Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 19 Juil 2018 16:18



Répondre au sujet  [ 81 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
 Votre parcours et vécu musical 
Auteur Message
Long Distance Runner
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Mai 2004 22:27
Messages: 4420
Localisation: Paris
Répondre en citant le message
Message 
Je "plussoie" quand même la compil de Chocobox.
A l'époque j'connaissais que Maiden et les classiques du Hard (AC/DC, Deep Purple, Scorpions, Led Zep, etc).
Grâce à cette compil (enfin plutot le volume 1 moi) que j'avais achetée un peu comme ça "pour voir", j'ai découvert Black Sabbath, Judas Priest, Saxon, Accept, Megadeth, Manowar, Stratovarius...
Plein de groupe auxquels je me suis intéressé plus en détail par la suite.

_________________
Ma page Last.fm
Ma page RYM


30 Juil 2009 19:08
Profil
Creature de la Nuit
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Avr 2005 11:35
Messages: 597
Localisation: dans le buisson
Répondre en citant le message
Message 
don't forget le cd bonus spécial heavy français 80s avec sortilège, warning, titan, adx, titan, blaspheme, ... bien avant le revival de ces groupes sur internet

(Sortilège - Délire d'un fou <3)


30 Juil 2009 19:42
Profil
Crimson Idol
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Sep 2008 18:53
Messages: 2866
Répondre en citant le message
Message 
Je sais pas si le hard français est la branche la plus apte à parler à un mec de 13 ans. Je dis ça sans ironie, hein, je connais presque pas.

_________________
His hope was to remind the world that fairness, justice, and freedom are more than words, they are perspectives.


30 Juil 2009 19:53
Profil
Creature de la Nuit
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Avr 2005 11:35
Messages: 597
Localisation: dans le buisson
Répondre en citant le message
Message 
j'avais 13 ans qu'on ma môman m'a offert le cd ;)
Bon j'avoue que le côté très old-school heavy metal à l'ancienne avec cris de tapettes & co peut choquer.

A part ça je pense qu'il faudrait lui montrer des lives, histoire de l'impressionner, lui donner un léger sentiment de "brothers of metal". A son âge je me mettais à Maiden. Et on ne m'a rien apporté sur un plateau, j'allais piocher à la médiathèque.


30 Juil 2009 21:18
Profil
Creature de la Nuit
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Juin 2004 16:25
Messages: 615
Répondre en citant le message
Message 
Je lui ai finalement donné deux cds de 14 titres chacun. Si ça lui plait je lui enverrai d'autres morceaux par internet (je le vois une fois par an, il vit au Guatemala. J'espère qu'il ne portera pas de tshirts Slayer quand je le reverrai :D )

J'avais écouté une ou deux fois les compils Heavy Metal Masters chez un pote, mais je ne les ai jamais possédé. J'aurais bien aimé.


01 Aoû 2009 9:55
Profil
Soundchaser
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 11 Mar 2009 13:41
Messages: 493
Localisation: C.H.U. De ROuen
Répondre en citant le message
Message 
1) La première fois, c'était comment?
a) Musique en général : Depuis combien d'années est-ce que vous vous intéressez réellement à la musique? Ecoutiez-vous déjà d'autres genres de musiques avant de vous mettre au metal? Lesquels?


Je n'écoutais vraiment pas grand chose avant de tomber dans la marmite metal, à 14 ans. J'écoutais la radio que mettais mes parents, RTL2, mais sans vraiment m'y intéresser. Je joue du piano depuis l'age de 8 ans, mais au fur et à mesure des années, je me désintéresse de cet instrument. Donc moi et la musique c'est pas vraiment ça.
Toutefois, je notte déjà un gout pour des sonorités légèrement plus hard (Zombie de Cranberries, Nirvana, Toto...)

b) Metal : Quand avez-vous découvert le metal? Avec quel(s) album(s)? Dans quelles circonstances (influence des parents, des amis, hasard...)? A partir de quel moment êtes-vous réellement "tombés dans la marmite", vous êtes vous réellement passionnés pour le metal?

En classe de 4ème, nous avons fait un échange avec des correspondantes anglaises. Ma correspondante m'écrit des lettres, et ma parle de ses gouts pour AC/DC, Guns N Roses et Metallica. Je ne connais que ces groupes de nom mais je ne m'y intéresse pas encore. Pourtant, en Angleterre, quand je l'entends jouer de la guitare, je tombe sous le charme de la distortion. En rentrant en France, mon père me propose d'aller au grenier écouter ses vieux vyniles de hard. Je tombe sur Highway To Hell de AC/DC. 3 accords résonnent et c'est le coup de foudre immédiat. Pendant 2 ans, je n'écoute que ses vyniles et K7 de Led Zeppelin, Scorpions, Deep Purple, Def Leppard... dans le grenier, avant d'aller au collège, puis aussitot revenu le soir j'y retourne. Ce n'est que quand j'ai eu Internet que j'ai découvert d'autres groupes et tous les styles de metal. Et depuis je passe mon temps dans cette passion pour la musique, en ayant pas oublier d'acheter guitare et ampli pour reprendre la pratique d'un instrument.

