en citant le message
Message 
1. Où situez-vous Death Angel dans un "classement Thrash" ? Ténors du genre ? Bon outsider ? Putain de groupe dont on ne parle pas assez ? Un fer de lance de la scène fusion ?

Pour moi c'est un ténor et un putain de groupe dont on ne parle pas assez. C'est pour moi le seul groupe de thrash avec 0 gadin dans leur disco (OK, y a que 6 albums) et quelques monuments, pas un groupe tièdassee. Ceci dit il a rarement été considéré autrement qu'un outsider, déjà parce que leurs albums ont longtemps été introuvables (perso j'avais trouvé Frolic... avant la sortie du coffret, donc j'ai fini par trouver une version de The Ultra Violenc dont l'authenticité me paraît fort douteuse...). Ils étaient complètement tombés dans l'oubli avant leur reformation (forcément, quand t'as plus d'actu), je me souviendrais toujours de leur concert à la Loco après leur reformation et avant la sortie de The Art Of Dying : on était moins de 100 dans la salle ! Encore un groupe qui a profité d'internet (forum + possibilité de découvrir par le biais du DL) pour glaner une partie des lauriers qu'ils méritaient

par contre fer de lande de la fusion, carrément pas. Ils ont à peine 2 morceaux funky sur un album sorti alors que le style existait déjà + quelques break à droite à gauche, ça fait léger. Fer de lance de l'ouverture d'esprit dans le thrash, à la limite ; m'enfin bon, c'est pas comme si Act III avait cartonné à sa sortie non plus

2. Points Forts ? Points faibles ?

Osegueda bien sûr : sa hargne, ses drôles de cris, sa façon de bien faire sonner des titres qui sembleraient parfois banals avec un chanteur lambda (l'apanage des grands chanteurs). A coté de ça on a un grand talent d'écriture et et des burnes, parce que mettre Veil Of Deception en 3ème piste d'un album crucial dans une carrière (le 1er chez Geffen, le seul d'ailleurs), fallait oser. Et puis sur scène ça déménage méchant, et ils dégagent un capital sympathie exceptionnel. Et puis dernier point fort, ils ont sorti rien de moins qu'un album dans le top 10 de mon classement perso, parfait de bout en bout

Points faibles ? j'en vois pas spécialement, à part quelques défauts de jeunsesse sur les 2 premiers albums, les derniers me conviennent parfaitement. Y a toujours quelques déchets, mais c'est surtout parce qu'ils souffrent de la comparaison avec les temps forts, parce qu'il y a rien de vraiment honteux sur leurs albums

3. Vos réactions par rapport à la reformation ? Bon retour aux affaires ou CDLM par rapport à ActIII ? Votre période préférée ? Comment classeriez vous les disques de Death Angel ?

je connaissais déjà bien le groupe à ce moment-là (j'avis 2 albums en CD et The Ultra Violence en K7, une copie de copie, je te dis pas la qualité sonore du truc), et j'avais l'impression d'être assez seul sur ce coup-là. Donc quand ils ont annoncés ça, j'étais à la fois excité de pouvoir enfin aller les voir (et ce fut atomique) et un peu sceptique, j'avais peur qu'ils sortent un album de merde. Heureusement c'est pas le cas, je suis très satisfait du niveau affiché depuis leur come back. C'est pas du niveau d'Act III certes, mais il faut accepter qu'un groupe ne puisse pas sortir 2 fois un album d'un tel niveau (sachant que 99% des groupes ne sortiront jamais un album de cette trempe)

Classement perso :

Act III => juste parfait
The Art Of Dying et Killing Season => 2 grosses débauches d'énergie, quasiment rien à jeter, Osegueda au top
The Ultra-Violence => très hétérogène, y a quelques titres pas terribles, mais les meilleurs morceaux sont juste géniaux pour du thrash 80's
Relentless Revolution => même qualités et défauts que The Art Of Dying et Killing Season, sauf qu'il y a plus de titres qui me plaisent moyennement et que les meilleurs me font un peu moins d'effets
Frolic Through the Park => pas mauvais, mais pourtant je le réécoute quasiment jamais. C'est con, parce que j'avais eu une bonne surprise en le dépoussiérant avant de le chroniquer

pour info je les ai tous chroniqués (le dernier sera prêt la semaine prochaine), je mets un lien au cas où ça intéresse quelqu'un.
http://leseternels.net/affiche_groupe.aspx?id=1087


