Voir les messages sans réponses | Voir les sujets actifs Nous sommes le 24 Avr 2018 23:28



Répondre au sujet  [ 81 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
 Votre parcours et vécu musical 
Auteur Message
Ce mec a floodé, je l'ai vu !
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Mar 2004 8:23
Messages: 10290
Localisation: Val d'Oise (95)
Répondre en citant le message
Message 
1) La première fois, c'était comment?
a) Musique en général : Depuis combien d'années est-ce que vous vous intéressez réellement à la musique? Ecoutiez-vous déjà d'autres genres de musiques avant de vous mettre au metal? Lesquels?

A la musique ? Depuis 1970 environ, soit… 37 ans ! Mais avec un gros trou d’une bonne douzaine d’années réelles (entre 1982 et 1994 en gros), soit 25 ans si on compte en années réelles. Pour simplifier je dirais que j’écoutais du Rock (Progressif surtout, Pop, Hard, Psyché, Country un peu, etc., tous azimuts en fait), et un peu de Jazz-Rock.

b) Metal : Quand avez-vous découvert le metal? Avec quel(s) album(s)? Dans quelles circonstances (influence des parents, des amis, hasard...)? A partir de quel moment êtes-vous réellement "tombés dans la marmite", vous êtes vous réellement passionnés pour le metal?

J’ai découvert le Metal en 1995, avec Carved In Stone de SHADOW GALLERY, et à peu près en même temps avec Awake, de DREAM THEATER. Je m’étais remis, avec une joie et une fébrilité sans bornes, à écouter du Rock Progressif (du Neo-Prog surtout) et à lire des mags de musique. Dans un ces mags on commençait par pas mal parler de groupes de Metal influencés par le Progressif… alors, dès que cela a fini par percuter comme il faut dans mon petit cerveau, j’ai sauté sur le truc. Et je suis tombé instantanément dans la marmite, une attirance irrésistible : j’ai acheté le SG et le DT et je n’ai écouté quasiment que ces deux albums pendant 3 mois, plusieurs fois par jour.

2) Votre parcours musical
Cette question est assez ouverte, et a pour but de retracer votre "évolution musicale". Quelques pistes : chronologie des groupes/styles que vous avez découverts (metal ou autre)? A quel rythme faites-vous des découvertes depuis que vous intéressez à la musique? Comment vos goûts ont-ils évolué? Avez-vous fini par vous lasser de choses que vous adoriez auparavant? A l'inverse, y a-t-il des choses que vous ne pouviez pas encadrer au départ et auxquelles vous avez fini par accrocher?

J’ai commencé par un 45 tours, ça devait être The Wind Cries Mary d’HENDRIX, ou Speed King de DEEP PURPLE, je ne sais plus trop… Ce fut le début de ce qui pour moi n’a jamais encore eu de fin.

Entre 70 et 77, j’ai plongé dans le Rock Progressif, mais à fond de chez à fond (voir topic dans autres musiques), et en parallèle j’ai visité le maximum de ce que je pouvais en ‘Pop’ divers, quelques exemples :

Folk/Rock: SIMON AND GARFUNKEL, DYLAN, LEONARD COHEN…
Hard Rock: DEEP PURPLE, BLACK SABBATH, LED ZEPPELIN…
Psychedelic : GRATEFUL DEAD, JEFFERSON AIRPLANE, QUICKSILVER MESSENGER SERVICE…
Jazz-Rock : WEATHER REAPORT, RETURN TO FOREVER, MAHAVISHNU ORCHESTRA…
Rock/Blues : CANNED HEAT, HENDRIX, TEN YEARS AFTER…
‘Classic’ : BEATLES, THE WHO, les DOORS, CREEDENCE CLEARWATER REVIVAL, DIRE STRAITS, SANTANA, SUPERTRAMP…
Country/Folk : CROSBY, STILLS, NASH & YOUNG, EAGLES, BUFFALO SPRINGFIELD, DOOBIE BROTHERS…
Krautrock : AMON DUUL II, CAN, AGITATION FREE…
Reggae/Ska : BOB MARLEY, MADNESS, SELECTERS…

Puis vers 77, le Punk débarque, et le monde du Rock bifurque. Et moi je décroche doucement, aussi dégouté qu’inintéressé par l’ensemble des musiques de l’époque : le Disco, le Punk, la New Wave… Ce qui me fait rater toutes les années 80 !!! J’en peste encore car (grosso modo), à part MAIDEN, les groupes de cette période n’arrive toujours pas aujourd’hui à me captiver.

En ce qui concerne le Metal mon parcours est simple : après avoir découvert SHADOW GALLERY et DREAM THEATER, j’écoute un truc sur un sampler qui me fait bien flasher : Riding The Winds Of Eternity de RHAPSODY. Alors que le début speedé me semble horriblement violent (haha !), le passage calme me semble magnifique et le solo de gratte éblouissant ! C’est parti, j’achète SOEL, et j’embraye sur Destiny de STRATOVARIUS, abasourdi. Le reste coule de source : curieux, je fini par tester un peu tous les genres, au gré du vent, tout en restant quand même gravement allergique aux trucs les plus violents.


3) Votre passion métallique
Cette question a pour but de connaître l'évolution de votre passion pour le metal. Vous sentez-vous passionné de musique en général? De metal en particulier? Comment cette passion a-t-elle évolué? S'est-elle émoussée avec le temps? Avez-vous connu des périodes de lassitude métallique, pendant lesquelles vous n'aviez plus envie d'écouter du metal?

Oui, je me sens passionné de musique, et de Metal évidemment. Pas à la folie non, mais dès que j’ai du temps j’écoute de la musique, ça ne peut pas être autrement. Et jusqu’à maintenant j’ai toujours eu envie d’écouter du Metal, aucune lassitude. Peut-être parce que j’alterne systématiquement avec du Rock Progressif et toutes mes vieilleries que je me repasse de temps en temps avec un plaisir non dissimulé.

4) La scène metal et vous
Comment jugiez-vous la scène metal à chaque époque de votre parcours musical? Avez-vous connu des périodes de disette métallique, au cours desquelles aucune nouveauté ne vous intéressait? Des périodes particulièrement fastueuses?

La scène Metal évolue, pas tout le temps, mais inlassablement. De même pour les nouveautés : certes il y a des périodes creuses, mais rarement totalement vides. Et les périodes fastes sont celles où je découvre des groupes qui me bousculent, chose de plus en plus rare quand même ces temps-ci, il faut bien l’avouer.





Voilà, globalement, le parcours qui m’a mené à la true falsitude qui est la mienne today.

_________________
Its' been a long long time... Hasn't it ?


27 Juin 2007 17:33
Profil
Soundchaser
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Mai 2006 11:20
Messages: 287
Localisation: Tsuruzu
Répondre en citant le message
Message 
1) La première fois, c'était comment?
a) Musique en général : Depuis combien d'années est-ce que vous vous intéressez réellement à la musique? Ecoutiez-vous déjà d'autres genres de musiques avant de vous mettre au metal? Lesquels?
J'ai un paternel similaire à celui de Rockwood (un peu plus jeune quand même), donc classique à fond, et pratiquement que ça, à l'exception de Brassens, Brel, Peter Gabriel, et ça doit être à peu près tout. Ma mère écoutait beaucoup de pop rock eighties (Simple Minds, Tears for Fears, Genesis période Collins...), ce qui m'a permis d'apprécier le côté couplet/refrain inhérent aux musiques populaires. Donc le rock est venu peu après, vers 12-13 ans, j'avais un pote dont le père avait beaucoup de CDs, ce qui faisait que je pouvais lui emprunter de temps à autres. Ce qui m'a fait découvrir Genesis période Gabriel, et m'a donné envie de m'intéresser à la scène progressive. J'ai épuré beaucoup de discographies du genre les années suivantes. Puis est venu dans la foulée des groupes plus mainstream à ce moment là, notamment les Smashing Pumpkins et le ton s'est durci jusqu'à ce que je touche au metal avec Metallica.


b) Metal : Quand avez-vous découvert le metal? Avec quel(s) album(s)? Dans quelles circonstances (influence des parents, des amis, hasard...)? A partir de quel moment êtes-vous réellement "tombés dans la marmite", vous êtes vous réellement passionnés pour le metal?
Découvert vers mes 13-14 ans, en 2000 donc si mes souvenirs sont bons, avec le Black Album de Metallica, même si j'ai un doute, ça pourrait être aussi une compile gravée par un pote, qui contenait des trucs assez variés (Maiden, Deftones...), faudrait que je la retrouve. Ma passion est venue peu après, où j'ai essayé de m'intéresser à un peu tous les courants, par période, j'ai pas une idée précise de l'ordre. Le fait est que j'ai jamais été dans le metal uniquement, toujours du rock ou du classique en même temps.