2) Votre parcours musical
Cette question est assez ouverte, et a pour but de retracer votre "évolution musicale". Quelques pistes : chronologie des groupes/styles que vous avez découverts (metal ou autre)? A quel rythme faites-vous des découvertes depuis que vous intéressez à la musique? Comment vos goûts ont-ils évolué? Avez-vous fini par vous lasser de choses que vous adoriez auparavant? A l'inverse, y a-t-il des choses que vous ne pouviez pas encadrer au départ et auxquelles vous avez fini par accrocher?


Débuter par le hard/heavy made in 70's, avec AC/DC (Highway To Hell), puis Deep Purple (Made In Japan), Def Leppard (High N Dry), Led Zeppelin (IV), Scorpions (World Wide Live), Blackfoot (Marauder), Kiss (Dynasty), Uriah Heep (Very Eavy Very Umble). J'ai tourné avec ces disques pendant bien 2 ans, et aujourd'hui quand je les réécoute, je suis toujours sous leur charme.
Avec Internet, j'ai découvert d'un coup une masse de genres et de groupes, bien trop vite. Du coup j'ai arrêté mon téléchargement sauvage, et j'ai commencé une collection de disque qui se remplit assez bien.
Je me suis ouvert au metal extrème par l'intermédiaire de Children Of Bodom. Mon dernier rempart face au black metal est tombé avec Cradle Of Filth et Satyricon.

Au final je suis fier de mon parcours initiatique que j'ai fait tout seul, car j'étais le seul dans ma classe à m'intéresser au metal. Et cela m'a permis de pouvoir m'intéresser à toute la sphère metal.

3) Votre passion métallique
Cette question a pour but de connaître l'évolution de votre passion pour le metal. Vous sentez-vous passionné de musique en général? De metal en particulier? Comment cette passion a-t-elle évolué? S'est-elle émoussée avec le temps? Avez-vous connu des périodes de lassitude métallique, pendant lesquelles vous n'aviez plus envie d'écouter du metal?


Je suis un passioné clairement de metal. Le reste ne m'intéresse que bien peu. On dit que je suis fermé d'esprit, mais je n'en ai que faire, je suis encore loin d'avoir fait le tour du metal. Et je ne m'en lasse que très rarement. La seule chose étrange, j'ai constaté que dans une année, j'ai des périodes heavy, puis des périodes death, black, doom, prog,... en alternance. Surement ce qui fait que je conserve toujours un intérêt.

4) La scène metal et vous
Comment jugiez-vous la scène metal à chaque époque de votre parcours musical? Avez-vous connu des périodes de disette métallique, au cours desquelles aucune nouveauté ne vous intéressait? Des périodes particulièrement fastueuses?


Je m'intéresse très peu au metal actuel, je préfère de loin les décennies 70's, 80's, et les 90's pour le metal extrème. Aujourd'hui, seules quelques rares nouveautés m'interpellent. Mais je suis plutot pessimiste, et je trouve que la qualité des sorties metalliques est très faible en ce moment. Beaucoup de redite, peu de nouveaux groupes à la personnalité particulière qui se dégagent,...


02 Aoû 2009 11:04
Profil
Soundchaser

Inscription: 15 Jan 2005 6:22
Messages: 266
Répondre en citant le message
Message 
theshaman a écrit:
A la suite de la longue discussion sur le topic "vous pensez quoi de ce que vous écoutez en ce moment?", j'ai pensé à créer un petit sondage pour connaître un peu le parcours musical de chacun.

1) La première fois, c'était comment?
a) Musique en général : Depuis combien d'années est-ce que vous vous intéressez réellement à la musique? Ecoutiez-vous déjà d'autres genres de musiques avant de vous mettre au metal? Lesquels?


J'ai commencé à écouter autre chose que plus ou moins tout ce qui passait à la radio vers 7-8 ans je dirais, mon premier chanteur préféré, à ma connaissance, a été Johnny Clegg, je sais pas pourquoi, mais mon vrai gros premier choc musical, plus ou moins dans la même période a été Pink Floyd, qui a été en gros mon tremplin vers le Metal (à la recherche de la guitare ultime lol) :)

A cette période, j'étais plus ou moins un autiste pinkfloydien...

Citation:
b) Metal : Quand avez-vous découvert le metal? Avec quel(s) album(s)? Dans quelles circonstances (influence des parents, des amis, hasard...)? A partir de quel moment êtes-vous réellement "tombés dans la marmite", vous êtes vous réellement passionnés pour le metal?