4. Vos doutes ou vos inquiétudes à propos de leur changement de line-up et du dernier album. Est-ce que le groupe a raison de continuer sous le même nom alors que seuls 2 des membres du line-up originel sont toujours présents ? Le groupe arrivera-t-il à se renouveler sur la longueur ?

Les changements de line up, c'est de la tambouille interne. A part quand ça change à chaque fois genre Megadeth ou Iced Earth, je vois pas pourquoi le fan devrait en tirer des conclusions hâtives alors qu'il ne sait rien. Donc je m'en fous, tout ce qui compte c'est que le groupe ne perde pas au change, et ils ont l'air d'avoir bien assuré là dessus. Pour plus d'explications, lire l'interview de Rob Cavestany dans le dernier Rock Hard. Et pourquoi devraient-ils changer de nom ? Je trouve ça débile comme question. Est-ce que Mustaine devrait rebaptiser son groupe à chaque album ?

Doutes sur le dernier album => ils ont voulu bourriner quasiment du début à la fin. C'est pas trop mal réussi, mais on y perd un peu le côté touche à tout qui me plaisait chez eux. Est-ce qu'ils arriveront à se renouveler ? Pas sûr que ce soit leur objectif, y a peu de groupes qui veulent ça parce qu'ils ont plus à y perdre qu'à y gagner. Moi tant, qu'ils sortent des albums aussi bons que maintenant, ça me convient tout à fait.


5. Un best of de 15 titres ?
Evil Priest
Kill As One
Shores Of Sin
Seemingly Endless Time
Veil Of Deception
The Organization
Discontinued
Throne To The Wolves
The Devil's Incarnate
Word To The Wise
Soulless
Buried Alive
God Vs God
Relentless Revolution
Opponents At Side




A part ça bonne présentation, même si je trouve pas Killing Season particulièrement linéaire. Je le trouve plus varié que The Art Of Dying perso, pour moi c'est celui-là le moins original


14 Sep 2010 8:56
Profil
Skeleton In The Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mar 2004 23:12
Messages: 8801
Localisation: Savigny sur orge (91)
Répondre en citant le message
Message 
Je répond car le topic est bien torché et qu'il y'a eu du boulot, mais je précise tout de suite que Death Angel ne représente rien pour moi, juste 2 albums qui me sont sympathiques. Donc j'ai pas grand chose à en dire.


1. Où situez-vous Death Angel dans un "classement Thrash" ? Ténors du genre ? Bon outsider ? Putain de groupe dont on ne parle pas assez ? Un fer de lance de la scène fusion ?


Un bon outsider dont l'on ne parle sans doute pas assez. Par exemple, l'on évoque plus souvent Exodus, alors que je pense que Death Angel n'a vraiment rien à leur envier.
Fer de lance de la scène fusion? C'est vraiment exagéré mais ça a déjà été dit au dessus. Et puis il ne faut pas oublier que le 1er groupe "novateur" dans le thrash c'est Anthrax, certainement pas Death Angel.