2) Votre parcours musical
Cette question est assez ouverte, et a pour but de retracer votre "évolution musicale". Quelques pistes : chronologie des groupes/styles que vous avez découverts (metal ou autre)? A quel rythme faites-vous des découvertes depuis que vous intéressez à la musique? Comment vos goûts ont-ils évolué? Avez-vous fini par vous lasser de choses que vous adoriez auparavant? A l'inverse, y a-t-il des choses que vous ne pouviez pas encadrer au départ et auxquelles vous avez fini par accrocher?

0-12 ans : classique, les grands noms comme des plus obscurs (Ives, Bartok...) et pop rock eighties (U2, Genesis, Simple Minds, Toto...)
12-14 ans : rock progressif et classique (Genesis, Yes, Jethro Tull, Queen...)
14-16 ans : rock/metal et divers (Smashing Pumpkins, Metallica, Sum 41 et tant d'autres)
16-18 ans : metal, spimélo, sympho et tout le toutim (Helloween, X-Japan, Nightwish, Sonata, Kamelot...)
18-20 ans (aujourd'hui) : ecclectisme fort, le jazz fait son apparition (Coltrane, Mingus, Monk, Davis en tête), en même temps que le post-rock, le postcore (Isis, Sigur Ros), le rock 80s par d'autres groupes (Smiths), le folk et les singer/songwriters (Dylan, Drake...) ainsi que le black metal (Ulver, Arcturus).

Le black metal est un des trucs que j'avais du mal à encadrer il y a encore 2 ans, et maintenant j'accroche, j'ai pigé le truc en quelque sorte. A l'inverse, tout ce qui est speed metal ou metal sympho, j'ai fini par me lasser drôlement.

3) Votre passion métallique
Cette question a pour but de connaître l'évolution de votre passion pour le metal. Vous sentez-vous passionné de musique en général? De metal en particulier? Comment cette passion a-t-elle évolué? S'est-elle émoussée avec le temps? Avez-vous connu des périodes de lassitude métallique, pendant lesquelles vous n'aviez plus envie d'écouter du metal?

Passioné de musique oui, de metal pas particulièrement. Je trouve beaucoup d'albums de metal dans mes albums cultes, c'est un fait, mais je me sens autant rock que metal, et autant metal que classique, et un de ces quatre jazz.
La passion a évolué dans les genres, sans s'émousser, il faut dire que les genres sont nombreux, et je découvre encore des classiques dans tous les genres, que ça soit dans le metal ou ailleurs. Normal à 20 ans. J'ai pas encore connu la disette.

4) La scène metal et vous
Comment jugiez-vous la scène metal à chaque époque de votre parcours musical? Avez-vous connu des périodes de disette métallique, au cours desquelles aucune nouveauté ne vous intéressait? Des périodes particulièrement fastueuses?

Pas de disette particulière, ni de période faste, en fait, quand les périodes plus maigres se font sentir, je pars dans les classiques du genre, et inversement, de cette manière, j'y trouve toujours mon compte.

_________________
Image


27 Juin 2007 17:59
Profil Site Internet
Crimson Idol
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 09 Jan 2007 22:41
Messages: 2831
Localisation: Bourg-le-Cul
Répondre en citant le message
Message 
Ah tiens, je me rends compte que j'ai oblié un truc dans la question "Parcours". Je me demande bien pourquoi parce que ça m'a marqué.

96 : Certains d'entre vous se souviennent peut-être de la soirée thématique d'Arte sur le Metal diffusée en Novembre de cette année.
J'avais supplié ma mater pour qu'elle accepte de l'enregistrer. J'ai dû la mater 2 fois par semaine pendant près d'un an (jusqu'à ce que la cassette soit récupérée par ma soeur pour enregistrer une connerie de merde par dessus :((( ).

Si quelqu'un a un enregistrement du bouzin et qu'il est prêt à le céder, j'suis son homme. J'adorerais le revoir.

Le truc qui m'avait le plus marqué là-dedans (en dehors du procès de Priest par la famille d'un fan qui avait essayé de se faire sauter le caisson, et s'était retrouvé avec la tronche de Popeye), c'était des pastilles d'interviews et un bout de clip consacré à un groupe : Motörhead.

Le clip m'avait fait délirer, avec le gars pendu, un Lemmy aux yeux rouges, Campbell qui tripotait une nana topless tout en jouant... lol. C'était Le clip de Sacrifice. Complètement ivôle. Fascinant. Ce son étouffant, cette voix erraillée et surtout leur côté badass (Lemmy qui fume une clope en fixant la caméra et qui la jette au moment de recommencer à chanter, Campbell qui joue les nonchalants avec délice... Ca peut paraitre puéril, mais j'avais trouvé ça super cool).

Bref, il fallait que j'écoute ça de plus près. Ca a été le déclencheur d'une courte période de passion pour le groupe : J'ai acheté 8 de leurs albums en 2 mois, et quand j'ai su, 4 mois plus tard, qu'ils passaient en concert pas loin, j'ai fait des pieds et des mains pour y être.
Pas un grand souvenir : Son trop fort, très peu de monde, j'avais un peu la trouille vu la faune et mon père (qui avait refusé que j'y aille tout seul), m'a pourri la soirée à grands coups de "CDLM ce truc, c'est du bruit, ils sont drogués, ça se voit, et puis ils sont moches".

Arrive en 2000 We Are Mescouilles, qui me déçoit à fond, Hammered, pas mieux, j'ai quasiment lâché le groupe aujourd'hui, mais quand je réécoute Sacrifice et Overnight Sensation, j'ai une grosse bouffée de nostalgie.

_________________
"J'aime bien ce groupe parce que les solos sont instrumentaux. Et j'adore la voix du chant." (un chroniqueur)


Dernière édition par Odin le 29 Juin 2007 2:13, édité 2 fois.



28 Juin 2007 15:45
Profil
Angel of Death
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mai 2004 14:53
Messages: 3647
Répondre en citant le message
Message 
Géniale cette anecdote.
Je n'ai pas vu cette émission.

Le fait de voir un groupe ça change la donne. Je me rappelle, quand j'étais ado, ils ont passé sur M6 un extrait du concert de MAIDEN (le morceau c'était FOTD putain la claque) et un clip où on voyait une caméra tourner autour de DICKINSON. J'avais le coeur qui battait en regardant ça.

Toutes les fois suivantes, je pouvais ensuite visualiser le groupe dans ma tète. C'était encore plus fort.

Odin a écrit:
Arrive en 2000 We Are Mescouilles, qui me déçoit à fond.


Fais gaffe, mec, je commence à déteindre sur toi stylistiquement parlant.