Pour faire court, je dirais que les albums qui m'ont fait entrer dedans ont été Number of the Beast et Somewhere In Time de Maiden, j'était chez un copain qui était aussi fan de Pink Floyd, et parmi ses cassettes, j'ai remarqué les pochettes, ça m'a donné envie de voir ce qu'il y avait dedans, j'avais quoi, 10 ans lol

Dans la foulée, peu de temps après, un de mes voisins de palier m'a refilé sa cassette de Seventh Son, qu'il avait acheté pour la pochette, mais il a pas aimé, je crois qu'à ce moment, je suis devenu officiellement un "hardos", j'écoutais plus que ça et Pink Floyd lol

Citation:
2) Votre parcours musical
Cette question est assez ouverte, et a pour but de retracer votre "évolution musicale". Quelques pistes : chronologie des groupes/styles que vous avez découverts (metal ou autre)?


Pendant un petit moment, j'ai pas vraiment connu autre chose que Maiden, je savais pas où chercher à vrai dire, et Maiden m'apportait exactement ce que j'aimais à cette époque, aussi bien musicalement que dans la thématique (7th son correspondait en plus à une période où j'aimais bien les trucs mystique, la fantasy, l'occultisme, c'était l'âge d'or des livres dont vous êtes le héros lol) :)

J'ai commencé à creuser un peu plus quand j'ai pu connaitre des gens qui écoutaient aussi du Metal, et à l'époque y avait MTV aussi, j'ai découvert Metallica, AC/DC, puis d'autres trucs un peu plus tard, Helloween, Wasp...

J'allais pas très vite, car je cherchais pas forcément à tout connaitre, si je tombais sur un groupe qui m'apportait exactement ce que j'aimais, je cherchais pas vraiment ailleurs, pendant longtemps, Maiden a été ce groupe lol

Citation:
A quel rythme faites-vous des découvertes depuis que vous intéressez à la musique?


Comme je viens de dire, j'avance assez lentement car je suis comme un "koala musical", y a pas 36 trucs qui me font triper dans le Metal, je suis pas spécialement diversifié, et, surtout, quand je me fixe sur un genre, je me contente souvent des "leaders" parce que j'ai tendance à trouver que les groupes qui s'en inspirent font pareil en moins classe lol

Citation:
Comment vos goûts ont-ils évolué?


Je ne vois qu'une seule évolution majeure dans mon goût, c'est que je suis aujourd'hui capable d'apprécier des trucs "rétro" que j'aurais probablement pas aimé étant ado, comme le Sab' et le Priest des 70's, les débuts de Mercyful Fate, voire même le ManOwaR d'avant Kings Of Metal, ayant découvert le genre avec des albums "modernes", au son léché, rapides, puissants etc, j'aurais difficilement apprécié de revenir en arrière, à des trucs moins "carrés"... pour schématiser, avan j'étais plus Painkiller que Sad Wings, maintenant, c'est presque l'inverse lol

Citation:
Avez-vous fini par vous lasser de choses que vous adoriez auparavant?


Non, c'est même l'inverse, je peux tenir 10 ans en écoutant en boucle moins de 10 albums, et, au contraire, je zappe très vite un groupe qui "s'écarte" du droit chemin lol

Par exemple, autant Maiden a été comme une deuxième maman pour moi, autant tout ce qui est sorti après X-Factor ne m'intéresse pas (pour être gentil lol), si je veux écouter du Maiden, je sors soit le premier album, soit X-Factor en général...

Citation:
A l'inverse, y a-t-il des choses que vous ne pouviez pas encadrer au départ et auxquelles vous avez fini par accrocher?


Pas vraiment, hormis le fait que j'ai pu m'habituer au style rétro de certains groupes, mais en général, ce sont des groupes dont j'appréciais déjà les productions plus actuelles...

Citation:
3) Votre passion métallique
Cette question a pour but de connaître l'évolution de votre passion pour le metal. Vous sentez-vous passionné de musique en général? De metal en particulier?


J'écoute du Metal à 90%, et Pink Floyd à 9%, le 1% qui reste se réparti entre le classique, le vieux Queen, des trucs comme ça lol

Citation:
Comment cette passion a-t-elle évolué? S'est-elle émoussée avec le temps? Avez-vous connu des périodes de lassitude métallique, pendant lesquelles vous n'aviez plus envie d'écouter du metal?


Ma passion est toujours la même, mais elle reste figée, j'aime surtout certains période de certains groupes, ou des période d'effervescence (comme la seconde moitié des 90's, avec l'émergence des Angra, Rhapsody etc, le retour d'anciens comme Mercyful Fate ou ManOwaR), ma passion pour la musique ne s'émousse pas, mais mon intérêt pour la scène oui...

Je dois pas écouter, ni même être intéressé par un groupe ayant moins de 15 ans d'existence, avec le revival des 90's, j'ai cru que c'était reparti comme en 40, genre la NWOBHM, mais finalement, beaucoup de groupes phares du moment ont eu du mal à passer le cap du 3ème album (split, redondance etc), et les "nouveaux venus" qui leur ont succédé me laissaient de marbre (tous les Nightwish, Edguy, Sonata Arctica, Children Of Bodom etc)...