2. Points Forts ? Points faibles ?

Points forts : Bah ils ont eu le mérite de sortir de bons albums, c'est déjà ça. Plus sérieusement, je connais essentiellement The Ultra violence et Act III.
J'aime beaucoup le 1er, même si le son laisse à désirer, que le title track est bordélique au possible, mais j'aime sa violence viscérale. Le genre de truc que je ressens pour Kill'em all, Bonded by blood, les 1ers Destruction, Show no mercy...c'est typique des 1ers albums de thrash 80's. Chose que je ne ressens pas dans le thrash moderne qui m'ennuie à mourir, même quand il s'agit du 1er album d'un jeune groupe, ça sonne toujours trop propre. Pas dans The Ultra violence, chouette titre et belle pochette au passage.
Comme beaucoup j'aime beaucoup Act III qui est vraiment un très bon album de thrash, mais n'étant pas vraiment un fan ultime du genre, ça ne sera jamais un de mes albums préférés de tous les temps. Etrangément je ne suis pas plus fan que ça des titres acoustiques, je les trouve agréable, mais il n'aurait pas changé grand chose à l'affaire pour moi s'ils n'étaient pas là. En revanche, j'apprécie beaucoup les titres originaux avec des éléments parfois funky, ou les trucs comme "the organization". Faut que je le réecoute car j'ai pas mémorisé les noms des morceaux.
Sinon j'aime bien aussi la voix du chanteur, qui me fait vachement penser à celle de Belladona quand même.


Dans les défauts : comme pour quasiment tous les groupes de thrash (seuls exceptions : Megadeth et Metallica), j'ai souvent du mal à mémoriser les riffs...A mon avis c'est la conséquences du tout à fond. C'est souvent trop rapide et dense pour que j'en retienne quoi que ce soit. Mais bon à ce niveau, ils tiennent largement la route.


3. Vos réactions par rapport à la reformation ? Bon retour aux affaires ou CDLM par rapport à ActIII ? Votre période préférée ? Comment classeriez vous les disques de Death Angel ?

Ce que j'en ai entendu ne m'a pas trop intéressé. Cela dit, il faudrait que je me réecoute quand même ce Art of dying. Mais comme beaucoup d'albums récents de thrash, ça me parait beaucoup trop dense.
Pas de classement, je ne maitrise pas suffisament la disco du groupe.


4. Vos doutes ou vos inquiétudes à propos de leur changement de line-up et du dernier album. Est-ce que le groupe a raison de continuer sous le même nom alors que seuls 2 des membres du line-up originel sont toujours présents ? Le groupe arrivera-t-il à se renouveler sur la longueur ?

J'en sais rien et je ne connais pas suffisament le groupe pour en parler.


14 Sep 2010 9:58
Profil Site Internet
Prêtre de Judas
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Jan 2010 23:38
Messages: 809
Répondre en citant le message
Message 
J'ai viré la question sur la scène fusion qui effectivement n'était pas pertinente.

Merci pour vos premières réactions, je reviendrai en détails sur certains points ce soir.


14 Sep 2010 12:09
Profil
Heavy Metal Lawyer
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Mai 2009 18:33
Messages: 1503
Répondre en citant le message
Message 
juste pour dire que j'ai lu le bouzin parce que tu sembles t'être donné du mal, que c'est cool à lire, et que ne connaissant pas du tout, et que ça n'est pas dans mes intentions de connaître, je ne dirai rien.
juste que la chanson du Bisou, c'est 'cold gin' (ça c'est pour faire chier et parce que tu aimes bien écorcher les titres de chansons).

Citation:
A part quand ça change à chaque fois genre Megadeth ou Iced Earth, je vois pas pourquoi le fan devrait en tirer des conclusions hâtives alors qu'il ne sait rien.

justement, quand iced earth ou therion changent de line up, on s'en fout, puisque ce sont les groupes d'un seul homme ; au pire, on est tout content quand steve di gorgio arrive et malheureux quand sarah jezebel se casse, sans plus.
pas pareil pour un groupe stable dans le temps, un thomen stauch vous manque et tout est dépeuplé.

_________________
What you see, is what you get
This is me - hey you - if you want me don't forget
You should take - me as I am
But I promise you
Baby what you see is what you get !


14 Sep 2010 12:23
Profil
Heavy Metal Lawyer
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Juin 2007 15:57
Messages: 1911
Répondre en citant le message
Message 
1. Où situez-vous Death Angel dans un "classement Thrash" ? Ténors du genre ? Bon outsider ? Putain de groupe dont on ne parle pas assez ? Trouvez vous que le groupe se démarque de la scène Thrash de l'époque ? Si oui, sur quels points ?