_________________
"Moi je croyais que cette cassette ç'allait être un sujet de conversation, tu vois. J'allais te demander ton palmarès des disques pour les lundis matins quand il pleut, tout ça. Et toi t'as tout gâché"


28 Juin 2007 16:08
Profil
Crimson Idol
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 09 Jan 2007 22:41
Messages: 2831
Localisation: Bourg-le-Cul
Répondre en citant le message
Message 
Citation:
Géniale cette anecdote.
Je n'ai pas vu cette émission.


En y repensant, je me rends compte qu'elle vaut pas grand-chose.
Il y a que le premier reportage (sur les groupes) qui peut apprendre des trucs (outre Motorhead, j'y ai découvert Dio, Ozzy, Maiden période Bayley, Sepultura via le clip de Attitude et Venom (Cronos, qui a un débit-mitraillette assez hallucinant, y racontait plein d'anecdotes, sur son ambyopie et la quasi-surdité d'Abaddon).
Le deuxième reportage (sur les fans) était pas gégé : Un biker collectionneur de crânes et de spéculums, un catcheur, une strip-teaseuse, un boulanger qui soutenait que "La boulangerie et le Metal, c'est pareil".
Le troisième reportage (sur James Vance, le fan suicidaire) était à gerber. J'ai halluciné devant la mauvaise foi des soit-disants experts scientifiques sur les messages subliminaux. Le seul avantage de ce machin, c'est qu'on pouvait y entendre Beyond the Realms of Death, LE morceau qui m'a convaincu de m'intéresser à Priest).

Citation:
Le fait de voir un groupe ça change la donne. Je me rappelle, quand j'étais ado, ils ont passé sur M6 un extrait du concert de MAIDEN (le morceau c'était FOTD putain la claque) et un clip où on voyait une caméra tourner autour de DICKINSON. J'avais le coeur qui battait en regardant ça.


Je me souviens que c'est comme ça que j'ai eu ma première rencontre avec Metallica.
Sur M6, à une époque, il y avait tous les mois une émission spéciale sur le Rock.
J'avais enregistré celle sur AC/DC.
Parallèlement à une interview de Zégut (raaahhh, Tonton Zézé rules) où il parlait des années "creuses" de la bande à Angus ("C'était l'époque du mur du son, il fallait jouer très vite, avec d'autres accords et être technique... Mais Metallica, ils étaient au-dessus, c'était un mélange de Punk et d'un nouveau style, mais ces mecs savaient jouer de la musique, ce qui est pas toujours le cas des guitar heroes... C'est facile avec la technique de jouer 8000 notes par secondes, mais pas forcément d'avoir du feeling !") il y avait un extrait de Metallica Live en 86, jouant Seek and Destroy.
Mais ça durait que 20 secondes, et Zégut parlait par dessus, dommage. Ca m'aurait sans doute évité de penser "Metallica=ballades" au moment de vraiment écouter le groupe.

Citation:
Toutes les fois suivantes, je pouvais ensuite visualiser le groupe dans ma tète. C'était encore plus fort.


C'est exactement ce que j'ai ressenti avec Motorhead.

Citation:
un clip où on voyait une caméra tourner autour de DICKINSON


Celui-là?

_________________
"J'aime bien ce groupe parce que les solos sont instrumentaux. Et j'adore la voix du chant." (un chroniqueur)


Dernière édition par Odin le 29 Juin 2007 0:54, édité 2 fois.



28 Juin 2007 16:41
Profil
Skeleton In The Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Aoû 2006 22:56
Messages: 9663
Localisation: Au fond à gauche
Répondre en citant le message
Message 
J'avais vu cette émission. Sympa surtout pour Motörhead effectivement et Cronos. Ses anecdotes étaient à se fendre la poire et en même pathétiques.
Le truc sur les fans valait rien, comme tous les sujets sur les fans, qui par définition, sont cons.

Y avait eu une autre soirée metal me semble, avec notamment un sujet sur Kreator. Assez hilarant. Le groupe répétait dans une mine ou une carrière (en activité). Ils prenaient des ascenseur, entourés de types avec des casques de chantier, pour aller beugler leur thrash littéralement "six pieds sous terre" (et même beaucoup plus).
Ensuite le gratteux (pas Mille, le lead) expliquait qu'il était fuckin metal, qu'il était devenu super méchant depuis qu'il écoutait du metal et que par exemple il ne tenait plus la porte aux petites vieilles dans les grands magasins (le tout avec les rires du groupe et de l'équipe en fond, hors champ).
Bref assez sympa.

_________________
If we keep our pride / Though paradise is lost / We will pay the price / But we will not count the cost.
Inoxydable - Blog hard // punk // rock


28 Juin 2007 22:24
Profil Site Internet
Crimson Idol
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 09 Jan 2007 22:41
Messages: 2831
Localisation: Bourg-le-Cul
Répondre en citant le message
Message 
Rockwood a écrit:
Y avait eu une autre soirée metal me semble, avec notamment un sujet sur Kreator. Assez hilarant. Le groupe répétait dans une mine ou une carrière (en activité)


J'en ai entendu parler. C'était pas un numéro de Tracks, toujours sur Arte ?

_________________
"J'aime bien ce groupe parce que les solos sont instrumentaux. Et j'adore la voix du chant." (un chroniqueur)


28 Juin 2007 22:47
Profil
Creature de la Nuit
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Mai 2006 19:17
Messages: 508
Localisation: Taipei (Taiwan)
Répondre en citant le message
Message 
Je me rappelle tres bien de cette emission. La premiere partie etait consacree au crooner Pat Boone, qui avait fait un album de reprises de titres metals... Putain 11 ans deja :'(

_________________
Image
Catch 22 - Joseph Heller


29 Juin 2007 4:11
Profil Site Internet
Creature de la Nuit
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Mai 2006 19:17
Messages: 508
Localisation: Taipei (Taiwan)
Répondre en citant le message
Message 
1) La première fois, c'était comment?
a) Musique en général : Depuis combien d'années est-ce que vous vous intéressez réellement à la musique? Ecoutiez-vous déjà d'autres genres de musiques avant de vous mettre au metal? Lesquels?

Mes souvenirs remontent a loin, debut des annees 80 berce par les albums vinyls d'ACDC de mon frere. Les pochettes etaient geniales et tres impressionantes du fait de mon jeune age, genre la guitare a travers le ventre ou les cornes de diable sur Angus. C'etait aussi les premiers albums de Jarre aussi, j'aimais bien...ainsi que Village People pour leur visuel. Sinon je m'interesse vraiment a la musique depuis que j'ai 14-15 ans soit15 ans maintenant. Au debut j'ecoutais de tout, tears for fears, queen, rem, kravitz, scorpions, cure, u2, etc.
Par contre quelques voyages en Allemagne m'avaient fait decouvrir le hard ...

b) Metal : Quand avez-vous découvert le metal? Avec quel(s) album(s)? Dans quelles circonstances (influence des parents, des amis, hasard...)? A partir de quel moment êtes-vous réellement "tombés dans la marmite", vous êtes vous réellement passionnés pour le metal?
En allemagne, rempli de petits metallos avec des vestes en jeans remplis d'ecussons. Jamais vu ca avant :) QUand j'ai commence a achter des cd, j'ai tout de suite pense a acheter du metal. Et plein d'autres trucs aussi... Mes premiers cd de hard sont : Scorpions wind of change, et Motorhead avec 1916. Puis Guns and roses et leurs deux cds, Metallica le black album, etc. Pendant plusieurs annees j'ai achete de tout, metal, pop, rock, etc. mais je me suis reellement mis au metal apres avoir ecoute "Fire&Ice" de Malmsteen. C'etait fini, pendant plusieurs annees, je n'ai achete que du metal... J'avais decouvert Yngwie sur une emission de TMC "Docteur Heavy and Mister Hard". Je l'avais vu plusieurs fois et un jour je me suis decide a franchir le pas et a acheter un cd que de guitare de ce guitariste au nom imprononcable ....