Citation:
4) La scène metal et vous
Comment jugiez-vous la scène metal à chaque époque de votre parcours musical?


A part le petit passage à vide du début des 90's, ça allait, de toute façon, j'écoutais toujours des vieux trucs, donc, déclin ou pas, pour moi, ça changeait pas, j'avais suffisamment de quoi faire :)

Citation:
Avez-vous connu des périodes de disette métallique, au cours desquelles aucune nouveauté ne vous intéressait?


J'aurais tendance à dire que je suis dedans depuis presque 10 ans maintenant, les nouveaux trucs ne m'intéressent pas, certains "vieux" s'épuisent (ManOwaR, Maiden), et quasiment tout ce que j'ai découvert durant cette décennie, c'est des vieux trucs que j'avais pas capté avant lol

Le pire, c'est que c'est même pas une question de qualité, ce qui se fait maintenant n'est pas mauvais, mais j'ai un peu l'impression que le Metal d'aujourd'hui, ça manque de tripes, enfin, à l'oreille, ont fait peut-être pas la différence, mais moi je fais assez vite la différence entre une musique joué par des "fils à papa" qui font ça dans leur temps libre, et une musique jouée par des types qui mangent pas si ça se vend pas lol

Enfin je sais pas, le Metal d'avant, ça sentait la rue, les taverne (les cavernes ? lol), y avait un côté "jungle urbaine" qu'on trouve pas aujourd'hui, des ambiances très particulières, avec des albums qui avaient une sonorité bizarre (les 2 premiers Maiden, les 2 premiers Mercyful Fate), y avait comme un truc d'irréel...

Avant, le Metal sonnait vraiment comme une musique jouée par des "mecs", même s'ils pouvaient avoir l'air de minots (cf les premières photos de Maiden), aujourd'hui, j'ai toujours l'impression que c'est des ados sur le tard qui jouent, ça peut être techniquement parfait, très bien produit, mais voilà, je sens pas la flamme...

Citation:
Des périodes particulièrement fastueuses?


Je dirais entre 96 et 99, où le Metal avec de vrais gratteux et de vrais chanteurs n'était plus qque chose de honteux (après qques années où il était plutôt bon ton de dire qu'on écoutait Pantera ou Machine Head lol), l'explosion du speed sympho, le Metal extrême qui devenait enfin écoutable, le retour de vieilles gloires comme ManOwaR ou Mercyful Fate, le label CNR (puis plus tard NTS) qui distribuait la plupart des tueries de l'époque, le fan-club de ManOwaR ("Defenders") dont je faisais partie...

Bref, y avait vraiment une effervescence, on avait l'impression qu'ils se passait qque chose :)


21 Déc 2009 0:38
Profil
Long Distance Runner
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Mar 2004 19:22
Messages: 3529
Localisation: Toulouse
Répondre en citant le message
Message 
Citation:
Je dirais entre 96 et 99, où le Metal avec de vrais gratteux et de vrais chanteurs n'était plus qque chose de honteux (après qques années où il était plutôt bon ton de dire qu'on écoutait Pantera ou Machine Head


Et pour cause : ce sont deux très bons groupes qui ont plus marqué la scène metal que n'importe quel groupe revival sympho.
De même pour le néo de manière générale.


21 Déc 2009 12:51
Profil
Skeleton In The Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mar 2004 23:12
Messages: 8803
Localisation: Savigny sur orge (91)
Répondre en citant le message
Message 
Pour Pantera je veux bien, un groupe qui a su être excellent et novateur.

Par contre Machine Head, jamais trop compris le succés de ce groupe que je trouve plutôt chiant (quelques bon moment dans Burn my eyes mais il est beaucoup trop long) et pas novateur.


21 Déc 2009 13:41
Profil Site Internet
Long Distance Runner
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2004 11:13
Messages: 4602
Répondre en citant le message
Message 
Pff mauvaise langue, et Dragonforce, ils ont pas marqué la scène internationale??? :D

_________________
Chromatique.net, le webzine des musiques progressives, innovantes et inclassables

https://fr-fr.facebook.com/chromatique.net


21 Déc 2009 13:42
Profil Site Internet
Skeleton In The Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mar 2004 23:12
Messages: 8803
Localisation: Savigny sur orge (91)
Répondre en citant le message
Message 
Hum je vois pas le rapport.

Faut qu'on m'explique ce que Machine Head apporté à la scène metal, je ne maitrise pas trop le groupe (même si j'ai quand même écouté burn my eyes et the blackening, plus quelques titres, et même vu en concert, de loin).


21 Déc 2009 15:32
Profil Site Internet
Skeleton In The Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Avr 2004 14:18
Messages: 5056
Localisation: Atlantis
Répondre en citant le message
Message 
Machine Head c'est surtout des enfants de Fear Factory, ils leur ont reprit le coté industriel de la batterie et la diversité sonore au sein d'un meme titre.