A titre perso, le groupe rentre dans mon top 5 thrash. Le groupe n'a peut-être pas l'envergure des groupes du Big Four, mais vaut bien un Testament ou un Exodus. Et oui, c'est un groupe dont on ne parle pas assez.

A mon sens, le groupe se démarque de la scène thrash de l'époque de part la grande diversité de sa musique et de ses influences qui font que le groupe est plus qu'un simple groupe de thrash, le chant clair de Mark Oseguada, un gros travail sur la mélodie et les harmonies vocales...

2. Points Forts ? Points faibles ?

Points forts :

La grande variété musicale : thrash pur et dur, touches funky, morceaux acoustiques, morceaux plus heavy et ambiancés, speederies motörheadiennes, compos à tiroir... Y a vraiment de tout. Le groupe fait ce qu'il veut en se foutant bien des étiquettes.

Un vrai sens de la compo, du riff qui tue et un gros travail sur la mélodie et les refrains.

Le chant d'Oseguada. A titre perso, je regrette un peu qu'il ait délaissé son chant clair à partir de Killing Seasons. Celà dit, je le trouve également convaincant dans son nouveau registre plus hurlé.

Une discographie homogène, 6 albums et aucun ratage.

Points faibles :

La disparition du chant clair sur les derniers albums (j'en ai déjà parlé).

Quelques faiblesses et une certaine impression de bordel ambiant (pas bien grave celà dit) sur les deux premiers albums.

Manque peut-être un album ultime, qui aurait pu faire passer le groupe au niveau supérieur (quoi que "Act III" s'en rapproche)

3. Vos réactions par rapport à la reformation ? Bon retour aux affaires ou CDLM par rapport à ActIII ? Votre période préférée ? Comment classeriez vous les disques de Death Angel ?

La première fois que j'avais écouté le groupe, c'était "The Art of Dying" en borne d'écoute à la FNAC, à l'époque de sa sortie. J'avais trouvé ça plutôt intéressant (ce qui est déjà miraculeux vu qu'à l'époque j'étais globalement allergique au thrash). La reformation du groupe est vraiment très réussie, les trois albums sont bons (avec peut-être un plus pour "The Art of Dying") donc c'est cool.

Classement perso :
1 - Act III : une tuerie. Doit figurer dans n'importe quel top 10 thrash.
2 - The Art of Dying : un très bon disque de reformation, très varié, inspiré et tapant dans pas mal de registres (de la ballade acoustique à la speederie motörheadienne en passant par des trucs heavy lancinants).
3 - Killing Seasons et Relentless Revolution : j'ai pas encore assez de recul pour les départager tous les deux. Je suis vraiment séduit par le dernier (qui pourrait peut-être gagner une place, à voir sur la longueur). Y a de grosses tueries (les trois premières et Opponent at Sides en tête) et même les titres moins inspirés passent à l'énergie.
4 - The Ultra-Violence : un peu bordélique, quelques longueurs ("Thrashers") et des lignes de chant hum-hum. Pour le reste, y a du riff, quelques mélodies ("Voracious Souls") et une énergie à décorner les boeufs de tous les instants.
5 - Frolic Through the Park : le plus faible du groupe, mais c'est loin d'être une merde. Un album de transition, avec l'arrivée du groove, des touches funk et des refrains mélodiques. Quelques compos ratées tirent malheureusement l'album vers le bas (Confused...), mais y a de très bonnes choses ("Open Up", "Shores of Sin").

4. Vos doutes ou vos inquiétudes à propos de leur changement de line-up et du dernier album. Est-ce que le groupe a raison de continuer sous le même nom alors que seuls 2 des membres du line-up originel sont toujours présents ? Le groupe arrivera-t-il à se renouveler sur la longueur ?