2) Votre parcours musical
Cette question est assez ouverte, et a pour but de retracer votre "évolution musicale". Quelques pistes : chronologie des groupes/styles que vous avez découverts (metal ou autre)? A quel rythme faites-vous des découvertes depuis que vous intéressez à la musique? Comment vos goûts ont-ils évolué? Avez-vous fini par vous lasser de choses que vous adoriez auparavant? A l'inverse, y a-t-il des choses que vous ne pouviez pas encadrer au départ et auxquelles vous avez fini par accrocher?

90-93 un peu de tout : Kravitz, Queen, Queensryche, Metallica, Guns, U2, Jarre, Tears for tears, The Cure, Police, Dave Stewart, Bowie, etc.

93-97 hard melodique a forte tendance (pas mal de speed metal) : Malmsteen, Helloween, Gamma Ray, Angra, Conception, Queensryche, Metallica, Scanner, Dream Theater, SX, etc. bref ce genre de groupes...

97-00 albums de guitare : tous les monstres du genre, McAlpine, Moore, etc. Metal fusion, metal prog avec Shadow Gallery, SUperior, et d'autres.

00-04 metal prog-rock prog : Marillion, Flower Kings, King Crimson, Smphony X, SHdow Gallery, Arena, et des guitaristes jzz fusion style Meola, Metheny, Stern, etc.

04-05 petit breack, pas grand chose

05-07 de tout, essentiellement du metal prog, rock prog et jzz fusion. Metal melodique aussi, mais les classiques du genre.


3) Votre passion métallique
Cette question a pour but de connaître l'évolution de votre passion pour le metal. Vous sentez-vous passionné de musique en général? De metal en particulier? Comment cette passion a-t-elle évolué? S'est-elle émoussée avec le temps? Avez-vous connu des périodes de lassitude métallique, pendant lesquelles vous n'aviez plus envie d'écouter du metal?

Oui j'ai eu un petit passage a vide apres les 2000. AU debut, tout mon argent passait dans l'achat de disques. J'ai bien du achter 300 disques en 4 ou 5 ans, puis petit a petit, je me suis un peu calme. Je suis un peu nostalgique de cette epoque ou pour connaitre un groupe, c'etait l';enfer. On n'avait que des magazines (hard rock mag, hard and heavy), pas le net, et on n'avait les infos que nos groupes preferes que une ou deux fois par an. On prenait des risques en achetant les cds, car on les avait pas telecharges avant... J'ai achete des dizaines de cd a cause uniquemement de leurs pochettes. Je pense notamment a Shadow Gallery, mais y'en a plein d'autres...

4) La scène metal et vous
Comment jugiez-vous la scène metal à chaque époque de votre parcours musical? Avez-vous connu des périodes de disette métallique, au cours desquelles aucune nouveauté ne vous intéressait? Des périodes particulièrement fastueuses?

Entre 1993-2000, j'etais a fond dans le metal. J'ai ecoute que ca. Speed metal, metal melodique, metal symphonique, guitare shred, un peu de trash (metallica, annihilator, megadeth et Coroner). Depuios quelques annees je n'ecoute que ce que je connais en fait, je fais peu de decouvertes.

_________________
Image
Catch 22 - Joseph Heller


29 Juin 2007 4:40
Profil Site Internet
Grand'ma
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mar 2004 14:08
Messages: 1462
Localisation: Au ranch.
Répondre en citant le message
Message 
1) La première fois, c'était comment?
a) Musique en général : Depuis combien d'années est-ce que vous vous intéressez réellement à la musique? Ecoutiez-vous déjà d'autres genres de musiques avant de vous mettre au métal? Lesquels?


Difficile de me souvenir. Je crois avoir baigné dans la musique dès ma naissance. Haydn, Mozart, Beethoven, Bach… Des parents qui chantaient tous les deux, des trucs drôles comme tout. « Carmen » de Bizet me faisait hurler de rire. « - Si tu ne m’aimes pas, je t’aiiime…. » « - Essayes un peu et tu prends une baffe ! » lol
J’ai pas mal pratiqué le piano et le violon, fait parti de chorales, fréquenté les concerts classiques à Paris et en province. J’ai adoré la musique baroque.
Puis comme tout le monde j’ai pris mon indépendance musicale vers 15 ans avec les musiques à la mode de l’époque, Beatles, Woodstock et c°.
La vague youpi bab’cool m’a emportée. Robe longue à fleurs, borsalino, peace and love et cigarettes rigolotes.
Vint ensuite une très longue période de blue grass et de country, qui dure encore vu que je vis avec un bluegrasseux, musique bleue bonheur. Beaucoup de chant chorale Renaissance et Moyen age à cette époque aussi au pupitre alto.

b) Metal : Quand avez-vous découvert le metal? Avec quel(s) album(s)? Dans quelles circonstances (influence des parents, des amis, hasard...)? A partir de quel moment êtes-vous réellement "tombés dans la marmite", vous êtes vous réellement passionnés pour le metal?


Et enfin rencontre dans les années 90 avec MA musique, celle qui associe tout ce que j’aime, fusion de tous les styles que je connaissais le jour où un ami m’a fait écouter, via le net, Symphony X et Dream Theater.



2) Votre parcours musical
Cette question est assez ouverte, et a pour but de retracer votre "évolution musicale". Quelques pistes : chronologie des groupes/styles que vous avez découverts (metal ou autre)? A quel rythme faites-vous des découvertes depuis que vous intéressez à la musique? Comment vos goûts ont-ils évolué? Avez-vous fini par vous lasser de choses que vous adoriez auparavant? A l'inverse, y a-t-il des choses que vous ne pouviez pas encadrer au départ et auxquelles vous avez fini par accrocher?


Comme en classique ou en variétés, je navigue un peu dans tous les genres de métal, du plus lugubre au plus flamboyant. Je me lasse de certains, je les abandonne, j’y retourne au fil des découvertes et des conversations.
J’accorde toute fois toujours une grande attention à tout ce qui est vocal que ce soit dans un genre ou un autre.
Le jazz moderne est le style qui me tente le moins mais qui sait, quelqu’un saura peut-être un jour me le faire découvrir.



3) Votre passion métallique
Cette question a pour but de connaître l'évolution de votre passion pour le metal. Vous sentez-vous passionné de musique en général? De metal en particulier? Comment cette passion a-t-elle évolué? S'est-elle émoussée avec le temps? Avez-vous connu des périodes de lassitude métallique, pendant lesquelles vous n'aviez plus envie d'écouter du metal?


Je pense vraiment avoir rencontré ma musique, celle qui me porte, me fait vibrer ou m’apaise, me fait voyager, me transporte, me vrille l’âme et le cœur.
Je n’ai jamais entendu autant de couleurs avec les autres styles. Le métal prog se prête magnifiquement à la synesthésie, il est fait pour ça, c’est indéniable. C’est avec cette musique que je me suis rendue compte que j’écoutais « autrement », je n’en avais pas vraiment conscience avant. Certes le monde prenait des couleurs avant mais pas de façon aussi évidente.
Les couleurs sont tellement importantes dans ma vie et le métal en est tellement imprégné que je ne pense pas pouvoir m’en passer un jour. Je suis en phase ascendante de découverte, ma curiosité est encore très loin d’être émoussée.
J’écoute encore de temps en temps des œuvres dites classiques mais je ne m’y retrouve plus. Seule la puissance du métal semble me satisfaire pour l’instant.
C’est LA musique que j’attendais.



4) La scène métal et vous
Comment jugiez-vous la scène metal à chaque époque de votre parcours musical? Avez-vous connu des périodes de disette métallique, au cours desquelles aucune nouveauté ne vous intéressait? Des périodes particulièrement fastueuses?