J'aime bien, c'est bien foutu, j'en ecoute assez souvent mais je suis bien d'accord pour dire qu'ils n'ont rien inventé (à contrario de FF)


21 Déc 2009 16:05
Profil
Long Distance Runner
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Mar 2004 19:22
Messages: 3529
Localisation: Toulouse
Répondre en citant le message
Message 
Oui, je suis d'accord Machine Head reste un follower.


21 Déc 2009 17:14
Profil
Long Distance Runner
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mar 2004 14:14
Messages: 3288
Localisation: METZ
Répondre en citant le message
Message 
Cleymor a écrit:
Machine Head c'est surtout des enfants de Fear Factory, ils leur ont reprit le coté industriel de la batterie et la diversité sonore au sein d'un meme titre.

J'aime bien, c'est bien foutu, j'en ecoute assez souvent mais je suis bien d'accord pour dire qu'ils n'ont rien inventé (à contrario de FF)


C'est vrai que le paralléle avec FF n'est pas bête, je n'y avais pas pensé... pourtant j'ai un doute parce que Demanufacture, le deuxième album de FF, est sorti en 1995 (donc après le Burn my Eyes de Machine Head en 1994). Et j'ai doute sur l'impact et la popularité de Soul of a New Machine, le premier album de FF sortit en 1992. Surtout que cet album est encore très empreint de death metal. Je ne nie pas la possibilité de l'influence de FF sur Machine Head mais le fait est qu'en 1994, quand Burn my Eyes sort, il me semble que Fear Factory est encore un groupe obscure qui n'a pas marqué grand monde.

_________________
Quand les volcans d'Auvergne en eurent marre de cracher du feu, ils se mirent à vendre de l'eau minerale.

http://rateyourmusic.com/~monstermetal


21 Déc 2009 18:06
Profil
Ce mec a floodé, je l'ai vu !
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mar 2004 20:49
Messages: 22265
Localisation: Cambrai
Répondre en citant le message
Message 
Je me souviens qu'en interview, ça devait être vers 95-96, Flynn disait quand même clairement être scotché par les vocaux clairs et la puissance de Fear Factory, c'était dans un Hard Rock, je devrait fouiller je l'ai encore quelque part

_________________
It's the nexus of the crisis and the origin of storms


21 Déc 2009 18:09
Profil Site Internet
Skeleton In The Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Avr 2004 14:18
Messages: 5056
Localisation: Atlantis
Répondre en citant le message
Message 
Je me souviens qu'un titre de Soul of a New Machine etait sorti sur une compile de metal qu'on trouvait à l'epoque dans les mag specialisé. Ben je peux te dire que n'importe qui etant tombé dessus à l'epoque doit normalement s'en souvenir. Ultra novateur FF, ce son bien indus, des samples à tt va (ce que je n'avais personnellement jamais entendu) et une batterie qui rythme tt l'album.

Franchement je pense qd dans le petit milieu du metal à l'epoque ca a fait l'effet d'une belle bombe. Pour moi c'est sans aucun doute que MH a enchainé dans les rails de FF pour trouver son son.

Burn My Eyes a fait vachement de bruit à sa sortie mais je crois qd meme que la majorité des gens connaissaient deja FF à l'epoque.
Enfin je m'avance peut etre mais jusqu'à present ca me semblait etre une evidence. Peut etre que je me plante...


21 Déc 2009 18:16
Profil
Minstrel In The Gallery
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Nov 2009 15:00
Messages: 105
Localisation: Cambrai
Répondre en citant le message
Message 
Je ne vois pas trop le rapport entre FF et MH , le 1er pratique un death metal indus novateur pour l'époque et le second est un rejeton Thrash qui a su taper fort avec à un son énorme.

FF n'a pas marqué les foules avec "soul of a new machine" alors que Machine head a eu un soutient de la presse assez fort, on en parlait beaucoup plus que FF qui a eu son heure de gloire mais l'année d'après avec "Démanufacture".


22 Déc 2009 8:11
Profil
Skeleton In The Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Avr 2004 14:18
Messages: 5056
Localisation: Atlantis
Répondre en citant le message
Message 
a part le fait qu ils n'ont jamais nié s etre inspiré de FF je ne sais pas quoi te dire d autre.
Au passage t es pas obligé de faire le meme genre pour t influencer ou alors c est que je n ai rien compris á la musique et que MH aujourd hui ne fait pas un espece de neo symphonique à faux airs thrash.


22 Déc 2009 9:06
Profil
Prêtre de Judas
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Sep 2009 15:19
Messages: 671
Répondre en citant le message
Message 
1) La première fois, c'était comment?
a) Musique en général : Depuis combien d'années est-ce que vous vous intéressez réellement à la musique? Ecoutiez-vous déjà d'autres genres de musiques avant de vous mettre au metal? Lesquels?