J'en sais trop rien. Je ne sais pas trop quel était le rôle des uns et des autres dans le processus de composition, donc je ne peux pas trop m'avancer. Quoi qu'il en soit, le nouvel album est bon.

5. Un best of de 15 titres ?

Par ordre chronologique :

1- Voracious Soul
2- Open Up
3- Shores of Sin
4- Veil of Deceiption
5- The Organisation
6- Ex-TC
7- Disturbing the Peace
8- No
9- Land of Blood
10- Words to the Wise
11- Lord of Hate
12- Soulless
13- Claws in so Deep
14- Truce
15- Opponents at Side


14 Sep 2010 12:56
Profil Site Internet
Long Distance Runner
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mar 2004 13:10
Messages: 4147
Localisation: Rouen
Répondre en citant le message
Message 
1. Où situez-vous Death Angel dans un "classement Thrash" ? Ténors du genre ? Bon outsider ? Putain de groupe dont on ne parle pas assez ? Trouvez vous que le groupe se
démarque de la scène Thrash de l'époque ? Si oui, sur quels points ?

Un bon outsider qui a réussi son come-back avec brio, là où à peu près tous les autres groupes de thrash "cultes" se sont vautrés.
Je n'ai pas connu le groupe "à l'époque", je ne l'ai découvert qu'avec Art of Dying qui m'a collé une bonne baffe.


2. Points Forts ?
Une certaine variété (pour du thrash en tout cas) à partir de Act III.
La voix d'Osegueda.

Points faibles ?
Pour la première partie de leur carrière, il n'y a vraiment que leur dernier album qui sorte vraiment du lot, même si Ultra-Violence est un super album, il manque de personalité par rapport à ce qu'il feront pas la suite. Ce n'est vraiment qu'à partir d'Art of Dying qu'ils ont été capables de confirmer s'ils étaient capable de renouveler l'"exploit" ou s'ils étaient un groupe d'un album (en même temps je ne connais pas du tout, même de nom, the Organization).

3. Vos réactions par rapport à la reformation ? Bon retour aux affaires ou CDLM par rapport à ActIII ? Votre période préférée ? Comment classeriez vous les disques de Death Angel ?
Pour la reformation, je n'ai quasiment parlé que de ça.

Pour les albums :
1 - Art of Dying : ouais, je suis un guedin, je le met devant Act III. Parce que c'est celui qui m'a fait découvrir le goupe en premier lieu, et parce qu'il commence en force avec 4 titres imparables, qu'il se diversifie bien et qu'il n'a pas de vrai point faible.
2 - Act III : évidemment.
3 - Killing Season : plus bourrin, moins varié, mais toujours de qualité et ils confirment leur talent, donc c'est toujours ça.
4 - The Ultra-Violence : un album de thrash qui défouraille, au dela d'un certain manque de personalité, je lui trouve des longueurs, sur Thrashers, et surtout sur le morceau titre, instru, de 10 minutes. À croire qu'ils ont inspiré Metallica.
5 - Frolic through the park : un album frustrant, pas mauvais, avec de bons morceaux, mais au final trop de morceaux quelconques, et l'album est trop long pour ce qu'il est bien, ce qui fait que je ne l'écoute que rarement.
6 - B-Sides & Rarities : un dique sorti avec le "coffret" Archives & Artefacts, qui contient des démos de rebuts de Ultra Violence et Frolic. À chier par terre.

4. Vos doutes ou vos inquiétudes à propos de leur changement de line-up et du dernier album. Est-ce que le groupe a raison de continuer sous le même nom alors que seuls 2 des membres du line-up originel sont toujours présents ? Le groupe arrivera-t-il à se renouveler sur la longueur ?
Inquiétude limitée quand même, Cavestany compose quasiment tout depuis le début, la voix d'Osegueda (qui n'est pas membre du line-up d'origine, d'ailleurs) apporte toujours au groupe et le deuxième guitariste a fait ses preuves. Je n'ai pas écouté tant que ça pour le dernier album, mais il ne m'a pas laissé une flagrante impression de DLMisme en tout cas .