Je commence tout juste à courir les concerts, mes obligations familiales sont de plus en plus légères, mon métier me permet quelques libertés, j’en use et abuse à merci, je furète, je me renseigne, j’y passe mes nuits, je choisi, je compare, je m’enflamme, je casse les pieds à tout le monde.
J’aborde à peine ma période fastueuse et c’est génial.

_________________
Avertissement: Écouter du Prog nuit gravement à votre intégrité physique et peut provoquer des mutations imprévisibles.


29 Juin 2007 10:21
Profil Site Internet
Crimson Idol
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 09 Jan 2007 22:41
Messages: 2831
Localisation: Bourg-le-Cul
Répondre en citant le message
Message 
Maynine a écrit:
Le jazz moderne est le style qui me tente le moins mais qui sait, quelqu’un saura peut-être un jour me le faire découvrir


Canard a écrit:
je me suis intéressé au Jazz (moderne surtout)


Demande au Canard. ;)

_________________
"J'aime bien ce groupe parce que les solos sont instrumentaux. Et j'adore la voix du chant." (un chroniqueur)


29 Juin 2007 11:12
Profil
Skeleton In The Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Aoû 2006 22:56
Messages: 9663
Localisation: Au fond à gauche
Répondre en citant le message
Message 
Odin a écrit:
Rockwood a écrit:
Y avait eu une autre soirée metal me semble, avec notamment un sujet sur Kreator. Assez hilarant. Le groupe répétait dans une mine ou une carrière (en activité)


J'en ai entendu parler. C'était pas un numéro de Tracks, toujours sur Arte ?


Je ne crois pas. C'éatit tout une soirée avec un reportage sur Kreator qui tournait aux USA et une interview à domicile, un truc sur la "mode" (fringues, look...) Y avait aussi un reportage sur le metal en général avec un gratteux en studio qui expliquait avec quelques exemples de riff les différences entre hard rock, heavy, speed; thrash...

_________________
If we keep our pride / Though paradise is lost / We will pay the price / But we will not count the cost.
Inoxydable - Blog hard // punk // rock


29 Juin 2007 11:58
Profil Site Internet
Skeleton In The Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mar 2004 23:12
Messages: 8789
Localisation: Savigny sur orge (91)
Répondre en citant le message
Message 
Odin a écrit:
Si quelqu'un a un enregistrement du bouzin et qu'il est prêt à le céder, j'suis son homme. J'adorerais le revoir.


Je l'ai toujours. Une assez vieille cassete, la bande doit pas être top, elle ne l'était déjà pas quand j'ai enregistré l'émission, et il manque la fin du reportage sur Priest. Pour 500 euros je te la cède!!

Dans le fond, cette émission était quand même bien pourri, mais qu'est ce que j'ai pu la regarder!! Et c'est grâce à elle que j'ai définitivement compris que JUDAS PRIEST était un groupe génial, quand les arpèges de "Beyond the realms of death" ont retenti ça m'a vraiment fait un choc. C'était le plus beau morceau que j'avais jamais écouté, et Rob était le plus grand, incomparable. De l'émotion à la pelle. Rien que pour ce titre, ceux qui aujourd'hui crachent encore sur le Priest peuvent bruler en enfer, ils ont rien compris (et je les emmerdes). Qu'est ce que j'ai pu déprimer parfois sur ce morceau, dès que ça allait pas je l'écoutais, ça me rendait encore plus triste pendant un certain temps, mais la mélancolie du titre finissait finalement par me redonner espoir, étrange.


29 Juin 2007 14:14
Profil Site Internet
Crimson Idol
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 20 Avr 2006 11:38
Messages: 2094
Localisation: Sud Landes
Répondre en citant le message
Message 
En fait je vire les questions et je fais en un seul tir, accrochez-vous.



Niveau musique, y'a eu peu de choses avant que je ne me mette au métal. J'écoutais vaguement ce qui passait à la radio, vaguement ce qu'écoutaient mes parents, mais j'ai quasiment jamais (voire jamais tout court) acheté de disque avant le métal.

Et la première fois... c'était fin 2003, j'avais 15-16 ans. A l'époque, ce que je connaissais de plus "hard" c'était Manson et Linkin Park, ce genre de trucs, c'était assez populaire au lycée à l'époque. Puis un jour, un ami arrive avec quelques CDs gravés qu'il avait repiqués à un pote à lui qui était bien "ivôle" : DIMMU BORGIR, CRADLE... Ca prête à sourire, mais à l'époque, on se disait : "Putain le black c'est ça, c'est super violent etc..." Je me rappelle du titre du DIMMU parce qu'il en avait fait des tonnes là dessus "Puritanical Euphoric Misanthropia". Bref, il me fait écouter ça sur son lecteur CD moisi, bof, pas trop mon truc. En revanche, 2 autres CDs attirent davantage mon attention: Oceanborn de NIGHTWISH et Hate Crew Deathroll de COB. Et là, ça a été la vraie baffe : rapidité, guitares, claviers, c'était ça qui me bottait.

Bizarrement, malgré la baffe initiale, j'ai juste continué à écouter ces disques de temps en temps, mais sans plus. Globalement, la musique c'était très accessoire à ce moment là. Cela dit, au cours de l'année, j'ai fait quelques autres découvertes dans le genre, via le grand frère d'un ami, vaguement amateur : SONATA ARCTICA (premier titre écouté : San Sebastian) et IRON MAINDEN (il m'avait gravé BRAVE NEW WORLD ; sympa mais j'ai pas accroché plus que ça à ce moment là.)

Le déclic est arrivé un peu plus tard. Je me baladais dans le rayon disque d'un magasin, et mon regard a été attiré par la pochette de Power Of The Dragonflame de Vous-savez-qui. Bref, le dragon, le sticker vantant le truc (ceux qui ont acheté des originaux de RHAPSO voient de quoi je parle ^^), ça me met la puce à l'oreille. Mais j'achète pas. Pas encore. Je télécharge quelques titres, pour voir, et je me retrouve avec à la fois du RHAPSO mais aussi sans le savoir, du LUCA TURILLI et du FREEDOM CALL. Toujours est-il que là c'est vraiment le coup de foudre.

Logiquement, je me lance dans le speed mélo / sympho. Quelques contacts MSN bien intentionnés me font découvrir des trucs. Mes premiers achats : RAPSODY évidemment, SONATA, KAMELOT, ANGRA (raaah plus de 2 mois d'attentes pour la livraison de l'import Angels Cry / Holy Land... et quelle baffe !) Mon premier MANOWAR aussi (Kings Of Metal), bref, j'explore surtout dans un domaine restreint, pendant presque une année.

Arrivent les vacances, et la possibilité de télécharger en vrac. On est en été 2005 à ce moment là. Je crois que j'ai fait la plupart de mes découvertes à compter de ce moment là, d'abord en élargissant mes recherches côté spimélo, puis heavy classique, et au bout de quelques mois, incursions dans le black et le death mélo. Et ainsi de suite.

Quand j'y repense, c'était vraiment la meilleur période. Je téléchargeais énormément, j'achetais pas mal aussi compte tenu de mes moyens, je lisais énormément le net, et surtout, j'écoutais du métal en permanence pour essayer de combler mon retard. Je ne sais pas combien de musique j'ai pu m'envoyer sur les six derniers mois de 2005, mais c'était la période à très haute densité. Je m'envoyais environ une quinzaine d'heure de musique chaque jour. Et le lecteur tournait souvent la nuit aussi pendant que je dormais, alors allez savoir ce qui est imprimé dans mon insconscient :D

Par la suite, je suis devenu plus éclectique, plus pointilleux, j'ai beaucoup moins téléchargé et plus acheté, je suis vraiment rentré au coeur du truc. C'était une excellente période aussi, moins frénétique certes mais plus enrichissante.