C'est assez vague, mais mes premiers souvenirs musicaux sont Henri Salvador et ses chansons "enfantines". Ensuite, je me souviens notamment de Dutronc, Nino Ferrer, Bobby Lapointe.


b) Metal : Quand avez-vous découvert le metal? Avec quel(s) album(s)? Dans quelles circonstances (influence des parents, des amis, hasard...)? A partir de quel moment êtes-vous réellement "tombés dans la marmite", vous êtes vous réellement passionnés pour le metal?
J'ai découvert le Metal vers 12 ans avec "Piece Of Mind" d'IRON MAIDEN, un pote l'avait acheté dès sa sortie. Il m'a ensuite fait une cassette avec quelques titres de "Piece Of Mind", "Blackout" de SCORPIONS, "Wheels Of Steel" de SAXON et "Love Gun" de KISS. Une sacrée compil que j'ai écoutée en boucle jusqu'à l'usure. Inutile de vous dire que j'ai tanné mes parents pour avoir des cassettes vierges, puis mon pote pour qu'il m'enregistre les albums complets.


2) Votre parcours musical
Cette question est assez ouverte, et a pour but de retracer votre "évolution musicale". Quelques pistes : chronologie des groupes/styles que vous avez découverts (metal ou autre)? A quel rythme faites-vous des découvertes depuis que vous intéressez à la musique? Comment vos goûts ont-ils évolué? Avez-vous fini par vous lasser de choses que vous adoriez auparavant? A l'inverse, y a-t-il des choses que vous ne pouviez pas encadrer au départ et auxquelles vous avez fini par accrocher?

3) Votre passion métallique
Cette question a pour but de connaître l'évolution de votre passion pour le metal. Vous sentez-vous passionné de musique en général? De metal en particulier? Comment cette passion a-t-elle évolué? S'est-elle émoussée avec le temps? Avez-vous connu des périodes de lassitude métallique, pendant lesquelles vous n'aviez plus envie d'écouter du metal?

4) La scène metal et vous
Comment jugiez-vous la scène metal à chaque époque de votre parcours musical? Avez-vous connu des périodes de disette métallique, au cours desquelles aucune nouveauté ne vous intéressait? Des périodes particulièrement fastueuses?

Les années 80 m'ont forcément plus marqué que la suite. Outre les monstres évoqués plus haut, j'ai découvert, AC/DC, ACCEPT, BON JOVI, DEEP PURPLE, DOKKEN, GUNS N' ROSES, HELLOWEEN, JUDAS PRIEST, LED ZEP, MEGADETH, METALLICA, MÖTLEY CRÜE, VAN HALEN, WASP, etc. Ceci dit découvrir tout ceci dans le contexte de l'époque était un vrai parcours du combattant, j'ai en effet grandi dans une ville d'à peine 20.000 habitants au fin fond de la Bourgogne, où se battaient un Prisunic et un disquaire pratiquant des tarifs prohibitifs.
J'ai commencé à lever le pied au fur et à mesure des années 90, mes monstres sacrés rentrant dans le rang, je me suis petit à petit éloigné de mes classiques, écoutant plus du Fusion genre DAN REED NETWORD, FAITH NO MORE, LIVING COLOUR, RATM, RHCP, ou du Grunge : ALICE IN CHAINS, MOTHER LOVE BONE, PEARL JAM et surtout SOUNDGARDEN.
Fin des années 90 et débuts des années 2000, je n'écoutais quasiment plus de Metal, et finalement très peu de musique tout court. Bon, je collectionnais bien les MEGADETH, mais sans vraiment les écouter.

Je suis revenu vers le Metal en 2006, j'ai d'abord commencé par acheter des albums sortis depuis la fin des années 90, histoire de rattraper le temps perdu... sauf que je préfère quand même les 80's.

Au final, mes genres Metal préférés demeurent les mêmes, à savoir le Hard US, le Heavy Metal et le thrash façon METALLICA (les 3 premiers) ou DEATH ANGEL.
Je m'intéresse depuis peu au Metal Progressif, préférant le côté FM de CIRCUS MAXIMUS et THRESHOLD, le clair/obscur d'OPETH au Prog trop démonstratif dans lequel DREAM THEATER plonge trop souvent. Ceci dit j'écoute DREAM THEATER, mais à petite dose.

Je n'accroche pas trop au symphonique, aux groupes à voix féminines ou encore au Black Metal, pour ce dernier, je ne comprends pas le style.

En dehors du Metal, j'ai écouté les BEATLES, BERURIER NOIR, BOWIE, CYPRESS HILL, THE DOORS, FATBOY SLIM, NOIR DESIR, RENAUD (jusqu'à "Mistral Gagnant"), TELEPHONE, TOTO...