5. Un best of de 15 titres ?
1 - Evil Priest
2 - Kill As One
3 - Stop
4 - Veil Of Deception
5 - A Room With a View
6 - Stagnant
7 - EX-TC
8 - Thrown To The Wolves
9 - 5 Steps Of Freedom
10 - Thicker Than Blood
11 - The Devil Incarnate
12 - No
13 - Word To The Wise
14 - Lord Of Hate
15 - Soulless

(et en bonus track, leur reprise de Trapped Under Ice que je trouve halluçinante par rapport à l'originale)

Je ne met rien de Relentless, pas parce qu'il pue, mais parce que je ne l'ai pas assez écouté et que j'avais déjà plein de titres.

_________________
L'art de la citation est l'art de ceux qui ne savent pas réfléchir par eux-même.

Voltaire


14 Sep 2010 20:51
Profil
Skeleton In The Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Aoû 2006 22:56
Messages: 9663
Localisation: Au fond à gauche
Répondre en citant le message
Message 
Je ne connaissais pas la reprise de "Trapped under ice". Je ne vois pas en quoi elle est hallucinante : c'est du note à note. Elle est convaincante ceci dit, dans le sens où ça avoine comme l'originale et que vocalement ça tient la route.

Pour se faire une idée : http://www.youtube.com/watch?v=Oyu8JN_T9zg (C'est juste audio).

_________________
If we keep our pride / Though paradise is lost / We will pay the price / But we will not count the cost.
Inoxydable - Blog hard // punk // rock


14 Sep 2010 21:25
Profil Site Internet
Long Distance Runner
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mar 2004 13:10
Messages: 4147
Localisation: Rouen
Répondre en citant le message
Message 
Elle est hallucinante parce que, malgré l'absence de gros changement dans le morceau (justement) j'ai trouvé ça super bien rendu alors que j'avais toujours trouvé le morceau originale moyenne.

_________________
L'art de la citation est l'art de ceux qui ne savent pas réfléchir par eux-même.

Voltaire


14 Sep 2010 22:45
Profil
Long Distance Runner
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Mar 2004 11:14
Messages: 4006
Localisation: près de paname city
Répondre en citant le message
Message 
1. Où situez-vous Death Angel dans un "classement Thrash" ? Ténors du genre ? Bon outsider ? Putain de groupe dont on ne parle pas assez ? Trouvez vous que le groupe se démarque de la scène Thrash de l'époque ? Si oui, sur quels points ?

Pour ma part j'ai re-découvert le groupe avec la sortie de The Art Of Dying et avais ignoré les sorties suivant The Ultra Violence, découvert alors que je n'étais pas trop porté sur le Thrash à l'époque (oui j'suis parfois un peu lent à la détente niveau "nouveaux styles"). C'est un outsider car ils n'ont jamais été au devant de la scène et puis ils ont disparu durant une longue période et leur orientation musicale purement thrash au début s'est édulcorée sur les deux albums suivants qui sont, pour moi, moins percutant si l'on parle en terme "thrash", il est arrivé la même chose à Mordred par exemple.

2. Points Forts ? Points faibles ? voir ci dessus pour les points faibles, les points forts sont les albums sortis depuis leur retour et leur envie de s'éclater, même s'ils faut pour cela ne plus avoir l'ensemble du line up d'origine, tant que l'esprit est là, le groupe tiendra


3. Vos réactions par rapport à la reformation ? Bon retour aux affaires ou CDLM par rapport à ActIII ? Votre période préférée ? Comment classeriez vous les disques de Death Angel ?

Retour réussi, de mon point de vue, avec un album que j'adore. Par rapport a Act III, pour moi, c'est plus le même style et je préfère largement TAOD à Act III. Classer les albums, euh bah, TAOD, TUV, KS, FTTP, A3, pour le moment car je n'ai pas encore écouté le dernier, juste un titre qui m'a mis l'eau à la bouche.