Et on en vient à ces derniers temps où j'écoute moins de choses, peu de nouveautés (et encore moins de bonnes), donc surtout des vieilleries, mais aussi un peu de classique, de jazz, de blues...

Voilà en gros.

_________________
I live my life free of compromise, and step into the shadows without complaint or regret.


29 Juin 2007 18:19
Profil
Heavy Metal Lawyer
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Juin 2007 17:41
Messages: 1146
Localisation: Bourre-La-Reine
Répondre en citant le message
Message 
1) La première fois, c'était comment?
a) Musique en général : Depuis combien d'années est-ce que vous vous intéressez réellement à la musique? Ecoutiez-vous déjà d'autres genres de musiques avant de vous mettre au métal? Lesquels?


hum j'ai jamais réellement écouté de musique ou du moins je m'étais jamais interessé complètement à un genre bien particulier.
J'aimais bien la pop rock genre U2, deux trois trucs de REM, Eagles, Police, les vieux trucs de mes vieux quoi.
J'écoutais aussi deux trois trucs à la radio, j'aimais bien Jump de Van Halen (sans savoir que c'était d'eux d'ailleurs) ou Still Loving You de Scorpions.


b) Metal : Quand avez-vous découvert le metal? Avec quel(s) album(s)? Dans quelles circonstances (influence des parents, des amis, hasard...)? A partir de quel moment êtes-vous réellement "tombés dans la marmite", vous êtes vous réellement passionnés pour le metal?


très simple avec Strato au lycée chez un pote ma première impression:
"c'est quoi cette musique de tarés".
ensuite à la fac un pote écoutait Strato, Rammstein et Soulfly (un peu de Metallica aussi).
Je m'y suis davantage penché, j'ai apprécié (pas encore prêt pour le Death ou les trucs comme ça) et j'ai plongé dedans avec mes premiers achats d'occas: Le black album et stiff upper lipe d'AC/DC.


2) Votre parcours musical
Cette question est assez ouverte, et a pour but de retracer votre "évolution musicale". Quelques pistes : chronologie des groupes/styles que vous avez découverts (metal ou autre)? A quel rythme faites-vous des découvertes depuis que vous intéressez à la musique? Comment vos goûts ont-ils évolué? Avez-vous fini par vous lasser de choses que vous adoriez auparavant? A l'inverse, y a-t-il des choses que vous ne pouviez pas encadrer au départ et auxquelles vous avez fini par accrocher?



j'ai commencé avec Metallica (que je continue à adorer), j'ai débuté par des trucs plutôt heavy (Maiden le Priest Gamma Ray tout ça), tout en écoutant des trucs plus brut de décoffrage (Chimaira, Sepultura).

Ensuite je suis passé à mon genre de prédilection actuel le thrash (1ers Metallica, Slayer, Anthrax, Megadeth, Death Angel), lorgnant ensuite sur le death plutôt mélo ou sympho à la dark tranquility ou At The Gates.
un peu de black même si c'est sans doute le genre avec lequel j'ai le plus de mal.
Se mélangeant à tout ça le hard rock (Purple, Motorhead, ac/dc, etc..)

J'ai encore pas mal de chemin à parcourir, mais je prends mon temps, j'aime bien déguster petit à petit sans me prendre la tête et acheter 1-2 albums pour une écoute approfondie (genre là je découvre Black Label Society).

3) Votre passion métallique
Cette question a pour but de connaître l'évolution de votre passion pour le metal. Vous sentez-vous passionné de musique en général? De metal en particulier? Comment cette passion a-t-elle évolué? S'est-elle émoussée avec le temps? Avez-vous connu des périodes de lassitude métallique, pendant lesquelles vous n'aviez plus envie d'écouter du metal?



J'aime la musique en général et j'adore le Metal en particulier.
je pourrais pas m'en passer, c'est ma drogue. je dis pas que j'en écoute tous les jours, mais si j'en ai pas dans la semaine au moins 6-7h voire plus je suis pas bien ;(.
Disons que je suis devenu très difficile et qu'il y a peu de choses maintenant qui me filent le frisson des débuts je me dis "sympa ouais" mais le "putain mais ça tue ce truc" devient de plus en plus rare ;(.

4) La scène metal et vous
Comment jugiez-vous la scène metal à chaque époque de votre parcours musical? Avez-vous connu des périodes de disette métallique, au cours desquelles aucune nouveauté ne vous intéressait? Des périodes particulièrement fastueuses?


Non je découvre tout le temps un truc, j'écoute ce genre de musique depuis trop peu de temps pour avoir un regard objectif (si ce genre de truc existe).

_________________
Death loves final embrace
Your cool tenderness
Memories keep love alive
Memories will never die


29 Juin 2007 18:21
Profil
Heavy Metal Lawyer

Inscription: 21 Juin 2005 0:55
Messages: 1830
Localisation: Saint-Denis
Répondre en citant le message
Message 
1) La première fois, c'était comment?
a) Musique en général : Depuis combien d'années est-ce que vous vous intéressez réellement à la musique? Ecoutiez-vous déjà d'autres genres de musiques avant de vous mettre au metal? Lesquels?

Depuis 1994, à 12 ans. J'ai commencé par le hard rock.
Mon frangin écoutait Nirvana et Guns n' roses, j'aimais pas au début, trop "violent". Mais j'ai fini par apprécier de plus en plus, faut dire aussi que les Guns, Aerosmith et Nirvana passaient encore à la radio (sur NRJ), avec les singles "grand public", ça aide.

b) Metal : Quand avez-vous découvert le metal? Avec quel(s) album(s)? Dans quelles circonstances (influence des parents, des amis, hasard...)? A partir de quel moment êtes-vous réellement "tombés dans la marmite", vous êtes vous réellement passionnés pour le metal?

Mon premier disque acheté fut Live after death. Quelle claque ! Mais je n'écoutais que les titres les plus courts (Running Free, Iron Maiden, Aces High... les trucs comme Revelations ou Rime of the ancient mariner, ça me faisait chier, pas assez direct)
Je n'y connaissais rien et c'était mon frangin qui me l'avait conseillé, suite aux conseils de Zégut sur la discothèque hard rock idéale sur le Club Dial... lui n'avait pas la thune pour se l'acheter donc ça l'arrangeait bien que je le prenne. Le metal ne m'a plus lâché après.

J'ai été très influencé par mon entourage. Dans ma famille, tout le monde écoutait de la musique, sauf moi (j'étais exclusivement super nintendo).

Mon frangin donc, qui a après lâché le hard rock pour écouter du punk (les Bérus et les Sex Pistols principalement).
J'ai commencé à apprécier seulement quelques années plus tard.
Encore après, il s'est mis au reggae, c'est comme ça que j'ai découvert les vieux groupes jamaïquains de ska ou reggae comme les Skatalites, Burning Spear...
Mais j'en écoute jamais perso, trop léger comme style de musique, même si c'est très agréable à jouer à la batterie (car y'a un putain de groove).

Même chose pour un autre frangin, qui écoutait du U2, les Cure, Led Zep, Marillion, Siouxsie & the banshees, Sisters of mercy vers la fin des années 80, début des 90's, quand ces groupes cartonnaient et étaient "à la mode". J'ai baigné là dedans.
J'ai récupéré quelques skeuds à lui bien plus tard, ils prenaient la poussière.

Et mon père qui écoutait de la musique "prog" (enfin, sans être un fanatique du genre), sophistiquée des années 70 : Supertramp, Genesis. Là aussi, j'ai baigné dedans depuis toujours et je m'y suis mis bien des années après, quand j'ai commencé à écouter autre chose que du metal.
Ma mère qui était une "intégriste" du jazz, ça n'a eu aucune influence par contre... peut-être même est-ce là l'origine de mon aversion pour le jazz vieillot car j'en ai bouffé à toutes les sauces du Miles Davis, Coltrane, Thelonious Monk, Keith Jarrett...