22 Déc 2009 11:27
Profil
Buveur d'Eau
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 21 Déc 2009 15:06
Messages: 27
Localisation: 13
Répondre en citant le message
Message 
1) La première fois, c'était comment?
a) Musique en général : Depuis combien d'années est-ce que vous vous intéressez réellement à la musique? Ecoutiez-vous déjà d'autres genres de musiques avant de vous mettre au metal? Lesquels?
b) Metal : Quand avez-vous découvert le metal? Avec quel(s) album(s)? Dans quelles circonstances (influence des parents, des amis, hasard...)? A partir de quel moment êtes-vous réellement "tombés dans la marmite", vous êtes vous réellement passionnés pour le metal?
2) Votre parcours musical
Cette question est assez ouverte, et a pour but de retracer votre "évolution musicale". Quelques pistes : chronologie des groupes/styles que vous avez découverts (metal ou autre)? A quel rythme faites-vous des découvertes depuis que vous intéressez à la musique? Comment vos goûts ont-ils évolué? Avez-vous fini par vous lasser de choses que vous adoriez auparavant? A l'inverse, y a-t-il des choses que vous ne pouviez pas encadrer au départ et auxquelles vous avez fini par accrocher?



Pour faire simple, une chronologie avec l’apparition des groupes me semble le plus adapté , ça répond aux trois questions du coup.


bain musical années 1970: je suis née au milieu de deux couples: mes parents et leur meilleurs amis; à eux tous ils m'ont fait grandir les 10 première années de ma vie entre: pour mon papa : Elvis Presley, Jerry Lee Lewis, Otis Redding , Tom Jones, Eddy Mitchel…. Ma maman : David Bowie, les Stooges, les Rollings stones, et mon beatnick d’oncle : Brel, Brassens, Hubert Felix Thiefaine, les Doors, Simon and Garfunkel, Hendrix, Dylan, Joplin, Led Zep …


identité : forcement dans les années 80 il a fallu que je trouve ma propre voix musicale, là j’ai rencontré la new wawe, avec le pire et le meilleur, et dépeche Mode, alors eux je les ai jamais plus quittés, jusqu’à les avoir dans la peau ! Mais aussi : Yazoo, Alphaville, Gary Numan, Soft Cell, Propaganda, visage, ultravox, spandau ballet ( si, si) OMD, les pets shop boys… enfin vous voyez !

c’est là que j’ai acheté moi-même mes premiers disques, eu mon premier baladeur, fait mes propres choix, musicaux et vestimentaires (et capillaires !)

collège : ma vie musicale a toujours été dépendante de mes rencontres, ado je prenais le bus avec deux gothiques, il a fallu que je leur parle, quelques mois plus tard, j’étais tombée dedans à fond : Joy Division, Bauhaus, Virgin Prunes, Christian Death, Sister of Mercy, Cure, Siouxie , the Mission, les Fields…
lycée : au bout de quelques semaines, toutes les dégaines « déviantes » c’était reconnues et apprivoisées, un groupe de pote encore d’actualité quelques 20 ans plus tard est venu élargir mon univers une fois de plus .
« je t’aime donc je veux savoir ce que tu aimes et j’y trouve mon compte, pas toujours mais parfois «


lycée : au bout de quelques semaines, toutes les dégaines « déviantes » c’était reconnues et apprivoisées, un groupe de pote encore d’actualité quelques 20 ans plus tard est venu élargir mon univers une fois de plus :


j’ai ainsi connu mes premiers émois avec les métal plus classique : Metallicca m’a plus immédiatement, mais encore Aerosmith, les guns, Mötley Crüe, AC/DC… bon jovi, (mais ça c’était que pour mes hormones !! ) ou les Quireboys, Love and Hate, Lynyrd Skynyrd…

mais aussi, Nirvana, Pearl Jam, Soudgarden…. Ou encore, juste après Rage against the machine, faith no more, Red hot, fisbones….
et des tas de groupes qui me reviennent pas là sur le coup !
.

Et enfin, New Model Army, les levellers , les Pogues… et la musique Celte en général .


Fac : l’indus qui va m’éloigner des gens ici, avec une découverte qui a bouleversé ma vie et Nine Inch Nails…. Mais aussi Ministry, Front line assembly, skinny puppy, the young gods, Killing joke…. Toute la wax trax!
Plus tard, Manson, Oomph, KMFDM, fear Factory….


En prallèlle, Type o Négative, paradise lost…


Sortie de la vie d’étudiant : j’ai un peu perdu au bout de quelques années le reflex d’aller chercher les « nouveautés », assise sur mon beau tas de plein de trucs variés, je me suis un peu endormie quelques temps .
J’ai pondu, puis toujours en continuant d’aller voir mes vieux trucs, j’ai fini par rencontrer des plus jeunes qui m’ont remis en selle.


Pas de révolution musicale, je me suis pas mise au zook !

Mais en revanche quelques groupes que j’avais pas vu en leur temps et enfin le Stoner : ayant accroché aux Queens of the Stone Age, j’ai creusé pour voir ce qui pouvait en etre proche, et paf ! Kyuss, Brant Bjork, hermano… mais aussi Monster Magnet (il était temps !) et quelques autres.


Dans le même temps, faisant de temps en temps des festivals, je tombe raide amoureuse de TOOL en Italie. Et j’accroche à Muse.