4. Vos doutes ou vos inquiétudes à propos de leur changement de line-up et du dernier album. Est-ce que le groupe a raison de continuer sous le même nom alors que seuls 2 des membres du line-up originel sont toujours présents ? Le groupe arrivera-t-il à se renouveler sur la longueur ?

Ils ont survécu au départ d'un des gratteux du line up originel, et je pense qu'ils tiendront le coup avec la nouvelle section rythmique, ça apporte du sang neuf et ils gardent, pour le moment, le style de leur retour (et de leur début), donc rien a voir avec l'orientation musicale de The Organization.

5. Un best of de 15 titres ?

Euh pas maintenant j'suis pas at home !

_________________
"qu'est ce qu'il nous emmerdait avec l'autre là, un gros qu'avait un nom d'eau gazeuse ....."


15 Sep 2010 8:42
Profil
Prêtre de Judas
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Nov 2008 13:57
Messages: 993
Répondre en citant le message
Message 
Bon ben voilà : à cause de vous (et parce que j'avais déjà mis mes oreilles dessus), j'ai commandé Act III.


15 Sep 2010 10:32
Profil
Crimson Idol
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Sep 2008 18:53
Messages: 2866
Répondre en citant le message
Message 
Bon je ne répond pas directement au sondage car je ne connais qu'un disque de Death Angel, c'est Act III. Je peux juste dire que je les considère comme le haut du panier, sorti du Big Four. J'adore ActIII, je pense me pencher sur d'autres (ce que j'ai entendu sur Art of Dying m'a plus, peut-être aussi Killing Season). En tout cas, joli travail de LTF.

_________________
His hope was to remind the world that fairness, justice, and freedom are more than words, they are perspectives.


15 Sep 2010 10:50
Profil
Skeleton In The Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Aoû 2006 22:56
Messages: 9663
Localisation: Au fond à gauche
Répondre en citant le message
Message 
J'ai vu Act III à 2,50 € sur Amazon en plus. Ça fait l'album à 5 euros avec le port Marketplace.

LTF a écrit:
VParfois j’ai du mal à piger les vieux hardos. Ceux qui ont connu et vécu la fameuse grande époque des années 80. Il est assez amusant d’observer que les gardiens du temple flinguent souvent le death, le black ou le neo metal pour leurs absences de mélodies et leur côté bourrin mais curieusement je n’ai jamais ressenti de ce type de ce type pour le thrash, style vite adopté par les mecs de l’époque.

Je reviens sur ce passage. J'ai compris ce qui me chiffonnait. C'est que c'est faux.
La guerre faisait rage entre les fans de glam et thrashers (puisqu'il y a des collectionneurs de vieillerie ici, je vous renvoie au courrier des lecteurs de HRM, qui, tous les mois, mettaient en présence les deux camps. Si le hardos moyen suivait les gros (Metallica, Anthrax, Megadeth, Flotsam…), il existait des hardos spécialisé thrash, comme il en existe actuellement qui n'écoutent que (ou majoritairement) du black ou du death. Parce qu'il y a une différence entre les groupes que j'ai cités qui ont tous une facette sophistiquée / mélodique et Exodus, Kreator, Sodom…
Bref, c'était pas mieux avant.

_________________
If we keep our pride / Though paradise is lost / We will pay the price / But we will not count the cost.
Inoxydable - Blog hard // punk // rock


15 Sep 2010 10:54
Profil Site Internet
Prêtre de Judas
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Sep 2009 15:19
Messages: 671
Répondre en citant le message
Message 
Pour les impatients, moyennant quelques euros supplémentaires, la FNAC vend "Act III" à 7€ et "Killing Season" à 8€.


15 Sep 2010 11:06
Profil
Barde
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Mai 2010 12:26
Messages: 79
Répondre en citant le message
Message 
Je vais me mettre un peu a écouter :D je vous dirais mon avis après ;)

_________________
stay heavy ! I wanna rock hymne du hellfest 2010 !!


15 Sep 2010 13:04
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 66 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by STSoftware for PTF.
Traduction par: phpBB-fr.com