2) Votre parcours musical
Cette question est assez ouverte, et a pour but de retracer votre "évolution musicale". Quelques pistes : chronologie des groupes/styles que vous avez découverts (metal ou autre)? A quel rythme faites-vous des découvertes depuis que vous intéressez à la musique? Comment vos goûts ont-ils évolué? Avez-vous fini par vous lasser de choses que vous adoriez auparavant? A l'inverse, y a-t-il des choses que vous ne pouviez pas encadrer au départ et auxquelles vous avez fini par accrocher?


J'ai déjà répondu à cette question plus haut.

3) Votre passion métallique
Cette question a pour but de connaître l'évolution de votre passion pour le metal. Vous sentez-vous passionné de musique en général? De metal en particulier? Comment cette passion a-t-elle évolué? S'est-elle émoussée avec le temps? Avez-vous connu des périodes de lassitude métallique, pendant lesquelles vous n'aviez plus envie d'écouter du metal?


Depuis 2000-2001, je suis allé voir ailleurs. Trop de vieilles gloires qui m'ont déçu (Motörhead, Maiden...), la scène metal-extrême qui tournait en rond et l'avènement du speed mélo, ça m'avait achevé.

4) La scène metal et vous
Comment jugiez-vous la scène metal à chaque époque de votre parcours musical? Avez-vous connu des périodes de disette métallique, au cours desquelles aucune nouveauté ne vous intéressait? Des périodes particulièrement fastueuses ?


J'ai adoré les années 95-96-97, tellement de skeuds à acheter. The Great Southern Trendkill de Pantera m'avait mis sur le cul à sa sortie, je n'avais jamais écouté un truc aussi bourrin.
En 98-99, y'avait déjà moins de sorties en metal classique qui me bottaient. C'est là où j'ai commencé à me mettre au metal extrême, car j'avais des "potes" qui étaient à fond dedans. Y'avait d'excellents disque qui sortaient de la part des vieux de la veille (Cannibal Corpse, Immortal comme l'a dit Canard, Entombed, Napalm Death, Six feet under...)
A partir de 2000, j'ai commencé à être blasé des sorties metal, c'est là où j'ai commencé à vraiment creuser dans le prog, et ensuite le "classic-rock".


29 Juin 2007 18:36
Profil
Crimson Idol
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 09 Jan 2007 22:41
Messages: 2831
Localisation: Bourg-le-Cul
Répondre en citant le message
Message 
Dark Schtroumph a écrit:
Pour 500 euros je te la cède!!


500 euros ? :shock:

J'ose espérer que c'est une faute de frappe.

_________________
"J'aime bien ce groupe parce que les solos sont instrumentaux. Et j'adore la voix du chant." (un chroniqueur)


29 Juin 2007 19:15
Profil
Skeleton In The Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mar 2004 23:12
Messages: 8789
Localisation: Savigny sur orge (91)
Répondre en citant le message
Message 
J'y tiens à cette cassette, ça représente toute une époque pour moi, et même si je ne la regarderai probablement plus jamais je ne m'en séparerais pas pour autant, sauf contre une grosse somme! :D


29 Juin 2007 19:58
Profil Site Internet
Crimson Idol
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 09 Jan 2007 22:41
Messages: 2831
Localisation: Bourg-le-Cul
Répondre en citant le message
Message 
Meurs.

Maintenant.

:D

_________________
"J'aime bien ce groupe parce que les solos sont instrumentaux. Et j'adore la voix du chant." (un chroniqueur)


29 Juin 2007 20:01
Profil
Skeleton In The Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Mar 2004 23:12
Messages: 8789
Localisation: Savigny sur orge (91)
Répondre en citant le message
Message 
Bon allez je me lance, je vais faire du racontage de life. Vous serez tout sur le DS!


1) La première fois, c'était comment?
a) Musique en général : Depuis combien d'années est-ce que vous vous intéressez réellement à la musique? Ecoutiez-vous déjà d'autres genres de musiques avant de vous mettre au metal? Lesquels?


J'ai grandi dans un univers musical assez pauvre. Mes parents ne sont absolument pas mélomanes. Ils écoutaient quelques trucs mais c'est vraiment pas des amateurs de musique. Pourtant dans sa jeunesse mon père aimait beaucoup Otis Redding, une trés grande voix. Mais j'ai plutôt eu le droit à de la variétoche, celui qui trouvais le plus grâce à mes oreilles c'était Michel Sardou, j'aimais beaucoup quand j'avais 9/10 ans.

Bon la musique je m'y suis vraiment intéressant à l'âge de 10 ans, ça a coommencé sérieseusement avec les compils synthétiseur et des albums de Jean Michel Jarre, ça me faisait voyager et j'adorais le côté SF. Avec le recul ça préfigure clairement mon goût pour le metal, si si. Le côté instru, l'impression de voyager, tout ça.


b) Metal : Quand avez-vous découvert le metal? Avec quel(s) album(s)? Dans quelles circonstances (influence des parents, des amis, hasard...)? A partir de quel moment êtes-vous réellement "tombés dans la marmite", vous êtes vous réellement passionnés pour le metal?

J'ai découvert le metal à 12 ans il me semble. Fin 1992/début 1993 je crois. J'étais en 5è. Mon meilleur ami de l'époque en écoutait déjà un peu mais le cachait à tous le monde. Un jour il m'a prété une cassette : IRON MAIDEN - The number of the beast. La claque! Ca ma fait un putain d'effet, dès l'intro d'"Invaders", j'ai adoré. C'était fait pour moi, c'était que je voulais écouter! Ce que j'adorais par dessus tout c'était les passages instru, les solo de "22 acacia avenue" et "hallowed be thy name" était mes moment préférés. J'ai aussitôt copier sa cassette. Je me suis très vite intéressé au hard rock, j'étais vraiment novice et c'était difficile pour moi d'obtenir des infos. Evidémment je n'ai pas éviter les ouragan de l'époque : pendant un temps j'ai écouté le Nevermind de NIRVANA, ça m'a quand même assez vite lassé et bien la mort de Cobain. La première cassette que j'ia acheté était Live after death de Maiden, encore un grand moment. Et le 1er cd que j'ai eu, pour noel, c'était le Black album de METALLICA. Je suis pas rentré tout de suite dedans mais j'ai finis par l'adorer. Mon pote m'avait copié pas mal de cassette, tous les maidens, Show no mercy de SLAYER, rust in peace de MEGADETH, un bout du live d'AC/DC et surtout des morceaux du metal works de JUDAS PRIEST. J'aimais tout ces groupes mais par dessus c'était MAIDEN que j'adorais.

En parallèle de ça je me suis intéressé à la gratte, j'adorais trop les partie instru de maiden. Je me souviens que vers 14 ans, quand j'allais a ds réunions de catéchisme je discutais souvent avec un pote fan de Metallica, il voulait se mettre à la basse et gratouillait 2/3 trucs. Plusieurs fois on a pu emprunté la guitare sèche d'un prêtre et on jouait l'intro de Nothing else matters, Smoke in the water etc, c'était très naïf et très cools. On pensait que c'était ce qu'il y avait d eplus dur et technique à la guitare. A 15 ans mes parent m'ont offert une guitare à noël, pour moi pratiquer un instrument est complètement indisociable de ma passion pour le metal, même si je reste à gratteux très moyen.


2) Votre parcours musical
Cette question est assez ouverte, et a pour but de retracer votre "évolution musicale". Quelques pistes : chronologie des groupes/styles que vous avez découverts (metal ou autre)? A quel rythme faites-vous des découvertes depuis que vous intéressez à la musique? Comment vos goûts ont-ils évolué? Avez-vous fini par vous lasser de choses que vous adoriez auparavant? A l'inverse, y a-t-il des choses que vous ne pouviez pas encadrer au départ et auxquelles vous avez fini par accrocher?