En fait, j’ai jamais laissé tomber un groupe pour lequel j’ai eu un coup de cœur, j’accumule plutôt que je ne change, bien sûr je peux pas tout écouter et tout le temps, donc j’ai plutôt l’intime conviction que mes choix de pistes lues, sont le résultats de l’humeur du jour, de l’exacerbération ponctuelle de telle ou telle névrose…


Ayant quand même le choix dans les styles je peux bloquer 2 mois sur un truc et délaisser le reste, et y revenir aussi excitée que pur une première fois !

La plupart de mes découvertes ou ouvertures sont le résultats des gens que j’ai croisé dans ma vie, aimant partagé j’ai toujours voulu connaitre le pourquoi le comment des musiques qui faisait vibrer les gens que j’aime.

Je prends pas tout bien sûr, ais je vais creuser à chaque fois en me disant qu’autour d’un groupe, d’une chanson qui m’a plu, je vais certainement faire des découvertes sympas.

Il y a peu de trucs dans lesquels je rentre immédiatement, souvent j’ai besoin de plusieurs écoutes pour me sentir emporté, sauf une ou deux exceptions, c’est d’ailleurs pour ça que j’ai aimé pas mal de choses au travers de mes amis, parce qu’en les écoutant avec eux je finissait par y prendre gout, j’étais fauché ado, donc je risquait pas d’acheter des trucs au hasard… et le net n’existait pas !


3) Votre passion métallique


Cette question a pour but de connaître l'évolution de votre passion pour le metal. Vous sentez-vous passionné de musique en général? De metal en particulier? Comment cette passion a-t-elle évolué? S'est-elle émoussée avec le temps? Avez-vous connu des périodes de lassitude métallique, pendant lesquelles vous n'aviez plus envie d'écouter du metal?


Pour faire court, je m’estime pas passionnée par un genre musical plus que par un autre, tout fait partie de ma vie, c’est pour ça que je me disais pas forcement à me place parmi vous, en survolant les différents topics, je me suis rendue compte que je ne connais pas la plupart des groupes qui sont chroniqués ici… mais c’est bien ! Je vais m’instruire.


Le métal , mot que j’ai du mal à définir , fait partie intégrale de ma vie, en fait plus que le reste car 70 % des gens que je fréquente aujourd’hui sont soient d’anciens Hardos, soit toujours Hardos, et la majeure partie sont musiciens. Je sors dans les endroits où on se sent bien : la black dog à paris,le katabar, la maison hantée à Marseille, par exemple, donc des endroits où règne cette espèce d’ambiance dans laquelle j’aime évoluer, pas de prise de tête pour une barbe mal rasée, où je peux vomir sans qu’on appelle la DASS…


Non plaisanterie mise à part, au-delà, de la musique elle-même, je me sens bien dans l’état d’esprit, que je ne sais pas définir pour autant mais, je vis dans une petite ville très pouet pouet, où la french manucure est de rigueur où personne ne dit de gros mots ….
J’ai la 40n on attend de moi que je sois classique, dans le devoir, et tout ça m’étoufferai si je ne me retrouvais pas avec mes potes avec lesquels on a le même esprit que j’ose penser libre, la même tendance à l’alcoolisme….

C’est une espèce de plénitude… je sais pas si vos allez capter, un refuge, ou en plus de ne pas subir la daube universal, je suis moi-même, en liberté !


4) La scène metal et vous

J’adore les lives, plus que l’écoute à la maison. Je vais voir des concerts depuis un peu plus d’une 20 n d’années, je me suis jamais lassée de m’en prendre plein la gueule, d’entendre hurler les gens, de sentir mon bide vibrer avec les basses ….

Bref, de sentir la fosse !


Bon là, depuis 4 ans après m’être fait péter le genoux en concert et avoir porté une atèle de 80 cm 6 mois, ce qui m’a tué le dos au passage, je suis plus prudente.

Mais il n’empêche que c’est là , avec aussi, quand je suis avec mes enfants, que je me sens le plus vivante. Je suis sociable, ce qui n’est pas forcement le cas par ailleurs, je suis détendue, je peux hurler, vibrer … mouiller personne ne vient me casser les pieds !

Âpres c’est une réflexion générale, je ne vais pas voir que du métal en concert, et je pense que si je développe encore, vu le pavé que je viens de pondre on va me bannir d’entrée !!

Mais plus c’est le bordel plus je prend mon pied… je participe plus trop souvent au pogo, sauf bourrée, sinon après j’en chie trop ! Mais dieu que c’est bon !

J’essaie de faire le plus de concerts possibles, bien sûr je ne peux pas viser tout… donc c’est plus une question de disponibilité en temps et organisation qui va faire que je choisi tel ou telle date ou groupe finalement.Vu que je vis en province ....

Je dois être à une moyenne de 20 concerts par an, je pense, en incluant les festivals !

_________________
"la meilleure façon de résister à la tentation, c'est d'y céder. "


30 Déc 2009 14:24
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 81 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by STSoftware for PTF.
Traduction par: phpBB-fr.com