Donc, de 12 à 15 ans essentiellement des gros groupes! MAIDEN en tête bien sur, j'en ai dairé certains, METALLICA par exemple, mais bizaremment je me suis lassé du black album, à un tel point que je le trouvais finalement pas terrible. AC/DC j'ai eu du mal au début, le gros déclic ça devait être la sortie de Ballbreaker en 95, j'adorais les singles et en même j'avais pu acheter des albums avec Bon Scott excellent, c'est grâce à AC/DC que j'aime le hard rock traditionnel. Sinon il eu aussi JUDAS PRIEST que j'ai fini par adorer. Mais de 14 à 16 ans le groupe que je vénérais le plus était TRUST!! A l'époque j'avais un petit côté chauvin, je voulais donc absolument écouter un groupe français. Il n'y a avait rien dans la scène actuelle, mais j'ai fais des petites recherchers et j'avais cru comprendre que TRUST eétait une référence. ET puis un jour je regardais culture rock sur M6, c'était consacré à TELEPHONE, un groupe que j'aimais beaucoup, un moment l'émission parlait de la concurrence de téléphone, et pendant trois secondes on voyait le un extrait du clip d'Antisocial, c'était sans doute le refrain, ça m'a scotché!!! Ca n'avais durer que trois secondes mais quelle intensité! Orgasmique! :shock: Alors j'ai acheté le fameux live (je croyais que c'était une compil) sortis en 92 mais datant de 80 : mega baffe dans ma gueule!! TRUST pour moi c'était énorme, j'adorais et Bernie avait vraiment un effet salvateur pour moi, c'était MON idole. A l'époque j'étais mal dans mes basket, plutôt le mec mal aimé à l'école, je me réfugiait dans la musique, je me sentais rebelle en écoutant TRUST.

On était donc vers 1995, à l'époque le metal n'était vraiment pas à la fête. C'est là que j'ai compris que j'aurais voulut naitre plus tôt. Cette époque n'était pas faite pour moi j'aurais du naitre 15 ans avant. Je me sentais pas à l'aise, j'étais triste et nostalgique. Je commençais à aller dans un magasin d'occaz et je bavais devant toutes ces vieilleries. Je savais que les 80's c'était mieux.

En 1996/97 y'a eu un tournant très nette, j'étais en seconde. Et là pour la 1er fois j'entend parler d'un jeune groupe qui parait-il cassait tout : ANGRA! Un mec de ma classe était fan et m'avait preté Holy Land, j'aimais bien, sans être fans mais j'aimais bien. C'était le 1er jeune groupe que j'appréciait (la précédente tentative fut...ICED EARTH!). Et à l'époque j'achetais de plus en plus de mags, on sentait poindre le revival à plein nez! Mon collègue de classe (que je n'aimais pas car il crachait sur Maiden et Priest) m'avait également passé les vieux HELLOWEEN (excellent), STRATOVARIUS aussi (mais j'ai pas aimé par contre, c'était Vision).
A côté de ça j'achetais aussi des albums nettement plus hard rock, pratiquement toujours d'occaz : AC/DC, DEEP PURPLE, MOTORHEAD, SAXON, RAINBOW. A 16/17 ans je crois j'ai récupéré pas mal de vynil chez mon oncle qui écoutais du hard dans jeunesse : du SABBATH, SAXON, OZZY, TYGERS OF PAN TANG, NAZARETH...

1997 et surtout 1998 furent de très bonne années. 97 rien que pour le Unleash the beats de SAXON et le Accident of birth de DICKINSON : les vieux avaient encore plein de truc à dire!! 98 : HAMMERFALL, BLIND GUARDIAN et surtout, surtout : RHAPSODY - SOEL!! Un album fantastique. RHAPSODY venait tout simplement de sortir l'album que je rêvais, la musique que je rêvais moi même de faire. C'était génial, cet album m'a fait voyager dans d'autres contrées, je retrouvais des sensations équivalentes au Somewhere in time de Maiden, SOEL reste pour moi un chef d'oeuvre ultime.

Fin 2000, jusqu'à fin 2002 (date de mon inscription sur HnH) j'ai eu un gros passage à vide. Pas du tout à cause de la scène metal. Mais à cause d'une grosse déception lié au capotage du groupe de hevay que j'avais monté avec mes meilleur spotes de l'époque (j'avais d'ailleurs accusé le bassiste de ne pas être un true parcequ'ils n'achetaient pas assez de CD à mon goût!! lol ). J'étais un peu dégoutté de la musique, je me suis tourné vers d'autres choses, j'ai eu ma période ou je rattrapais des chose que je navais pas eu pendant mon adolescence : manga, jeux vidéo. Et le week était consacré à la fête, l'alcool, les filles. Je m'interessait beuaocup moins au metal mais j'achetais tourjosu des alubms (mais pas de nouveaux groupes, que ce que je connaissais déjà), c'est quand même à cette période que j'ai découvert ACCEPT et MANOWAR. Fin 2002 je m'y suis réinteressait, je me lassais de la vie étudiante et ses excés. Internet et HnH ont été de vrai déclic. Je m'y suis complètement remis début 2003, la suite je crois que beaucoup de monde ici la connaisse!


3) Votre passion métallique
Cette question a pour but de connaître l'évolution de votre passion pour le metal. Vous sentez-vous passionné de musique en général? De metal en particulier? Comment cette passion a-t-elle évolué? S'est-elle émoussée avec le temps? Avez-vous connu des périodes de lassitude métallique, pendant lesquelles vous n'aviez plus envie d'écouter du metal?


Oui, je suis passioné de musique en général et surtout du metal en particulier. BOn sinon j'ai déjà répondu au reste. Actuellement j'adore le metal, je suis à fond dans le heavy, j'accepte de plus en plus des choses plus extrême. J'ai souvent eu des grosses périodes hard rock voire même classic rock, mais pas trop en ce moment, ça reviendra surement en tout cas.
Mais c'ets une passion qui m'accompagne et m'aide dans ma vie. Sans ça je ne serais rien. Sans ça je n'aurais pas surmonté les difficultés liés à des déception amoureuses. Le metal m'a vraiment aider à vivre, il ne m'a jamais trahis.


4) La scène metal et vous
Comment jugiez-vous la scène metal à chaque époque de votre parcours musical? Avez-vous connu des périodes de disette métallique, au cours desquelles aucune nouveauté ne vous intéressait? Des périodes particulièrement fastueuses?


93/96 : purée le metal c'est super, la meilleurs musique du monde, mais c'ets complètement has been!!! Période pas facile donc. EMprunte d'une nostalgie pour une époque que je n'ai pas connu.

97/2000 : Super! Le metal est de retour, c'est la fête!

2000/2002 : Bof, je reste sur mes acquis.

2003/2007 : Le metal c'est énorme, y'a temps de trucs à découvrir, on a l'impression de ne jamais en faire le tour. Bon en matière de heavy la meilleur période c'ets les 80's, mais il y a de l'excellent à prednre dans toutes les décennies, même cette dernière.

Donc oui, je suis toujours dans une période faste? J'arrive à trouver mon comptes dans les nouveautés actuelles (2006 et 2007 sont pour moi de bonnes années), et quand il y' a des périodes creuses suffit de se pencher sur le passé. Et surtout je ne peu pas me contenter des ténors du genres. Je les ai de toute façon tellement écouté, mais y'a aussi des perles méconnus, des groupes qui n'ont parfois sortit qu'une poignée d'album mais de putain de disques!! Vraiment, le metal c'est tout un univers, très riche, et comme l'univers : il est infini.


29 Juin 2007 20:58
Profil Site Internet
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 81 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 8 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by STSoftware for PTF.
Traduction par: phpBB-fr.com